Startup : 5 façons de financer son projet

Sur Codeur.com, trouvez rapidement un freelance pour réaliser votre projet Entrepreneuriat. Voir les freelances disponibles

C’est bien connu : financer une startup est un vrai parcours du combattant que tout le monde préférerait éviter.
Pourtant, il est indispensable de trouver des fonds si vous souhaitez que votre projet voie le jour.
Voici 5 manières concrètes d’obtenir ses premiers financements lorsque l’on monte son entreprise.
 

1) Convaincre les banques

Alors que les banques deviennent de plus en plus sélectives et prudentes, beaucoup d’entrepreneurs en herbe considèrent qu’obtenir un crédit est un rêve inaccessible.
Il est vrai que convaincre une banque n’a rien d’évident, mais ce n’est pas du domaine de l’impossible ! Pour réussir, il est essentiel de faire un bon business plan qui démontre de façon détaillée le bienfondé et la solidité de votre idée de startup.
Vous devez être en mesure de lever les doutes de vos futurs investisseurs en répondant à leurs objections et en leur donnant des arguments tangibles en faveur de votre startup.
Mais avant de sauter dans le grand bain et de rencontrer vos investisseurs potentiels, n’oubliez pas d’évaluer votre projet de création d’entreprise.

 

2) Obtenir des aides financières

Saviez-vous qu’il existe de nombreux dispositifs d’aide pour accompagner et soutenir financièrement les créateurs d’entreprise ?
Bien que ces aides financières soient assez variables en fonction de l’organisme qui les délivre et du potentiel de la startup, elles constituent dans tous les cas un coup de pouce très appréciable pour se lancer.
Par ailleurs, l’obtention de prêts d’honneur ou de certaines bourses constituent un argument très apprécié par les banques qui seront plus disposées à vous faire crédit par la suite.

 

3) Utiliser le crowdfunding

Aujourd’hui, le financement participatif est devenu un moyen incontournable de financer un projet innovant, qu’il soit entrepreneurial, artistique ou autre.
Les plateformes de crowdfunding se sont multipliées et il y en a aujourd’hui pour tous les goûts. Au fil du temps, de nombreux sites pensés spécialement pour le financement des entreprises ont vu le jour :

  • Des plateformes de prêt participatif (« debt-crowdfunding ») ;
  • Des sites d’investissement par actions (« equity-crowdfunding »)
  • Des plateformes spécialisées par domaine d’activité (immobilier, viticulture…)

Les créateurs d’entreprise disposent donc d’une grande panoplie de possibilités pour « crowdfunder » leur projet.

 

4) Faire appel à ses connaissances

Hé oui : qui de mieux que vos proches pour vous faire confiance et parier sur votre projet alors que vous n’avez pas encore d’expérience de l’entrepreneuriat ?
De nombreuses entreprises ont commencé de cette façon : avec le concours des parents, des amis (et des amis d’amis) du fondateur.
Bien entendu, tout le monde ne dispose pas d’un entourage pouvant se permettre d’investir des sommes conséquentes dans un projet de création d’entreprise, mais c’est tout de même une piste à explorer.

 

5) Se tourner vers les CIGALES

Les CIGALES sont des clubs d’investisseurs visant à financer des projets d’entreprises locaux grâce aux contributions de leurs membres – un ancêtre du crowdfunding, en quelque sorte.
Ces clubs, répartis sur tout le territoire, privilégient souvent les projets d’entreprises sociales et solidaires ou les coopératives (SCOP).

 
Avec ces 5 solutions, vous aurez de bonnes pistes pour faciliter l’obtention de financements pour votre startup.

Commenter