Conseils

Lancer une application mobile, le guide marketing complet

Selon Alex Ahlund, ancien directeur général d’AppVee et d’AndroidApps, le coût moyen pour développer une application mobile est de 6.453 dollars. Le coût peut monter jusqu’à 150.000 dollars en fonction de la complexité de l’application. Peu importe le prix final, l’argent et les ressources que vous consacrez à la conceptualisation et l’élaboration d’une application mobile peuvent ne servir à rien au final si vous n’orchestrez pas un lancement approprié pour votre application mobile.

Cet article est traduit de A Marketer’s Complete Guide to Launching Mobile Apps.

Besoin d'un Développeur Webmaster Rédacteur  ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com et recevez rapidement des propositions de devis.

Trouvez un freelance

100 % gratuit

Article mis à jour le 17/03/2017

En fait, en décembre 2011, la millionième application a été lancée. Pour vous donner une idée de la rapidité avec laquelle ces applications mobiles sont publiées, à la fin de 2010, il y avait 300.000 applications mobiles. Une augmentation de 233 % en seulement 12 mois. En d’autres termes, ça fait beaucoup de monde sur les portails qui proposent des applications (et nous n’allons même pas dire qu’une application sur 4, une fois téléchargée, n’est plus jamais utilisée).

Pour les besoins de cet article, nous supposons que vous avez déjà créé une application mobile notable qui vous apportera des utilisateurs actifs.

Vous souhaitez également être sûr que ces utilisateurs seront avertis au moment de la sortie de votre nouvelle application. Heureusement, en utilisant le marketing entrant, vous pouvez éviter un lancement qui coûte plus de temps et d’organisation que votre budget le permet. Il suffit de vous vous assurer que votre public soit au courant de votre nouvelle application et l’inciter à la télécharger.

Étape 1 : Définir le succès

Si vous visez un lancement à succès de votre application mobile, vous avez besoin de définir ce que vous entendez par succès.

Fixez des objectifs mesurables pour votre lancement. Je recommande de mesurer le succès autour du taux d’installation active. Vous pourrez ainsi connaître le taux de rétention, le nombre de personnes qui installent votre application puis qui ne la désinstalle pas ou le nombre de notes que vous recevez. Vous aurez également un regard sur votre note moyenne sur le marché des applications et, si vous vendez votre application, sur les revenus générés.

Pour vous aider à établir des points de repère, la plupart des applications mobiles gratuites ont un taux plus élevé d’installation active pendant le premier mois, généralement autour de 50 %, après il se stabilise autour de 30 %. La note moyenne est de 3/5, mais vous devriez viser une note supérieure pour avoir un taux d’installation active sain.

Étape 2 : Utilisez les réseaux sociaux pour faire votre promotion

Avant le lancement, parlez des comptes que vous tenez sur les réseaux sociaux et utilisez-les activement pour susciter l’intérêt comme Android Photobooth le fait sur Twitter. Vous pouvez utiliser vos comptes sur les réseaux sociaux pour mettre en lumière l’application alors qu’elle est encore en développement. Ce sera un bon moyen pour vous de solliciter des commentaires et des idées de la part de vos futurs utilisateurs. Lors du lancement de votre application, assurez-vous de changer le lien dans votre bio Twitter pour le diriger vers le lien de téléchargement de l’application. Rappelez-vous, votre objectif n’est pas d’avoir du trafic sur le site mais simplement des téléchargements.

Ne négligez pas les nouveaux réseaux sociaux comme Pinterest pour le lancement de votre application mobile. Pinterest est un réseau social très visuel. C’est le lieu idéal pour montrer aux autres développeurs d’applications mobiles l’état de votre produit dans les étapes finales. Vous pourrez peut être recevoir d’excellentes suggestions de leur part pour des améliorations UI / UX. Une stratégie à éviter bien sûr si vous essayez de battre un concurrent sur le marché !

Générez le buzz en personnalisant une page qui permet aux gens de s’inscrire pour recevoir une alerte lorsque l’application est lancée. Vous pouvez opter pour des opérations originales avant le lancement pour créer le buzz.

Étape 3 : Créez du contenu

Passez du temps à la création de contenu pour expliquer clairement comment utiliser votre application mobile. Ce contenu devrait inclure des messages de blog, communiqués de presse, le contenu des réseaux sociaux, le contenu du site Web et le contenu du marketing par e-mail. Vous pouvez utiliser Redacteur.com pour externaliser la création de vos contenus.

Vous pouvez prévoir tout cela pour être réactif lors de la journée de lancement. Vous devez ensuite vérifier périodiquement, dans les réseaux sociaux au cours de la semaine de lancement, que vous fournissez des mises à jour en temps réel qui servent à répondre aux questions, avis et recommandations des utilisateurs.

Étape 4 : Enregistrez une démo

Créez une vidéo qui montre comment utiliser votre application mobile.

Vous pouvez facilement faire cela avec un programme comme Camtasia qui permet de faire des captures d’écran et d’enregistrer une voix off. Expliquez clairement ce que l’application fait et pourquoi elle est utile dans la vie réelle.

Encore une fois, il y a tellement d’applications qu’il faut se démarquer. Une vidéo courte de démo est l’un des moyens les plus faciles pour afficher la valeur de votre application mobile. Un bon exemple est la vidéo de présentation de Salesforce1.

Étape 5 : Lancez un site dédié ou une page dédiée

Pour votre application, vous pouvez lancer un site web dédié, plus approprié si votre application mobile est une entreprise à part entière, ou créer une page sur votre site web.

Cette dernière est la solution que la plupart des entreprises choisissent de faire. Pour compléter vos efforts sur les réseaux sociaux, vous devez lancer cette page même si votre application n’a pas encore été lancée. Dirigez les utilisateurs vers cette page de votre site pour qu’ils voient votre vidéo de démonstration et pour les encourager à s’inscrire pour recevoir un e-mail lorsque l’application sera prête.

Étape 6 : Choisissez où vous allez vendre votre application

Mashable recommande de choisir un seul app store au premier abord pour lancer votre application mobile.

Cela devrait vous aider à obtenir la plus forte concentration possible d’utilisateurs et de notes. En outre, vous aurez beaucoup de changements et d’améliorations à faire pendant les premières semaines après le lancement. Avoir votre application dans un seul endroit va vous aider à gagner en efficacité. Une fois que votre application est bien installée, vous pouvez l’incorporer dans d’autres boutiques d’applications.

Les app stores les plus courantes sont Android Market et l’App Store d’Apple, mais il y en a beaucoup d’autres.

Étape 7 : Connectez-vous avec d’autres développeurs d’applications

Tendez la main à d’autres développeurs d’applications qui ont créé quelque chose qui pourrait être complémentaire à votre produit.

Les personnes qui utilisent ces applications pourront sans doute utiliser votre application. Vous pourriez mettre en place un partenariat pour vous aider mutuellement à vendre votre application. Assurez-vous de choisir des développeurs qui sont bien notés pour ne pas associer votre application à mauvais produit.

Etape 8 : Pitchez votre application

Pitchez votre produit chez des journalistes spécialisés en technologie, téléphonie mobile et des blogueurs.

Soyez armé avec la démo vidéo que vous avez enregistrée et tenez vous prêt à leur fournir un téléchargement gratuit pour qu’ils puissent découvrir l’interface et les capacités de votre application. Restez disponible pour répondre à toutes leurs questions et soyez attentif s’ils trouvent des bugs ou s’ils font des recommandations UX / UI.

Faites cette opération au moins quelques semaines à l’avance afin qu’ils aient le temps d’expérimenter votre application et d’écrire une histoire convaincante sans être pressés par le temps. Plus ils auront de temps plus ils pourront vous intégrer dans leur calendrier éditorial.

Etape 9 : Servez-vous de votre réseau pour faire le buzz

Tendez la main à votre réseau professionnel et demandez-leur de partager votre contenu à propos de la sortie imminente de votre application.

Envoyez à votre réseau un e-mail avec un lien vers votre vidéo de démonstration afin qu’il puisse voir comment votre application fonctionne. N’oubliez pas d’inclure des boutons de partage social pour que votre contenu soit tout simplement partagé.

Ceci est également une bonne alternative pour les blogueurs et les journalistes que vous avez contacté et qui ne sont pas prêts à publier un long contenu sur votre application. Vous pouvez leur demander s’ils seraient disposés à tweeter un billet de blog que vous avez écrit à propos de votre application à la place.

Étape 10 : Configurez la publicité payante

Complétez cette présence sur les recherches avec une publicité payante lors de la semaine du lancement. Vous pouvez également configurer des annonces ciblées et payantes sur Facebook pour conduire les utilisateurs vers votre page Facebook où ils seront accueillis avec votre écran d’accueil en les encourageant à télécharger votre application mobile.

Étape 11 : Lancez une version beta sur invitation seulement

Une des pires erreurs que vous pourriez faire serait de déployer précipitamment votre application. Envisagez d’envoyer une invitation pour le lancement d’une version beta. Spotify, Google+ et Pinterest ont utilisé cette tactique avec beaucoup de succès.

Vous créez non seulement un sentiment d’exclusivité qui génère du buzz autour de votre produit, mais il vous permet également d’obtenir des commentaires d’un réseau de confiance afin que vous puissiez corriger les bugs et problèmes UX / UI avant de lancer votre application à grande échelle.

Envoyez un e-mail marketing à un segment de votre liste actuelle de clients qui pourraient bénéficier de l’aide de votre application mobile. Offrez-leur un accès exclusif à votre application mobile avant tout le monde ou demandez-leur d’écrire une critique de votre application, en échange d’un accès gratuit et exclusif.

Étape 12 : Mettez des liens de téléchargement à plusieurs endroits

Cette étape se déroule lorsque vous êtes prêt pour le lancement grand public.

Mettez des liens pour télécharger votre application mobile sur votre blog, la page d’accueil de votre site Web, dans vos e-mails marketing et sur vos comptes sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez même ajouter un onglet mobile à votre page Facebook. Jetez un œil à la page d’application mobile de Zappos ci-dessous, qui comprend trois appels à l’action sur une seule page.

Etape 13 : Surveillez les commentaires et encouragez les avis

Pour finir, vous devez surveiller les réactions du public à propos de votre application et encourager fortement les utilisateurs à poster des critiques.

Il ne suffit pas que les applications avec les meilleurs commentaires obtiennent le plus de visibilité et de téléchargements. Ce processus vous aide à identifier les bugs que vous n’aviez pas vus et à faire des changements rapides pour améliorer l’expérience utilisateur et rendre votre application plus efficace.

Dans le même sens, n’oubliez pas d’A/B tester votre application pour l’améliorer.

Tenez au courant les utilisateurs sur les mises à jour et sur vos progrès pour prouver que vous êtes à l’écoute et que vous prenez en compte leurs commentaires.

 

D’autres techniques pour réussir le lancement de votre app

1) Faites un « soft launch »

Le soft launch (que l’on pourrait traduire par « lancement restreint ») consiste à lancer une application sur un marché limité avant de la déployer sur un marché plus vaste.

Cela permet d’effectuer un test « grandeur nature », dans la lignée de la bêta, et de s’assurer que tout fonctionne bien tout en limitant les risques.

Par exemple, il peut être intéressant d’essayer dans un premier temps votre application en Belgique ou en Suisse avant de la lancer pour de bon en France.

 

2) Utilisez l’ASO pour être visible sur les app stores

Apple App Store, Google Play : c’est sur ces plateformes que votre application sera téléchargeable.

Vous avez donc tout intérêt à ce que votre app soit visible sur ces boutiques ; faute de quoi, elle se fondra dans la masse et aura du mal à exister.

L’ASO (App Store Optimization) est justement un ensemble de techniques visant à être mieux classé sur les marchés d’applications, de la même manière que la SEO vise à être mieux référencé sur les moteurs de recherches.

Voici quelques grands principes d’ASO à suivre pour rendre votre appli plus visible et booster ses téléchargements :

  • Choisissez un titre unique et d’une longueur raisonnable. En plus du nom de votre app, pensez à spécifier vos principaux mots-clés pour plus d’efficacité (par exemple : « leboncoin : petites annonces immo » ; « Liligo : comparateur de vols », etc.) ;
  • Mettez en ligne des captures d’écran et une vidéo de présentation ;
  • Soignez votre description en y plaçant vos principaux mots-clés ;
  • Partez à la chasse aux avis positifs, qui contribuent grandement au classement dans les app stores.

Bien sûr, ces conseils sont loin d’être exhaustifs et l’ASO est une pratique complexe. C’est pourquoi il existe des outils pour vous aider à devenir n°1 sur les app stores.

 

3) Gagnez des avis positifs sur votre application

Pour obtenir plus d’avis positifs et ainsi améliorer votre image (et votre référencement dans les app stores), il existe quelques astuces très utiles.

Oubliez le banal « Voulez-vous noter notre application ? » et soyez plus subtile :

  • Commencez par demander tout simplement à vos utilisateurs s’ils apprécient votre app ;
  • Si la réponse est oui, alors proposez-leur de donner un avis ;
  • Si la réponse est non, profitez en pour demander un feedback et utilisez les remarques de l’utilisateur pour vous améliorer (et obtenir plus d’avis positifs à l’avenir).

 

4) Soignez vos relations presse

Les médias et blogs peuvent être un moyen formidable de gagner en visibilité.

Par exemple, si votre app fait partie d’un top des meilleures applications mobiles pour telle ou telle catégorie sur un site spécialisé et réputé, vous pouvez être sûr que vous allez gagner des visites et des téléchargements.

Pour que les médias parlent de vous, vous pouvez faire rédiger un communiqué de presse par un rédacteur professionnel sur Redacteur.com.

 

5) Bonus : gardez un oeil sur l’app store advertising

Déjà en place aux États-Unis, l’app store advertising pourrait voir le jour prochainement en France.

Cette pratique consiste à payer pour être premier des résultats de recherche pour un mot clé ou une expression sur les boutiques d’applications – à la manière des liens sponsorisés sur Google.

Et son efficacité n’est déjà plus à prouver puisque le taux de conversion de ces publicités serait de presque 50 %. Une tendance à surveiller de près dans l’attente de son déploiement en France.

 

Tous ces conseils vous aideront à réussir le lancement de votre application mobile.

Mais encore faut-il créer une appli de qualité : trouvez un développeur d’application mobile compétent sur Codeur.com et téléchargez gratuitement un cahier des charges pour encadrer parfaitement la création de votre app.

 

Auteur de l’article original : Fabien Berthoux

Lancer une application mobile, le guide marketing complet
4.5 (90.77 %) 13 votes
3 Commentaires

3 Comments

  1. jeremy

    31 août 2015 à 7 h 57 min

    « en décembre 2011, la millionième application a été lancée » euh… on est en août 2015, nan ?
    3 ans et demi, c’est pas très frais tout ça, je pense que depuis le marché mobile a quelque peu évolué et a acquis une certaine maturité (avec notamment en 2011 la monté du modèle freemium…)

    Je passe par là de temps en temps (quand je reçois la newsletter) malgré des titres qui semblent intéressants, je suis souvent déçu, de la repompe de vieux articles…

    Bref, bonne continuation quand même !

  2. Pingback: Comment réussir le lancement d’une application mobile et booster sa visibilité ?

  3. Pingback: – TPE : comment communiquer avec un petit budget

Déposez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top