6 moyens d’augmenter le taux de clic dans vos emailings

6 moyens d’augmenter le taux de clic dans vos emailings

Saviez-vous que le taux de clics moyen est de 14,1% ? Cependant, pour des campagnes emailings performantes, on estime que ce taux doit se situer entre 20 et 30%.

Si vos abonnés ne cliquent pas sur les liens contenus dans vos emails, il est difficile de les convertir. Logique, non ? Alors, comment les encourager à visiter vos liens ?

Découvrez 6 techniques à utiliser dès maintenant.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

 

1. Identifier les contenus performants

Avant de prendre des actions pour augmenter le taux de clic sur vos emails, vous devez examiner vos précédentes campagnes. Commencez par analyser les résultats des six derniers mois. Quels sont les emails ayant suscité le plus d’intérêt ?

  • Quelles réponses avez-vous obtenues sur les emails transactionnels, les offres de marketing et les newsletters ?
  • Parmi vos offres et vos newsletters, quels emails ont eu les taux de clic les plus élevés ?
  • Votre public clique-t-il sur les CTA contenus dans les images ou dans le texte ?

Il est essentiel de comparer vos emails entre eux avant de les modifier pour obtenir de meilleurs résultats.

 

2. Bien positionner le call-to-action

Le positionnement de votre call-to-action joue un rôle important sur le taux de clic. Le meilleur emplacement sera déterminé par des tests A/B. Comme toujours, chaque audience est différente ! L’idée est donc d’apprendre à la connaître pour améliorer le trafic depuis vos newsletters.

Cependant, pour démarrer au mieux votre testing, essayez ces quelques bonnes pratiques de base :

  • Placez le CTA sur le côté droit du texte puisque nous lisons de gauche à droite.
  • Positionnez l’appel à l’action au-dessus de la ligne de flottaison pour attirer l’attention des lecteurs qui ne feront pas défiler le contenu de votre message.
  • Placez le CTA au début de l’email, mais aussi en bas. Certains destinataires auront besoin de lire votre contenu avant de cliquer sur le lien.
  • Si vos emails sont lus principalement sur mobile, placez l’appel à l’action dans le coin supérieur gauche pour éviter qu’il soit découpé dans le cadre de certains smartphones.
email call-to-action

 

3. Utiliser les repères directionnels

Les repères directionnels permettent de diriger l’attention de votre prospect. Il s’agit aussi bien d’appels à l’action que d’images, vidéos ou témoignages clients.

Ces repères se divisent en deux catégories : implicites et explicites.

Les repères implicites sont subtils et passent souvent inaperçus aux yeux des visiteurs. Ils se déclinent sous forme d’espace blanc et de contraste de couleurs.

Avec l’espace blanc, vos abonnés disposent de moins d’éléments sur lesquels se concentrer et sont obligés de regarder autour, notamment les visuels colorés. À l’aide du contraste, vous pouvez inciter le lecteur à prêter attention à une zone particulière.

Les indices explicites, eux, sont constitués de flèches ou de boutons. Impossible de les manquer !

email repères directionnel

4. Créer l’urgence avec une section P.S

Moins de 16 % de vos abonnés lisent le contenu de vos emails mot par mot ; les autres se contentent de les scanner. Conscients que toutes les informations importantes se trouveront à la fin, ils consultent d’abord les dernières lignes de votre email.

Avec une section Post Scriptum en bas de votre contenu, vous pouvez résumer votre email et créer l’urgence grâce à un message hautement persuasif. Le facteur d’urgence peut être un délai, un nombre limité d’articles, un cadeau pour les premières commandes… L’important est d’ajouter un lien directement après l’annonce de l’urgence pour augmenter les clics.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

5. Réaliser un scoring avec les adresses email

Cette technique permet d’obtenir des données plus approfondies sur vos abonnés.

Le scoring des inscrits à votre newsletter consiste à examiner chaque adresse email pour y attribuer un score. Sur la base des niveaux et l’historique d’activité d’un contact, vous pouvez prédire la probabilité qu’il clique sur les liens dans vos emails.

Un score faible indique que l’adresse est inactive et donc peu susceptible de réagir. Plus le score est élevé, plus vous pouvez vous concentrer sur ces contacts et les réengager avec des campagnes ciblées.

Résultat : le taux de clics dans vos emails augmente !

Pensez-y
Les outils de marketing automation proposent généralement un système de scoring des prospects.

 

6. Utiliser du contenu dynamique

Avec le contenu dynamique, vous amenez la personnalisation de vos emails à un autre niveau. Vous adaptez le contenu en fonction de la segmentation de vos clients.

Comme vous utilisez des données personnelles, vos emailings deviennent plus percutants pour le destinataire. Si vous envoyez du contenu qui correspond à ses besoins, il aura envie de cliquer. Il voudra découvrir le produit, service ou article de blog qui répond à ses attentes.

Plus le contenu présente un intérêt pour votre lecteur, plus il a de chances de cliquer.

 

Grâce à un contenu dynamique, un CTA bien placé et un exercice bien réalisé, vous pouvez tirer le maximum de vos campagnes et augmenter le taux de clics. Pensez toujours à bien analyser vos emailings, pour détecter les liens qui génèrent le plus de trafic. L’objectif est d’affiner vos campagnes à chaque nouvel envoi !

Vous n’arrivez pas à atteindre votre cible avec vos newsletters ? Il s’agit peut-être d’un problème de délivrabilité. Suivez les conseils de notre livre blanc pour améliorer votre délivrabilité ou faites appel à un expert en email marketing !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *