Redirections d'URL : les bonnes pratiques à respecter

redirection d'url

Vous avez décidé de modifier votre site internet en profondeur, pour une simple refonte, ou bien carrément le changer de domaine. Vous aurez peut-être besoin de modifier la structure des URLs ou bien de supprimer certaines pages anciennes à faible autorité.

Gardez cependant à l’esprit que les moteurs de recherche, et donc les visiteurs, pourront toujours tenter d’afficher une ancienne URL de votre site web, par le bien d’un backlink, ou d’un bookmark par exemple.

Vous avez donc besoin de mettre en place des redirections web afin de diriger tout le monde au bon endroit.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Il existe deux manières de mettre en place une redirection :

  • soit du côté serveur,
  • soit du côté client.

Si vous êtes un lecteur attentif et comme le signale cet article, cette dernière option (où la redirection est gérée par le navigateur du visiteur) n’est pas très populaire. Afin de ne pas perdre votre précieux trafic à cause de directives mal perçues par les navigateurs et génératrices de messages d’erreur, vous devriez privilégier la redirection de vos anciennes URL vers les nouvelles de la manière la plus efficace possible.

Indiquer votre nouvelle adresse de la manière la plus fluide possible est en effet le meilleur moyen d’éviter que les moteurs de recherche (et vos visiteurs humains) ne se perdent en route. Pour ce faire, vous devez vous assurer que votre trafic actuel est correctement redirigé vers les nouvelles URLs, mais aussi que tous vos liens internes sont mis à jour vers leur nouvel emplacement.

Lorsque le travail est bien fait, un site peut non seulement conserver son classement dans les moteurs de recherche, mais aussi progresser, à la faveur d’une nouvelle structure de liens, ou d’un site plus rapide et mieux conçu.

Dans le cas contraire, vous pouvez rapidement perdre des places durement acquises dans le  classement et avec ça, une partie de votre trafic.

Voyons ensemble les meilleures pratiques pour rediriger vos URLs.

 

Favoriser les redirections 301

S’il existe plusieurs types de redirections côté serveur, la plus largement répandue est la redirection 301. En effet, s’il s’agit de transmettre votre classement sur un nouveau lien, c’est de loin le meilleur choix : elle transmet jusqu’à 99 % de votre classement sur la nouvelle page.

Une redirection 301 indique que votre contenu a été déplacé de manière permanente vers une autre page. C’est d’une importance capitale pour les moteurs de recherche. Les visiteurs, quant à eux, n’y prêteront pas grande attention : la redirection leur permettra de se rendre facilement à votre nouveau site sans même s’en rendre compte.

 

Vérifier vos liens internes

erreur 404

L’un des aspects qui est trop souvent négligé est celui des liens internes. La modification des URLs de votre site peut laisser derrière elle de nombreux liens internes qui mènent toujours aux anciens liens au lieu des nouveaux.

Pour les backlinks, ou dans les SERPS, vous n’avez pas le pouvoir de changer ces liens, mais les conserver sur votre propre site est une erreur. D’autant qu’il existe des requêtes à effectuer sur votre base de données pour les modifier très facilement.

En vous assurant que chacun de vos liens internes correspondent effectivement au nouveau maillage de votre site, vous évitez de multiplier les redirections, qui, en trop grand nombre, vont contribuer à ralentir considérablement votre site. Une des bonnes pratiques en matières de redirection est donc de réduire leur nombre au minimum.

Modifier vos anciennes URLs internes y contribue et évitera les boucles de redirection. ⤵

 

Attention aux boucles de redirection

boucle de redirection

Chaque nouvelle redirection implique l’ajout d’une requête supplémentaire au navigateur de votre visiteur et ralentira le temps de chargement de la page. C’est pourquoi la création de boucles de redirection où une URL mène à une ancienne URL qui mène ensuite à une autre URL est une pratique à éviter à tout prix.

Souvent, le navigateur finit même par abandonner et signale par un message d’erreur que cette page présente une boucle et suggère au visiteur d’abandonner…

C’est pourquoi quel que soit le nombre de pages dont vous disposez, elles doivent toutes être redirigées individuellement vers le nouvel emplacement, et c’est aussi pour cela que vous devez limiter le nombre de redirections : une boucle survient parfois sans qu’on ne sache vraiment pourquoi…

 

Indiquer toujours la même URL de destination

Faites attention à l’URL de destination : il ne s’agit pas de rediriger un coup sur https://www… Et un autre sur https//…

Faites aussi attention aux barres obliques à la fin de l’URL. Les moteurs de recherche considèrent les URL avec et sans barres obliques comme deux pages complètement différentes.

Si vous changez la structure d’une URL, vous devez faire attention à chaque lien et vous assurer qu’il va bien là où vous voulez qu’il aille. Cela permettra également d’éviter les doublons, et qu’un visiteur tombe sur une page obsolète à cause d’un oubli de barre oblique.

 

Conclusion

La cohérence et la précision sont les 2 piliers sur lequel repose la réussite de l’opération. Il s’agit vraiment de prendre votre temps et de bien faire les choses du premier coup. Cela vous évitera de vous demander plus tard où vous vous êtes trompé. Des professionnels de Codeur.com sont là pour vous épauler le cas échéant !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *