Emailing : comment atteindre les décisionnaires et les chefs d’entreprise ?

decisionnaire

121 emails, c’est ce que reçoit, en moyenne, chaque jour, un chef d’entreprise ! Très pris, il ouvre seulement 1/3 des messages. Si vos cibles principales sont les gérants ou décisionnaires d’une entreprise, il va falloir s’adapter à leur quotidien et proposer des emails irrésistibles !

Pour augmenter le taux d’ouverture de vos emailings, cap sur 5 techniques à utiliser.

 

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Rester bref !

atteindre les prescripteurs et décisionnaires par email

Les décisionnaires et chefs d’entreprise ont peu de temps à consacrer à la lecture des emails. Quand ils le font, c’est souvent via un terminal mobile.

Si vous voulez augmenter votre taux de réponse, la longueur de vos emails doit être de 125 à 200 mots. Cela permet aux décideurs de consulter rapidement votre message, sur smartphone, entre deux rendez-vous.

Notre conseil
Réduisez le contenu au minimum et créez un email qui peut être lu et digéré en 60 secondes maximum.

Évitez d’inclure des visuels, 85% des chefs d’entreprise préfèrent un texte correctement rédigé à une vidéo ou un contenu audio.

 

2. Ajouter un résumé en ouverture des emails

Pour optimiser le taux d’ouverture, commencez votre email avec une introduction percutante qui présente votre contenu. Celle-ci sera présente sous l’objet, lorsque votre message arrivera dans la boîte de réception. Si elle est suffisamment percutante, cette introduction devrait inciter les décisionnaires à consulter la suite !

En ce qui concerne le contenu, faites en sorte qu’il se lise en diagonale. Insérez :

  • Des titres pour chaque idée clé.
  • Un court extrait pour présenter les sections.
  • Un call-to-action qui invite les chefs d’entreprise à en savoir plus ou à vous contacter.

 

3. N’inclure que les éléments de contenus essentiels

Inutile de donner trop d’informations d’un coup, centrez votre email sur l’essentiel.

Par exemple, si vous partagez une découverte importante dans votre secteur d’activité, une étude de marché ou une liste de tendances, évitez d’ajouter toutes les sources. Vous allez encombrer le message et le décideur ne saura pas où cliquer.

Renvoyez-le vers un article de blog ou un contenu téléchargeable, qui reprendra l’information en détail, ainsi que les sources.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

 

4. Rester bon rédacteur

atteindre les prescripteurs et décisionnaires par email

La première impression est essentielle. Un email envoyé à un PDG est l’occasion de souligner votre professionnalisme et vos compétences en matière de communication écrite. N’oubliez pas que vous vous adressez à un prescripteur !

Vérifiez vos écrits pour détecter toute faute d’orthographe ou de grammaire. Personne ne souhaite travailler avec une entreprise qui s’exprime mal ou ne maîtrise pas les bases du français.

Notre conseil
Utilisez un outil de correction automatique et, si vous le pouvez, faites-vous lire par un de vos collaborateurs.

 

5. Utiliser un langage technique

Vu que vos emails sont destinés à des experts de leur domaine, n’ayez pas peur de parler leur langue.  Utilisez une terminologie commerciale appropriée, plutôt que des tournures simples.

Si vous vendez un produit ou un service, décrivez-le avec des mots informatifs et techniques. Appuyez sur les motivations et les objectifs de votre cible.

Par exemple, si les décisionnaires visés ont un grand besoin de gagner en productivité, utilisez ce mot plusieurs fois, ainsi que des termes comme « dynamique », « actif », « efficacité », « efficience »… Parlez de « gain », de « croissance » et de « développement ». Ces expressions ont tendance à s’imprégner dans l’esprit des décideurs.

Par ailleurs, utilisez des études de cas et des statistiques pour faire valoir votre point de vue. Les décisionnaires ont besoin de preuves pour faire leurs choix. La meilleure façon de gagner cette confiance est de prouver vos compétences avec des résultats concrets.

 

Simple, efficace, expert, avec un impact immédiat. Voilà les secrets pour atteindre les décisionnaires avec vos campagnes emailing !

Demandez l’aide d’un expert marketing pour atteindre vos prescripteurs. Postez votre projet sur Codeur.com et recevez les propositions de nombreux professionnels freelances pour vous accompagner dans votre stratégie marketing.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *