13 conseils pour bien utiliser les stories Facebook

Sur Codeur.com, trouvez rapidement un freelance pour réaliser votre projet Social Media. Voir les community managers disponibles

62 % des utilisateurs Facebook s’intéressent à un produit ou une marque après l’avoir vu dans les stories. 300 millions d’entre eux en postent chaque jour.
Les stories Facebook permettent de contourner la baisse continue de la portée organique sur la plateforme. Grâce à elles, vos abonnés gardent un lien avec vos contenus, renforçant ainsi l’engagement et la notoriété de votre marque.
Alors, comment bien utiliser les stories dans votre communication ? Cap sur nos 13 conseils d’expert !
 

1. Respecter les spécificités techniques des stories Facebook

Pour créer des stories Facebook efficaces, acceptées par le réseau social, vous devrez respecter ces paramètres techniques :

  • Dimensions recommandées : 9 :16 ou 1080×1920 pixels
  • Types de fichiers supportés : jpg, png, mp4 ou mov
  • Taille maximale : 30 Mo pour une image, 4 Go pour une vidéo
  • Durée d’une vidéo : 15 secondes maximum
  • Sous-titres : non disponibles, mais peuvent être incrustés dans la vidéo

 

+250 000 freelances disponibles sur Codeur.com

Recevoir des devis gratuits

Rapide, gratuit et sans obligation

2. Entrez dans le vif du sujet

Les photos publiées dans les stories Facebook s’affichent 5 secondes et les vidéos peuvent durer 20 secondes. Ce qui vous laisse une marge limitée pour faire passer votre message.
Pour une story performante, commencez avec un élément fort : un chiffre, une question, une citation, un problème… Bref, une punchline qui va captiver votre audience immédiatement. Ce qui signifie vous devez parfaitement connaître vos persona !
C’est d’autant plus important si votre story a pour objectif de promouvoir un produit ou un service et donc, de générer des ventes.
stories Facebook

Attention : Évitez d’indiquer le prix. Celui-ci peut être un frein à l’achat. Vous devez d’abord captiver vos abonnés en démontrant à quel point votre offre est exceptionnelle.

À lire aussi : Stories Instagram & Facebook : comment faire le bon choix ?

 

3. Ajouter du son à vos stories

D’après Facebook, 80% des stories contenant une voix off ou de la musique sont plus performantes. Ces éléments gardent éveillée votre audience, ce qui rend votre story plus captivante.
Cependant, votre message doit aussi passer auprès des personnes qui la visionnent avec le son coupé.
L’ambiance sonore doit donc être un « plus » et non un élément essentiel de l’histoire.
 

4. Miser sur la vitesse pour faire court en restant créatif

Les stories font partie des snack-contents. C’est le genre de publication qu’on consulte à la pause déjeuner, entre deux rendez-vous ou en attendant le bus. Gardez ça en tête au moment de sa construction !
D’ailleurs, d’après Facebook, les stories de moins de 10 secondes génèrent plus d’engagement.
Afin de faire passer votre message vite et bien, empilez plusieurs images en accéléré. Cette bonne pratique est souvent utilisée pour les tutoriels, recettes ou listes de conseils.
stories Facebook
 

5. Trouver le bon timing et la bonne fréquence de publication

Quel est le meilleur moment pour publier des stories Facebook ? Cette question n’a pas de réponse précise, car cela dépend de votre audience, ainsi que de vos produits. Si vous vendez des céréales du petit-déjeuner, il est évident que le meilleur horaire est tôt le matin !
Néanmoins, les stories ont une durée de vie de 24 heures. Ce qui leur permet d’être visibles au sommet des feeds pendant une journée. Comme toujours, le mieux est de tenter plusieurs plages horaires et d’analyser les performances.
En ce qui concerne la fréquence, il faut trouver un équilibre pour éviter que vos nouvelles stories entravent la visibilité des précédentes. Pas plus d’une story par jour, c’est la règle de base.
Ensuite, à vous de voir si vous avez assez de matière (pertinente) pour animer de façon quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle, votre fil de stories.

À lire aussi : Comment créer un groupe Facebook pour votre marque ?

 

6. Aller au-delà de la promotion

Comme pour toute stratégie marketing, évitez de promouvoir uniquement vos produits ou offres exceptionnelles en stories. Utilisez ce canal pour montrer une nouvelle facette de votre marque et l’humaniser.
Cherchez des moyens de ravir votre public par un contenu séduisant. Par exemple :

  • Célébrez les étapes importantes de votre entreprise et les nouvelles recrues.
  • Créez un teasing amusant et divertissant.
  • Partagez les événements auxquels vous assistez.
  • Partagez des conseils pertinents liés à votre secteur : 45% des stories Facebook proposent des astuces ou bonnes pratiques.
  • Montrez votre équipe ou les backstages : 43% des stories préférées des utilisateurs ont une dimension authentique.

7. Investir dans les Stories Ads

4 millions d’annonceurs utilisent les stories Ads de Facebook. Cette fonction vous permet de booster la visibilité de vos messages, en intégrant d’autres stories.
Avec ce placement, vos images restent 6 secondes et les vidéos durant 15 secondes. En plus, vous pouvez ajouter le bouton « Voir plus » pour amener les utilisateurs sur votre site.
Enfin, les stories Ads sont très efficaces :

  • 56% des utilisateurs consultent le site web de la marque après avoir vu le produit en story.
  • 34% s’y rendent pour consulter la fiche produit et en savoir plus.

À lire aussi : Facebook Ads : 6 moyens d’augmenter votre taux de conversion

 

8. Susciter l’engagement

Pour créer du lien avec vos abonnés, organisez des stories interactives. Vous pouvez proposer des quiz et des sondages permettant à votre communauté de s’amuser, tout en apprenant des choses.
stories Facebook
Plus votre audience sera habituée à des publications interactives, plus elle consultera vos stories !

Pensez également aux call-to-action disponibles pour, au choix, amener du trafic sur votre site internet, recevoir des appels ou inciter à l’achat.

stories Facebook
 

9. Crossposter intelligemment entre Instagram et Facebook

Lorsque vous publiez une story sur Instagram, le réseau social vous propose de la partager également sur Facebook. Bien pratique, cette fonctionnalité doit être utilisée de manière intelligente.
On ne communique pas de la même manière sur les deux plateformes. Parfois, certaines entreprises adoptent deux lignes éditoriales bien distinctes avec, par exemple, un fort aspect lifestyle sur Instagram, et une gestion de la marque employeur sur Facebook. Dans ce cadre, difficile d’imaginer un crosspostage efficace.
Par contre, si vous adoptez le même ton et que vous vous adressez exactement à la même cible sur les deux réseaux, publier en même temps est une bonne pratique à tester. Cela vous permet d’étendre la portée de vos contenus (et donc de rentabiliser leur création), tout en augmentant les interactions.
 

10. Générer du trafic via vos stories

Sur Facebook, il n’existe aucune restriction pour mettre un lien dans vos stories et profiter du « Swipe Up » (« Voir Plus » en français). Vous pouvez donc rediriger les internautes sur votre site internet, votre e-commerce, un autre réseau social ou une landing page. Pensez-y au moment de créer vos contenus !
Demandez-vous toujours quel est l’objectif de votre story. Si vous souhaitez que les gens visitent votre site internet, alors facilitez-leur la vie en leur donnant directement un lien, comme dans cet exemple de l’e-commerce Miss Coquines :
story Facebook
Vous pouvez aussi le faire plus subtilement. Par exemple, après une série de conseils, invitez-les à consulter votre blog ou à télécharger un livre blanc pour obtenir d’autres astuces. Les internautes auront l’impression d’avoir le choix et seuls les plus intéressés cliqueront sur le lien. Résultat : vous obtenez du trafic hautement qualifié !
 

11. Planifier les stories en avance

C’est assez récent, mais vous pouvez désormais planifier vos stories Facebook depuis la Business Suite sur mobile. En plus de vous faire gagner du temps, cette technique vous permet d’être présent auprès de votre audience durant des périodes où votre community manager n’est pas devant son ordinateur !
Or, les heures de pause, les week-ends ou les jours fériés sont des moments où vos abonnés sont connectés (puisqu’ils ne travaillent pas non plus durant ces périodes !).
Pour ce faire, c’est simple. Lorsque vous créez une story dans l’application « Business Suite », cliquez sur « Partager sur ». Sélectionnez les comptes (Facebook et/ou Instagram), puis « programmer pour plus tard » :
programmer une story Facebook
Un calendrier apparaît où vous pourrez choisir la date et l’heure :
programmer une story Facebook
 
 

12. Tester sans avoir peur d’innover

Pour assurer le succès d’une story, misez sur la créativité ! Les possibilités sont infinies, surtout que Facebook vous offre des stickers, émoticônes et gifs avec lesquels vous amuser. D’ailleurs, ce format vous permet d’être plus créatif et divertissant que les publications du fil d’actualité.
Profitez-en pour interpeller votre communauté de manière amusante, proposez-lui des sondages, des quiz, des jeux… et voyez comment vos abonnés réagissent !
Par exemple, la marque Quintesens a proposé un sondage très drôle, à l’approche de Noël. Les abonnés étaient invités à voter pour leur pull de Noël préféré :
story Facebook
Ce type de contenu humanise la marque, divertit l’audience et permet de renforcer son capital sympathie auprès des clients, comme des prospects.
Il n’y a qu’en proposant différents contenus et en analysant l’engagement que vous saurez ce qui fonctionne ! Ce qui nous amène au conseil suivant…
 

13. Suivre les performances de vos stories Facebook

Afin d’optimiser vos futures stories et d’obtenir le niveau d’engagement souhaité, analysez leurs performances.
Il existe plusieurs façons d’accéder aux statistiques de vos Stories Facebook :

Via les stories directement

La première option consiste à naviguer vers l’une de vos stories actives et à toucher l’icône en forme d’œil dans le coin inférieur gauche. Vous obtiendrez ainsi une liste des abonnés qui ont consulté votre contenu :
stories Facebook

Via Facebook Stories Insights

Vous pouvez également connaître les performances des stories via l’onglet « Statistiques » de votre page Facebook. Vous obtenez une analyse globale sur les 28 derniers jours, toutes stories confondues :
statistiques stories Facebook
Ce graphique vous permet de connaître les ouvertures uniques et les interactions.
Plus bas, vous visualisez le détail des dernières stories avec, encore une fois, les ouvertures et les interactions, ainsi que les « glissements vers l’avant ». Cette dernière donnée vous affiche le nombre de fois où un spectateur à fait glisser le curseur pour passer à la slide suivante. Cela marque donc l’intérêt de vos abonnés pour l’information transmise !
stories Facebook statistiques
N’hésitez pas à vous en servir pour affiner votre stratégie de stories Facebook, susciter davantage d’interactions, d’engagement et surtout, de conversions !
 

Conclusion

Facebook stories donne aux marque une occasion de partager des contenus authentiques avec leur communauté. Mais aussi de montrer une autre facette de leurs produits, valeurs et services. Profitez-en pour dynamiser votre audience, en proposant des contenus différents, mais pertinents !
Des professionnels des réseaux sociaux freelances peuvent vous aider à dynamiser votre stratégie publicitaire sur les réseaux. Postez votre projet gratuitement sur Codeur.com pour recevoir leurs devis gratuitement.

Commenter