Freelance : 4 conseils pour gérer les difficultés potentielles

Pour aborder plus sereinement votre quotidien de freelance, vous devez prendre conscience des difficultés potentielles que vous pouvez rencontrer et savoir comment les surmonter.

Surmonter difficultés entrepreneur

À première vue, travailler en freelance est le rêve absolu : vous êtes votre propre patron, vous gérez votre travail comme bon vous semble et vous pouvez travailler depuis chez vous. Ce sont d’ailleurs ces principaux avantages qui poussent de nombreuses personnes à devenir auto-entrepreneur.

Mais de l’intérieur, les choses ne se passent pas tout le temps comme prévu. Certains se rendent compte que le travail d’indépendant n’est pas fait pour eux.

Que vous soyez déjà freelance ou que vous vous apprêtiez à le devenir, il est important de prendre conscience des difficultés qu’il est possible de rencontrer, et de savoir comment les surmonter.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

La sécurité de l’emploi en tant qu’indépendant peut faire peur

Un poste en CDI vous promet des revenus réguliers tous les mois, que vous soyez malade une journée ou encore que vous deviez garder vos enfants en urgence.

Lorsque vous êtes freelance, il faut garder en tête qu’une journée de travail en moins est parfois synonyme de revenus en moins. Vous prenez du retard sur un projet et votre client ne pourra pas vous payer à la date initialement prévue.

Cette flexibilité peut générer des craintes et vous rendre nerveux. Mais il existe une solution pour vous assurer des rentrées d’argent régulières.

L’idée est de trouver plusieurs clients avec qui vous bâtissez une relation sur le long terme et qui vous apportent du travail tous les mois. Cette stratégie est bien plus sécuritaire que de vous concentrer sur un seul projet par mois.

Ces clients « durables » vous fournissent ainsi une base de revenue régulière que vous pouvez ensuite compléter avec des projets plus ponctuels.

Retenez également que si un CDI semble sécuritaire, le jour où celui-ci s’arrête vous n’avez plus de revenus (outre le chômage). Alors qu’en étant freelance, la diversité de vous sources de revenus est un véritable atout.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Proposez vos services sur Codeur.com et contactez les clients en souscrivant un abonnement pour seulement 29 € HT.

Trouver des clients

Rester productif et organisé n’est pas toujours simple

En travaillant depuis chez soi on constate assez vite qu’il est plus difficile de se concentrer et de rester productif.

Pour palier à la procrastination, vous devez mettre en place une bonne organisation.

Commencez par établir un emploi du temps régulier. De cette façon, vous entretiendrez un rythme identique au fil des jours et vous travaillerez à heures fixes. Cela vous laissera d’ailleurs plus de temps pour vos activités personnelles.

Il est aussi recommandé d’établir une to-do-list. Vous pouvez le faire chaque dimanche afin de préparer votre semaine : vous saurez ainsi exactement ce que vous avez à faire.

Et pour rester productif pendant vos heures de travail, n’hésitez pas à faire des pauses.

Le sentiment d’isolement se fait sentir

Malgré la rigidité des horaires à laquelle est soumis un employé, ce dernier bénéficie tout de même d’interactions sociales avec ses collègues.

C’est une chose qui, a priori, n’a que peu d’importance, mais une fois en freelance la solitude se fait vite sentir, même si vous êtes de nature plutôt solitaire.

Travailler depuis chez vous et ne pas avoir de collègues ne veut pas dire que vous devenez complètement hermétique au monde social.

Pour briser le silence qui vous entoure et ce sentiment d’isolement, prévoyez régulièrement des rendez-vous avec vos fournisseurs ou vos clients. Ce peut être par email, par téléphone ou encore par vidéo-conférence.

Rendez-vous téléphonique

Et ne pensez pas que ces moments d’interactions vous font perdre du temps. Même si vous ne parlez pas tout le temps de travail, vous bâtissez une relation solide et durable. Cet aspect joue un rôle important dans la satisfaction client.

Vous pouvez aussi essayer le co-working. En plus de sortir de chez vous, vous rencontrerez d’autres professionnels avec qui vous pourrez partager votre expérience.

Des compétences commerciales paraissent indispensables

Beaucoup de freelances pensent qu’il suffit de maîtriser leur domaine d’activité pour avoir du succès. Pourtant, souvent insoupçonnées, des compétences commerciales s’avèrent nécessaires.

Les clients ne vont pas venir à vous tout seul. Vous devez les chercher, les convaincre de faire appel à vos services et les fidéliser.

Assurez-vous d’abord de posséder un portfolio dans lequel vous mettez en avant vos services et compétences. Vous pourrez ensuite le partager sur Facebook, Twitter, LinkedIn, etc.

Vous pouvez ensuite vous lancer dans la prospection et pour ça, inutile de faire du porte à porte. Servez-vous plutôt des réseaux sociaux : LinkedIn par exemple regorge de clients potentiels. Vous pouvez aussi vous inscrire sur Codeur.com, de nombreux clients recherchent chaque jour des freelances pour les aider dans leur projet.

Pour élargir votre réseau, participez à des soirées de networking, intégrez des associations ou faites du bénévolat.

 

En étant préparé à surmonter ces petites difficultés, vous aborderez plus sereinement votre quotidien de freelance.

N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire !

Freelance  : 4 conseils pour gérer les difficultés potentielles
5 (100 %) 1 vote

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *