.fr, .com, .tech... Comment choisir son extension de nom de domaine ?

.fr, .com, .tech... Comment choisir son extension de nom de domaine ?

Au début d’internet, choisir son extension de domaine était plutôt simple : il n’en existait qu’une poignée. En 2020 cependant, le choix d’une extension de domaine peut être déroutant tant les extensions sont nombreuses. Certains auront même l’impression que l’extension d’un site web n’a plus vraiment d’importance.

Pourtant, les nouvelles extensions peuvent vous permettre de communiquer des deux côtés du « point ». Alors comment faire son choix ?

Découvrez les différentes extensions et comment choisir celle qui convient le mieux à votre site web.

 

Les extensions de domaine génériques

Également appelées « historiques », ces extensions sont connues dans le monde entier et concernent donc toutes les nationalités.

Leur popularité et l’autorité qu’elles octroient donnent souvent lieu à une envolée des prix concernant certains noms de domaine particuliers (et bien souvent génériques eux aussi) On trouve :

.com

Il était initialement destiné aux entreprises à but lucratif, mais il est aujourd’hui largement répandu dans tous les domaines. Si vous avez la possibilité de posséder une extension .com, vous devez le faire.

.org

Là encore, cette extension est utilisée par tous. A l’origine utilisée pour les organisations à but non lucratif telles que les organisations caritatives, elle est souvent choisie par des organisations non gouvernementales ou des communautés en ligne qui sont les mieux adaptées à l’extension .org.

.net

L’extension a été utilisée par les fournisseurs de services Internet mais elle constitue aujourd’hui une forte alternative au .com. Le .net est associé à la technologie et les services basés sur le Web, et est donc adaptée aux sites Web qui se situent dans le créneau technologique.

.info

Idéal pour un site axé sur la fourniture d’informations sur un sujet généralement énoncé dans le nom de domaine, il est le seul qui n’ait pas encore été complètement dévoyé de son utilité originale, bien qu’on puisse trouver ça et là ces entreprises à but commercial un peu dissimulées sous cette extension.

 

Les extensions de domaine par pays

Ces extensions sont considérées comme locales et sont géographiquement spécifiques à l’endroit d’où opère le site web.

Les extensions de domaine sont généralement des initiales qui proviennent du nom d’origine du pays, dans la langue du pays (par exemple .de pour Deutschland, traduction allemande de l’Allemagne). Ces extensions sont souvent soumises à conditions, le futur propriétaire devant prouver son appartenance au pays en question.

Bon à savoir
Si vous ne vous destinez qu’à la France, il est recommandé d’opter pour le .fr (cela ne vous empêche nullement de mettre le .com au parking, s’il existe, afin de le protéger).

Certains pays plus permissifs ont vu leur extension détournées comme la Lybie et son .ly que l’on rencontre beaucoup.

 

Les extensions locales ou régionales

De nombreuses extensions régionales – ou des grandes villes – sont disponibles et ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Si votre localisation géographique est importante dans votre domaine, et détermine par exemple votre rayon d’action, vous devez envisager de choisir l’extension locale spécifique.

Tout le monde ne possède pas un site internet dans le but de vendre un produit ou service au monde entier : si vous possédez une brasserie parisienne, pourquoi ne pas déposer brasserie.paris ? De la même manière, un brasseur artisanal breton dont la zone commerciale ne va pas au-delà de sa région, devrait déposer brasserie.bzh.

Sans compter que cela peut donner un coup de pouce dans le référencement
local !

bzh

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

 

Toutes les autres extensions de nom de domaine…

… et celles à venir : il existe aujourd’hui plusieurs centaines d’extensions et, comme je le signalais en introduction, certaines peuvent même devenir une partie de votre nom de domaine.

Un nom générique comme « mariage.com », ne dit pas autre chose que « je suis un site web sur le mariage ». Alors que « mariage.catering », « mariage.photos », « mariage.express », « mariage.party » ou « mariage.fail » racontent chacun une autre histoire.

 

Conclusion

Comme nous l’avons vu plus haut, il existe plusieurs centaines de domaines disponibles sur le marché. Dans la majeure partie des cas, ces extensions sont disponibles à des prix abordables et il est d’usage d’en déposer plusieurs afin de protéger son domaine.

Vous devez d’abord rechercher les extensions les plus courantes, comme le .com, qui possèdent une autorité naturelle. Si votre activité est locale, essayez de trouver l’extension géographique correspondante, sans avoir peur d’être trop spécifique.

Enfin, si votre activité possède son extension, n’hésitez pas non plus : si longtemps nous avons cru que l’extension choisie avait un impact négatif sur le SEO, Google a admis que toutes les extensions de premier niveau étaient traitées de la même manière.

Et pour vos besoins de création de site internet, développement d’une application web, marketplace ou tout autre projet web, pensez à déposer votre projet sur Codeur.com. De nombreux prestataires freelances professionnels attendent de vous envoyer leur devis !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *