E-commerce : comment être mieux référencé sur Amazon ?

être bien référencé sur Amazon

Quand on pense « moteur de recherche », Google vient immédiatement à l’esprit.

Et pourtant, en matière de e-commerce, le moteur de recherche d’Amazon est un véritable poids lourd : en effet, un tiers des acheteurs en ligne commencent leurs recherches de produits directement sur ce site, d’après un article du New York Times.

Si vous vendez vous-même via Amazon, vous avez donc tout intérêt à optimiser vos produits afin qu’ils arrivent en tête des résultats de recherche sur cette plateforme : voici justement quelques technique à connaître pour y parvenir.

 

Référencement Amazon & Référencement naturel, même combat

Les similitudes entre la recherche de visibilité sur Amazon et sur Google sont importantes.

La logique est toujours la même : optimiser son contenu afin d’être jugé comme le plus crédible et pertinent par l’algorithme, pour remonter au milieu des milliers de résultats.

À la différence que pour Amazon, le résultat est un produit commercial, alors que pour Google c’est généralement un site web ou un contenu média (même si Google Shopping pourrait nous faire mentir en remontant directement certains produits).

Et in fine, le même avertissement est de rigueur chez les deux géants d’Internet : pensez avant tout au consommateur et à lui fournir de la valeur (mais optimisez quand même un peu hein).

Que ce soit dans la façon de penser le référencement digital au global ou dans l’hypocrisie qui entoure la recherche de visibilité, ils se ressemblent fortement et offrent un avantage aux personnes compétentes dans le référencement : celui de comprendre la logique et de pouvoir l’adapter en fonction des « outils ».

À l’instar, donc, du référencement naturel, certains points sont à penser et travailler tout particulièrement.

 

1. Le titre

titre de produit Amazon

Tout comme avec Google, le titre de votre fiche produit a une importance toute particulière pour le référencement sur Amazon. Cependant, les modalités ne sont pas tout à fait les mêmes.

D’abord, un titre de produit Amazon peut être plus long qu’un titre optimisé pour Google : au lieu de 60 caractères, la limite est ici de 200 caractères (pour la plupart des catégories).

Cela ouvre le champ des possibles en vous permettant d’inclure plus d’informations (attention toutefois à ne pas tomber dans le « bourrage » de mots-clés).

En fait, un bon titre devrait suivre plus ou moins la structure suivante (d’après Amazon) :

  • La marque ;
  • Le nom / la ligne du produit ;
  • La caractéristique principale ou le matériau ;
  • Le type de produit ;
  • La couleur ;
  • La taille ;
  • L’emballage / la quantité.

Par ailleurs, Amazon recommande d’employer des majuscules au début de chaque mot (excepté les mots de liaison comme « et »).

Titre référencement amazon

Dans tous les cas, il est important que les informations principales sur votre produit soient placées au début du titre pour révèler à vos consommateurs, en quelques secondes, ce qu’ils vont trouver une fois cliqué sur la vignette produit. Ce titre définit votre produit et va rapidement permettre à Amazon de le traiter à travers les mots clés qui le composent.

Il y a donc un double enjeu : un enjeu de classement dans les résultats Amazon, ainsi qu’un enjeu d’augmentation du taux de clics des internautes lorsqu’ils voient la vignette (afin d’en découvrir plus).

 

2. La description courte

Description courte optimisation amazon

La description courte (sous forme de liste à puces) a un impact moindre que le titre sur le référencement d’un produit sur Amazon.

Ceci dit, elle a une influence indéniable sur le taux de conversion : cette description permet notamment de mettre en avant les bénéfices et les caractéristiques de votre produit, et donc de convaincre les visiteurs de l’acheter. L’internaute souhaite en savoir davantage sur ce que votre produit peut lui apporter : s’il est solide, crédible et réellement intéressant.

Or, le taux de conversion d’un vendeur est l’un des principaux facteurs pris en compte par Amazon dans ses classements, puisque le site est soucieux de mettre en avant les meilleurs offres pour satisfaire ses clients.

D’où la nécessité de soigner la description courte, dans laquelle vous pouvez aussi mentionner :

  • Des articles ou accessoires complémentaires ;
  • Une éventuelle garantie pour le produit ;
  • Des mots-clés (de préférence) inutilisés dans le titre.

 

3. La description longue

La description longue est moins visible que la version courte (elle est « cachée » bien plus bas sur la page produit). Malgré tout, elle est indexée par Amazon et mérite d’être optimisée en y rappelant vos mots-clés importants.

Mais au-delà du référencement, il est important de bien la rédiger : vu sa position sur la page, si un visiteur a fait « l’effort » d’aller jusqu’à la description longue, cela signifie qu’il éprouve déjà un certain intérêt pour le produit.

Une description bien écrite, exhaustive et comportant un call-to-action peut donc être décisive pour convaincre un visiteur d’ajouter votre produit dans son panier.

Qui plus est, elle est limitée à 2000 caractères : vous avez donc largement la place pour écrire un beau texte exprimant vos arguments.

 

4. Les champs « mots-clés »

Amazon propose, pour chaque page produit, de remplir 5 champs de mots-clés qui ne sont pas visibles par les utilisateurs (et donc seulement destinés au référencement).

Chaque champ est limité à 50 caractères et, pour chacun d’entre eux, il est recommandé de renseigner un mot-clé principal et des synonymes (ou d’éventuels variations d’écriture et acronymes), sans utiliser de virgules (ou tout autre signe) pour les séparer.

 

5. Les images

Images sur Amazon pour le e-commerce

Les images ne sont pas un facteur direct de référencement pour l’algorithme d’Amazon. Elles sont par contre incontournables pour donner envie aux visiteurs de consulter votre fiche produit et de passer à l’achat.

Vous devrez donc vous soumettre aux conditions fixées par Amazon en matière d’image, notamment :

  • Montrer clairement le produit ;
  • Mesurer au moins 1000 x 1000 px ;
  • Être sur fond blanc.

Les photos doivent être agréables à regarder et mettre en valeur le produit.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

6. Le prix

Le prix est un autre critère à prendre en compte pour être bien classé dans les résultats de recherche Amazon.

En effet, il influe sur le taux de conversion : si votre produit coûte 50 € de plus que les produits concurrents équivalents, il y a fort à parier qu’il se vendra moins bien et qu’il sera donc moins bien référencé que la concurrence.

Pour illustrer cela par un exemple, on voit que les meilleurs résultats pour la requête « montre en or homme » sont des produits très bon marché :

Titre produit Amazon

 

7. La page vendeur

La page d'un vendeur Amazon

Votre page de vendeur a un impact auprès de l’algorithme de classement. On peut rattacher à cette page des notions de crédibilité et de pertinence à travers plusieurs critères.

En premier lieu, le temps a son effet. Effectivement, plus vous êtes « vieux » sur la plateforme et plus vous avez vendu, plus vous serez considéré comme sérieux et solide par Amazon. C’est le même cas pour les noms de domaines historiques et les sites web qui se sont construits une légitimité dans le temps.

Ensuite, tout va se jouer de votre côté, via le travail que vous allez faire sur votre profil. Vous pouvez ainsi renseigner vos informations, le public que vous ciblez, ainsi que les mots clés rattachés à votre profil de vendeur. Ceux-ci vont permettre d’orienter Amazon, et d’accentuer la cohérence entre votre profil et les produits que vous vendez. N’hésitez pas aussi à étudier le comportement d’achat de vos clients pour adapter vos descriptions à votre cible.

Tout ce travail côté vendeur, qui ne se voit pas spécialement du côté consommateur, a son importance et rentrera dans la partie lorsqu’il s’agira de vous positionner en première position ou en quatrième.

 

Conclusion

Le référencement sur Amazon possède les mêmes bases que le référencement sur Google. Pensé pour faciliter la recherche du consommateur, il se doit d’être optimisé juste ce qu’il faut pour ne pas être considéré comme « borderline » et donc comme cherchant à usurper les algorithmes.

Des pages bien optimisées et séduisantes pour les internautes vous permettront, de façon indirecte, d’impacter positivement votre référencement Amazon. En effet, plus les internautes passeront de temps sur vos pages en question ou plus votre taux de transformation sera bon, plus vous serez jugé comme crédible aux yeux d’Amazon.

C’est ainsi que, dans son intérêt, l’algorithme pourra vous mettre davantage en avant, et vous offrir un surplus de visibilité.

Notez, par ailleurs, que certaines mécaniques de classement encouragent un « effet boule de neige » sur certaines marketplaces. Des catégories spéciales de type « les produits les plus demandés » ou « les produits les plus vendus » offrent une visibilité supplémentaire encore, et s’apparentent à une forme de référencement pour votre produit.

Pour correctement travailler ce référencement, pensez à vous entourer d’un ou plusieurs experts qui sauront vous guider, et à le prendre en main dès le lancement de votre activité de « vendeur sur Amazon ».

Un commentaire

  1. Amazon Business va bientôt devenir le plus gros distributeur B2B aux USA.
    https://julienfontaine.com/2020/05/20/amazon-business-plus-grand-distributeur-b2b-usa/

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *