5 leçons tirées de Game Of Thrones appliquées à la gestion de projets

Si l'on vous disait que Game of Thrones et ses protagonistes ont beaucoup à nous apprendre sur la gestion de projet, seriez-vous intéressés ? Rassurez-vous, il n'y a aucun spoil dans cet article.

Gestion de projets dans Game of Thrones

L’hiver est enfin là ! Alors que nous désespérions de le voir arriver, le combat fait rage à Winterfell. Et nous trépignons tous en attendant l’épilogue de Game of Thrones.

Qu’est-ce que cela à avoir avec nous, vous demandez-vous peut-être ? Si l’on vous disait que Game of Thrones et ses protagonistes ont beaucoup à nous apprendre sur la gestion de projet, seriez-vous intéressés ?

Nous vous rassurons, vous ne trouverez aucun spoil dans cet article. Nous ne voudrions surtout pas vous gâcher la fête. Voici donc 5 exemples tirés de la série, qui devraient vous aider à manager encore plus efficacement vos équipes et vos projets.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Connaître ses alliés et ses adversaires

Lorsque l’on s’investit dans un projet, il est essentiel de ne jamais perdre de vue les personnes de terrain. Comprendre tous les tenants et les aboutissants ainsi qu’avoir une vision claire de vos soutiens et de vos détracteurs peut tout changer.

C’est exactement ce que fait Lord Varys avec ses petits oisillons. En gardant des yeux et des oreilles de toutes parts, il est certain (ou presque) de garder le contrôle de la situation et bénéficie d’un luxe non négligeable : l’anticipation.

2. Prendre du recul

S’impliquer corps et âme dans un projet a du bon et témoigne de votre passion pour ce que vous faites. Néanmoins, il ne faut pas que cela vous biaise votre point de vue.

Regardez Catlyn Stark et son amour incommensurable pour ses enfants. Si elle avait pris le temps d’analyser la situation de manière globale, en considérant tous les enjeux et les risques, elle n’aurait peut-être pas arrêté Tyrron Lannister dans la première saison. Un vivier de tensions incommensurables qui entretiendra la haine entre les Lannister et les Stark et n’arrangera les affaires de personne.

Son fils Robb aura d’ailleurs les mêmes défauts que sa mère. Combattant doué et malin, son absence de clairvoyance en brisant son engagement auprès de la famille Frey causera sa perte et le massacre des Noces Pourpres.

Oui bien sûr, on ne peut pas refaire l’histoire. Mais si vous pouviez éviter les décisions partiales et irrationnelles dans votre gestion de projet, ne serait-ce pas un bien ?

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Proposez vos services sur Codeur.com et contactez les clients en souscrivant un abonnement pour seulement 29 € HT.

Trouver des clients

3. Accepter le changement

L’agilité vous connaissez ? Tant mieux.

Ned Stark n’était pas trop au fait et ça lui a coûté sa tête. Lui qui prônait sans cesse « the old ways » a eu du mal à suivre les changements opérés au plus haut niveau du royaume. À l’inverse de Daenerys qui a toujours su adapter ses plans en fonction des évènements et des priorités. Qui serait prêt à faire attendre la conquête du trône de fer pour aller détruire des marcheurs blancs dans le froid, sinon quelqu’un de très adaptable (et futé… et amoureuse, oui c’est vrai) ?

En management de projet c’est exactement pareil. La vérité d’un jour n’est pas nécessairement celle du lendemain et il faut savoir composer avec pour rester efficace et ne pas être mis sur la touche.

4. Toujours avoir un plan B

Prenez Tyrron Lannister. Sa condition physique ne lui permet pas d’être utile sur le champ de bataille. C’est pourquoi Bronn, son garde du corps, combat pour lui. Son esprit par contre est un bien précieux qu’il a su rendre indispensable.

Dans la gestion de projet, des situations similaires peuvent se présenter. Connaissez vos points forts mais sachez également admettre quand vous n’êtes pas le plus qualifié pour une mission. Cela vous évitera de prendre de mauvaises décisions et vous honorera.

Si vous n’avez pas de plan B, il faudra peut-être retarder votre projet jusqu’à disposer des ressources adéquates.

5. Pas de précipitation

Stannis Baratheon est un excellent exemple de ce qu’il ne faut pas faire en matière d’impatience et de précipitation. Son attaque à Port Réal est un fiasco sans nom qui lui coûte des pertes humaines considérables ainsi que sa flotte. Au lieu de battre en retraite et de se préparer pour une nouvelle attaque, il continue coûte que coûte et essuie la pire défaite de sa vie.

La préparation méticuleuse et l’attente sont les meilleurs atouts pour réussir. Maîtriser votre planning, vos ressources et votre budget, vous permettra de mener à bien votre projet. À l’instar d’Arya Stark, plus puissante que jamais après des mois d’entraînement.

 

Désormais, vous avez une bonne excuse pour continuer à regarder Game of Thrones. C’est pédagogique. Ne nous remerciez pas, ça nous fait plaisir 😉

5 leçons tirées de Game Of Thrones appliquées à la gestion de projets
5 (100 %) 4 votes

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *