Comment réaliser une étude de faisabilité d’un projet ?

Étude de faisabilité d'un projet

Sur Codeur.com, trouvez rapidement un freelance pour réaliser votre projet Gestion de projet. Voir les chefs de projet disponibles

Vous souhaitez vous lancer dans une nouvelle aventure ou améliorer l’un de vos services ? Pensez à réaliser étude de faisabilité de projet !

Saviez-vous que 70% des projets lancés par les entreprises se concluent par un échec ? Lorsqu’il s’agit de gérer une entreprise ou de développer une idée, vous devez éviter les sauts dans l’inconnu. Un projet non réussi vous fait perdre du temps et de l’argent, tout en réduisant la motivation de vos employés.

C’est là qu’une étude de faisabilité intervient ! Elle vous permet de déterminer la viabilité du projet dans lequel vous souhaitez investir. Vous saurez s’il est techniquement réalisable et économiquement justifiable.

Comment réaliser cette étude pour assurer le succès de votre projet ? On vous donne toutes les clés !

Qu’est-ce qu’une étude de faisabilité de projet ?

Une étude de faisabilité consiste à évaluer l’aspect pratique d’un projet. Elle fait partie de la phase de conception initiale de tout business plan et aide à découvrir objectivement les forces et les faiblesses d’une idée, d’un nouveau service/produit ou d’une nouvelle entreprise.

Elle peut aider à identifier et évaluer les opportunités et les menaces présentes sur le marché, les ressources nécessaires et les perspectives de réussite. Comme son nom l’indique, elle a pour objectif de répondre à la question “est-ce faisable ?”.

Pour cela, l’étude de faisabilité de projet se concentre sur 5 principaux aspects :

1. Technique

L’étude détermine si les ressources techniques et l’expertise dont dispose l’organisation peuvent répondre aux exigences du projet.

2. Economique

Cette évaluation implique généralement une analyse coûts/bénéfices du projet, afin d’aider les entreprises à déterminer sa viabilité. Cette rubrique comporte une analyse du système économique du ou des pays où il doit être lancé, tout comme la politique monétaire, douanière ou fiscale.

Par ailleurs, l’évaluation économique aide les décideurs ou investisseurs à évaluer son retour sur investissement.

3. Juridique

L’étude de faisabilité détermine si un pan du projet proposé entre en conflit avec des exigences légales. Elle permet aussi de mettre en exergue des obligations contractuelles ou de respect de normes.

4. Opérationnel

Comment le projet contribue-t-il à la réalisation des buts stratégiques et objectifs commerciaux de votre entreprise ? Il est important que votre nouvelle idée s’intègre parfaitement dans vos offres actuelles, ou qu’elle corresponde au business model établi au lancement de votre activité.

5. Temporel

Dans quel délai le projet sera réalisé ? Dans cette partie cruciale de l’étude de faisabilité d’un projet, vous déterminez la pertinence du calendrier établi. S’intègre-t-il au timing de vos opérations actuelles ? Vous devrez aborder des éléments essentiels comme la capacité de production de votre usine ou la charge de travail supplémentaire pour vos employés.

À cet effet, l’aspect temporel vous aidera aussi à déterminer si l’embauche de salariés ou freelances est nécessaire, ou si vous avez besoin d’investir dans du matériel.

+250 000 freelances disponibles sur Codeur.com

Recevoir des devis gratuits

Rapide, gratuit et sans obligation

Quels sont ses intérêts ?

L’incertitude reste une constante que les entreprises préfèrent éviter. L’étude de faisabilité de projet constitue l’occasion d’évaluer le potentiel et prédire la probabilité de succès ou d’échec de votre idée. Elle vous permet de :

Garantir la réussite du projet

Imaginez l’étude de faisabilité du projet comme la première étape de préparation de vos vacances. Vous ne décidez pas de la date ou du lieu sans vérifier au préalable les prévisions météo.

Cette étude est similaire. Vous évaluez les critères qui comptent pour la réussite de votre projet. Ces derniers proviennent de plusieurs sources et dépendent de la nature de votre plan, ainsi que des objectifs.

Minimiser les risques

L’étude de faisabilité de projet identifie également les problèmes ou obstacles potentiels qui pourraient entraver votre réussite. Vous pouvez ainsi trouver comment les contourner ! Et si ce n’est pas possible, vous aurez toutes les clés en main pour déterminer si le rendement est suffisant pour compenser le niveau de risque du projet.

Obtenir une vue d’ensemble

Une étude de faisabilité vous oblige à considérer la situation dans son ensemble. Elle ébauche un premier plan qui vous aide à aborder plus efficacement son développement.

Par leur questionnement large, les études de faisabilité de projet vous font découvrir des tendances, opportunités et solutions que vous n’auriez jamais envisagées autrement.

Cela vous permet d’identifier les points de faiblesse, d’améliorer le projet et d’éventuellement réfléchir à des plans B ou C. En cas de problème dû à une quelconque incertitude ou à un obstacle, vous pouvez répondre spontanément et économiser du temps ainsi que de l’argent.

Mieux gérer vos ressources

Un nouveau projet peut accentuer la pression sur un ou plusieurs départements de votre entreprise, causant ainsi plus de dommages que de bienfaits à votre activité globale.

Par exemple, le lancement d’un produit va nécessiter une planification et une stratégie marketing importante. Sans compter vos services de production, de facturation, de vente, d’entreposage et d’expédition qui vont également faire face à une charge de travail supplémentaire.

Vous devrez peut-être choisir entre renoncer à d’autres activités rentables ou accepter un redéploiement de vos ressources disponibles.

5 étapes pour réaliser une étude de faisabilité de projet

Une étude de faisabilité efficace détermine la réussite de votre projet. Pour bien la réaliser, voici 5 étapes à suivre :

Étude de projet

1. Commencer par une évaluation préliminaire

Si on reprend l’exemple sur la planification de vacances, cette première étape est celle du choix du lieu de villégiature (avant même de vérifier la météo). Cette évaluation préliminaire comporte 4 phases principales :

  • La conception de l’idée : décrivez tout ce que vous espérez réaliser en entreprenant ce projet et pourquoi sa réussite est importante pour votre équipe ou votre entreprise.
  • L’évaluation des projets existants : trouvez des exemples de projets similaires et analysez comment ils ont été exécutés (et leur succès).
  • L’examen de votre avantage concurrentiel : que feriez-vous de différent pour garantir le succès de votre projet ? Quel va être l’élément différenciant qui va remplir votre objectif ?
  • L’analyse des risques : la gestion des risques est un élément essentiel de l’évaluation de la viabilité de tout projet. Évaluez les paramètres sociaux, économiques et juridiques qui peuvent créer des anomalies, retards ou problèmes.

À la fin de cette analyse préliminaire, vous saurez si vous devez poursuivre l’étude de la faisabilité de votre projet ou si vous devez revoir votre idée.

2. Répondre aux questions de faisabilité

Maintenant que vous avez une compréhension rudimentaire des tenants et aboutissants de votre projet, il est temps de créer un plan de développement.

Ce plan détaillera les objectifs du projet en répondant aux questions liées aux différents aspects cités dans la première partie : économique, technique, juridique, etc. Voici les interrogations qui vont vous aider dans sa rédaction :

  • Ce projet est-il techniquement réalisable ?
  • Ce projet est-il légal ?
  • Ce projet est-il réalisable sur le plan opérationnel ?
  • Ce projet est-il réalisable dans un délai raisonnable ?
  • Ce plan est-il économiquement réalisable ?

À l’aide de ces 5 questions, vous décrirez les principes fondamentaux de votre idée, notamment la situation ou le problème actuel que vous comptez résoudre, les estimations de l’impact du projet et les moyens nécessaires (matériels et humains) pour atteindre cet objectif.

3. Réaliser une « étude de marché »

Le terme est mis entre parenthèses, car tous les projets n’ont pas besoin d’une étude de marché. Si votre plan est d’améliorer les performances d’une équipe, essayer une nouvelle méthode de gestion ou mettre en œuvre un nouveau logiciel pour la productivité de votre entreprise, vous pouvez passer cette étape.

Par contre, si vous lancez un nouveau produit / service, développez une nouvelle activité ou si vous voulez revoir votre offre, cette étape s’avère importante !

Une étude de marché vous permettra de :

  • Détecter des opportunités de marché pour votre projet grâce à des groupes de discussion, des enquêtes et des entretiens avec des clients potentiels.
  • Connaître vos concurrents, y compris leurs produits, services, stratégies marketing, méthodes SAV, etc.
  • Obtenir des informations sur votre marché cible : la taille du public potentiel et ses besoins.
  • Profiter d’un aperçu des meilleures façons d’exécuter votre projet : délai de réalisation, besoins humains, style de gestion à adopter…
  • Visualiser les critères qui garantissent le succès (ou l’échec) du projet, grâce à l’historique des concurrents.

Pour réaliser cette étude de marché, vous pourrez :

  • Mettre en place une stratégie de social listening sur les réseaux sociaux de vos concurrents ou d’entreprises similaires.
  • Rejoindre les groupes de discussion sur des réseaux sociaux comme LinkedIn ou Facebook.
  • Organiser des entretiens personnels avec des consommateurs ou experts de votre niche.
  • Réaliser des sondages et enquêtes auprès de vos potentiels clients.

Bon à savoir : Ne choisissez pas l’une ou l’autre méthode pour obtenir des informations. Les groupes de discussion et les entretiens fournissent des données plus subjectives que les enquêtes, l’écoute des réseaux sociaux ou les données du domaine public. L’idéal est donc de rassembler un mélange de données subjectives et objectives lorsque vous réalisez votre étude de faisabilité de projet.

4. Analyser les risques

Dans la première étape, vous avez listé les risques inhérents à votre projet. Ici, c’est le moment d’aller plus en profondeur dans votre analyse, pour identifier chaque menace critique. L’objectif est de réduire ou éliminer les risques jugés trop importants en introduisant des plans d’urgence et des stratégies d’atténuation.

L’évaluation des risques peut prendre en compte :

  • Le niveau d’influence de la concurrence sur la réussite de votre projet : il est toujours plus difficile de conquérir un marché avec beaucoup de concurrents ou trusté par de grands groupes.
  • Les conjonctures économiques actuelles du marché : par exemple, il était risqué de lancer un nouveau projet en pleine pandémie sanitaire… Actuellement, la flambée des prix de l’essence peut aussi constituer un risque, si vous êtes dépendant du transport.
  • Les réticences de vos équipes : s’il s’agit de réorganisation interne, pensez à sonder l’adoption du projet par vos salariés. Il sera plus facile de le mettre en place si vous avez le soutien de vos collaborateurs.
  • Les normes et lois en vigueur : comment pouvez-vous sécuriser le projet, tant au niveau juridique, qu’au niveau des contrats avec vos fournisseurs et prestataires ?

Cette liste est non-exhaustive. Elle varie en fonction de la nature de votre projet et des parties impliquées.

5. Évaluer le coût financier

L’argent reste le nerf de la guerre ! Votre étude de faisabilité de projet doit répondre à des questions essentielles liées à l’aspect financier, notamment :

  • Vos ressources financières proviendront-elles de votre entreprise ou d’un financier extérieur ?
  • Quel est le seuil de rentabilité du projet ?
  • Quel est le budget dont vous avez besoin pour mener à bien le projet ?
  • Quel sera le coût journalier en cas de retard de réalisation ?
  • Quels risques imposeront un coût financier trop important à supporter ?
  • Comment se répartissent les coûts ?

Bon à savoir : il est toujours préférable de surestimer le coût du projet pour minimiser les risques de perte.

Notre astuce pour réaliser une étude de faisabilité d’un projet

Si vous avez besoin d’aide pour évaluer la faisabilité du projet ou le réaliser, pensez à poster une annonce sur Codeur.com.

Nos freelances sont là pour vous accompagner dans la réussite de votre nouvelle idée !

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire