Startup : les avantages du crowdfunding

Avantages du crowdfunding

Depuis toujours, les entrepreneurs se sont tournés vers les prêts bancaires pour acquérir des fonds. Toutefois, nombreux sont ceux qui échouent en chemin…

Convaincre une banque du bienfondé de son projet n’a rien d’évident, et les taux d’intérêt élevés peuvent être un facteur de découragement pour les entrepreneurs en herbe.

Le financement participatif, aussi appelé crowdfunding, s’est donc imposé comme une véritable alternative pour les start-up à la recherche d’un capital.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

D’après les constatations de la Banque mondiale, l’investissement dans le crowdfunding pourrait même atteindre les 93 milliards de dollars en 2025.

Mais quels sont réellement les avantages de cette technique de levée de fonds ?

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding est un mode de financement qui connait un véritable essor dans l’univers entrepreneurial. Il offre à différents porteurs de projet la possibilité de collecter des fonds auprès de particuliers sur internet.

À cet effet, le financement participatif réunit trois grandes parties :

  • L’entrepreneur : celui qui propose le projet ou l’idée ;
  • Les supporters : ceux qui soutiennent le projet ou l’idée ;
  • La plateforme de crowdfunding : qui réunit les deux autres parties pour la réalisation du projet.

Les atouts du crowdfunding pour démarrer un business

Simple à mettre en œuvre et peu coûteux, le crowdfunding permet d’obtenir de nombreux avantages significatifs pour toute entreprise.

1) Un accès facilité au capital

En optant pour des moyens traditionnels, vous passer beaucoup plus de temps à lever vos capitaux : cela se compte souvent en mois !

En général, une campagne de financement participatif dure 90 jours au maximum. Cela élimine énormément de démarches : la prospection auprès des banques et investisseurs, les rendez-vous, la négociation, la relance, etc. D’autant plus que ces démarches sont extrêmement stressantes et fatigantes.

La mise en place d’une campagne de financement participatif est plus simple et agréable.

2) La création d’une base de prospects

En tant que nouvelle entreprise, la recherche de prospects est assez difficile au début. En recueillant des fonds grâce au crowdfunding, vous obtenez plusieurs personnes qui soutiennent votre projet. Et si elles le font, c’est qu’elles ont un intérêt pour vos produits ou services.

Ces personnes représentent donc de futurs clients (peut-être même fidèles !), ce qui n’est pas forcément le cas de vos investisseurs ou banquiers.

Par ailleurs, les supporters de votre projet deviennent parfois des ambassadeurs. Ils parlent de votre start-up à leurs proches, font la promotion de votre campagne de crowdfunding sur les réseaux sociaux, etc.

Cette méthode s’ajoute alors à votre stratégie de communication et contribue à l’augmentation de votre notoriété.

3) La mise à disposition d’outils de communication

Pour lancer une campagne de crowdfunding, vous n’avez pas besoin d’une mise de départ. La plateforme de financement participatif se rémunèrent sur un pourcentage de la somme levée.

Par ailleurs, cette dernière met à disposition de nombreux outils de communication, telle qu’un blog et une messagerie.

Depuis la plateforme, vous rédigez des news consultables par tous les internautes, vous expédiez des newsletters aux donateurs et vous partagez l’avancée de votre campagne sur les réseaux sociaux.

Grâce à l’interface simple et facile, les internautes peuvent découvrir en toute simplicité votre entreprise, vos projets et votre vision d’avenir. Ce qui les aide à prendre leur décision pour vous soutenir.

4) Une vente anticipée

Le principe du crowdfunding repose sur du donnant-donnant : vous offrez une récompense aux personnes qui font une donation.

Évidemment, celle-ci est relative au montant donné. Pour 5 ou 10€, ce sera une carte de remerciement ou un tote-bag, par exemple. Par contre, dès que les sommes atteignent le prix de votre objet ou service, vous pouvez très bien imaginer organiser une prévente.

Admettons que votre produit vous revient à 50€ et que vous ayez prévu de le vendre 160€ lors de sa mise sur le marché. Vous pouvez envisager de le « donner » à un supporter qui fera un don de 130€ à votre campagne.

Votre opération de crowdfunding s’avère être une excellente solution pour vendre d’avance une partie de vos produits ou services.

Dès que votre start-up sera opérationnelle, vous bénéficierez rapidement d’un premier retour sur investissement. Sans compter que le bouche-à-oreille commencera déjà à fonctionner.

 

Décidé à vous lancer dans le financement participatif ? Ne manquez pas nos conseils pour réussir votre campagne de crowdfunding.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *