Comment créer un logiciel ? 7 étapes à suivre

Comment créer un logiciel ? 7 étapes à suivre

Notre mode de vie, où la technologie est maintenant omniprésente, implique que les logiciels font désormais partie intégrante de notre quotidien du XXIe siècle. De nos jours, il n’est guère possible d’imaginer une activité dans laquelle aucun processus informatique ne soit impliqué à un moment ou un autre.

En creusant un peu plus, on s’aperçoit que le développement de produits logiciels est un processus très organisé, conçu à grand renfort de procédures précises et composé d’étapes définies de manière strictes, connu sous le nom de « cycle de vie du développement logiciel ».

Lorsque vous avez besoin d’un système informatique interne sophistiqué, d’une suite logicielle pour gérer votre entreprise ou d’une application (Web ou mobile) à destination de l’utilisateur final, la ponctualité de la livraison du projet, en plus de tous les autres facteurs importants, dépend en grande partie d’un long cheminement d’étapes, mis en œuvre par l’équipe de développement.

 

Qu’est-ce que le cycle de développement logiciel ?

Le cycle de vie du développement logiciel, en tant qu’ensemble de règles et de pratiques, permet de relier les membres de l’équipe technique et non technique et les parties prenantes du projet afin de transformer votre idée en le produit ou la solution logicielle correspondant à vos attentes.

Il structure le travail des équipes de développement en leur permettant de répondre aux exigences du projet, de tenir les délais et de respecter le budget. Chacune des étapes du cycle de vie du développement logiciel dépend du modèle de développement choisi par l’entreprise, qu’il soit Agile, en cascade, en RAD (rapid app development) ou incrémental.

Nous allons examiner ici les étapes du processus de développement logiciel les plus couramment adoptées pour voir comment le produit parfait est lancé.

 

1. Recherche et analyse

L’étape numéro 1 part de votre idée et de vos besoins pour aboutir au projet.

Un beau jour, une idée de création d’un logiciel vous vient à l’esprit et vous réunissez votre équipe pour la partager. Cette équipe, idéalement composée (en fonction du projet) d’analystes commerciaux, de chefs de projet, de testeurs et de concepteurs, commence alors à réfléchir aux moyens de concrétiser cette idée et à la possibilité de concrétiser le projet en fonction des contraintes de temps, de budget

Si de nos jours, avec les avancées technologiques dans tous les domaines, il n’existe probablement aucune idée qui ne puisse être mise en œuvre, vous avez tout de même besoin d’une analyse approfondie et d’une discussion productive.

C’est aussi l’étape ou le responsable du projet doit être désigné en interne : son rôle sera de veiller et vérifier que toutes les conditions pour la réussite de ce projet sont réunies pour permettre aux objectifs d’être atteints.

C’est encore le responsable du projet qui doit définir les objectifs, identifier les tâches, organiser ses dernières, allouer les ressources nécessaires, évaluer les risques et les contraintes, choisir de bons outils de gestion de projet et enfin planifier la réalisation de votre projet.

C’est d’ailleurs le début de l’étape numéro 2…

Recherche et analyse

 

2. Planification et stratégie

L’étape numéro 2 consiste donc à créer le cahier des charges du projet, après avoir défini les objectifs et le public cible, de manière à ce que chaque fonctionnalité et chaque détail soit présenté de la bonne manière.

Comme toujours, un projet nécessite une description technique, c’est-à-dire une explication concise.

Attention
N’oubliez pas que cette étape peut prendre du temps, car vous devrez également effectuer des recherches approfondies (étude de marché, concurrence, etc) et ensuite faire la planification. Ignorer cette étape est presque toujours une garantie d’échec.

Une image valant vraiment mille mots, le cahier des charges doit également contenir des éléments visuels tels que des croquis, des captures d’écran ou des diagrammes.

Après cette étape, tout le monde doit être en mesure d’imaginer comment cette idée peut se matérialiser et trouver sa place dans la vie de ceux qui sont amener à l’utiliser, qu’il s’agisse d’un logiciel interne à l’entreprise ou d’une solution commerciale à destination du public.

Pour vous aider dans la réalisation de votre cahier des charges et gagner du temps, nous vous proposons de compléter notre modèle gratuit.

 

3. La conception

L’étape suivante, c’est la conception de votre application ou site web, si toutes les exigences mentionnées ci-dessus ont été validées.

Une fois les pré-requis bien définis lors de la seconde étape, il faut schématiser la solution : elle peut prendre différentes formes. Durant cette étape, la conception peut en effet décrire l’architecture technologique matérielle et logicielle, mais aussi l’interface utilisateur (UI), par exemple.

Bien sûr, la conception englobe également les critères de l’expérience utilisateur (UX) et le tout permet de créer des prototypes fonctionnels pour valider l’ergonomie et l’efficacité de la navigation au sein du logiciel.

Cela peut donner lieu à la création de plusieurs prototypes, qui sont ainsi validés (ou non) et testés du côté du Front-End, avant de pouvoir passer à la prochaine étape.

La conception

 

4. L’estimation

C’est maintenant qu’arrive le processus d’estimation. Après la collecte d’informations, la rédaction d’un cahier des charges et la conception du design, vient l’heure de l’estimation :

  • combien d’heures votre projet prendra-t-il ?
  • par combien de personnes ?
  • combien le développement du logiciel coûtera-t-il ?

C’est aux développeurs et du chef de projet d’examiner les informations et de calculer le temps que prendra chaque partie/écran/fonctionnalité.

Pensez-y
Il est de coutume de rajouter un peu de temps pour anticiper les risques (généralement on ajoute 10 % du temps) et le temps pour les tests (souvent de l’ordre de 30 %).

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

Il faut en général quelques jours pour que cette étape du projet arrive à son terme. Pendant cette période, il est toujours temps de modifier quelque chose ou d’ajouter de nouveaux détails. L’équipe de développeurs peut également demander des informations plus détaillées pour une estimation la plus précise possible.

Postez votre projet de création de logiciel sur Codeur.com : nos développeurs freelances vous enverrons leurs tarifs et le temps de réalisation nécessaire à la réalisation de votre projet.

 

5. Le développement du logiciel

Il va d’abord s’agir de construire un MVP, c’est-à-dire un « produit minimum viable » qui ne comportera que les fonctionnalités basiques, celles qui permettent de déployer le produit.

Il existe différents types de MVP en fonction de votre idée commerciale. Les fonctions simples, qui sont toujours populaires comprennent :

  • la connexion de l’utilisateur,
  • les profils de compte,
  • et une sorte d’option de messagerie.

Le développement du MVP vous permettra de voir comment votre application fonctionne en général et s’il est judicieux de poursuivre son développement jusqu’à la création de la version complète…

Ce n’est qu’ensuite que le développement complet du projet, comprenant toutes ses fonctionnalités annexes, et la conception globale de ce logiciel ou application peut débuter.

Là, la collaboration avec les développeurs du MVP est essentielle, car elle permet d’ajouter des fonctionnalités et le design décrits plus tôt dans le cycle de développement.

Grâce à votre cahier des charges, vous savez toujours précisément à quel stade de développement se trouve votre projet.

Renforcez votre équipe de développeurs en faisant appel à des développeurs freelances ! Trouvez un expert dans votre langage de développement sur Codeur.com, la plateforme de référence des développeurs indépendant.

 

6. Les tests et le déploiement

L’étape suivante comprend bien sûr un ensemble de tests, puis le lancement sur le marché, que ce soit sur le Play Market, l’App Store, le web ou même le parc informatique de votre entreprise.

Attention
Les tests jouent un rôle crucial dans le cycle de développement, car ils permettent de vérifier le bon fonctionnement du logiciel et de corriger tous les bugs éventuels.

Lorsque tout fonctionne correctement, votre logiciel est prêt et vos objectifs sont atteints.

 Les tests et le déploiement

7. Les mises à jour et la maintenance

Votre logiciel est maintenant utilisé par le public ciblé, mais ce n’est pas fini pour autant : vous devez continuer de soutenir votre produit après sa sortie et, de temps en temps, en fonction des retours des utilisateurs (ou de nouvelles idées), le mettre à jour en améliorant l’existant, ou avec de nouvelles fonctionnalités.

Il est clair que si les utilisateurs apprécient un logiciel, ils sont toujours très contents de recevoir des mises à jour, ce qui montre que derrière il y a une équipe qui travaille à ce projet quotidiennement.

Enfin, l’équipe chargée du développement doit assurer la maintenance de votre application tout au long de son cycle de vie.

 

Conclusion

Le cycle de vie du développement logiciel peut être façonné ou adapté aux besoins de chaque projet, qu’il s’agisse du développement d’une application ou d’un logiciel dédié à un usage interne, afin d’identifier des actions précises permettant d’atteindre les objectifs demandés.

C’est un modèle de base destiné à dessiner un cadre de travail, et informer chaque membre de l’équipe engagé dans des activités techniques et non techniques, pour que chacun puisse fournir un travail de qualité. Il en va de la qualité du code !

Le cycle de vie du développement de logiciels, en tant que processus itératif structuré, s’il varie d’une entreprise à l’autre, vise toujours à fournir un logiciel de la meilleure qualité possible, qui satisfasse les besoins des clients les plus exigeants dans des délais et des coûts définis par avance.

En fin de compte, le plus important c’est le produit ou la solution finale. Si vous choisissez de ne pas faire le développement de votre logiciel en interne, ces étapes garantissent un bon niveau de coopération entre le client et le développeur.

Mais n’oubliez pas, que quel que soit la méthode que vous choisissez et la façon dont vous planifiez votre projet, le succès repose avant tout sur l’équipe qui se charge de concrétiser votre idée. Si vous souhaitez engager un développeur de logiciels freelance, vous pouvez le trouver sur Codeur.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *