Comment rendre WordPress multilingue ? Tuto et plugins


Un bug ou un problème avec votre CMS ?

Aujourd’hui nous allons apprendre à rendre votre blog ou boutique WordPress multilingue. Il existe pour cela différents plugins que nous vous présenteront dans la dernière partie de ce tutoriel.

Pour commencer nous allons vous guider dans l’installation et la configuration de MQtranslate, sans doute l’un des meilleurs et des plus efficaces plugins de traduction sur WordPress. Dans la deuxième parti de ce tutoriel nous verrons également comment configurer les paramètres SEO de votre site WordPress multilingue.

wordpress-logo-stacked-rgb

1. Comment rendre WordpPress Multilingue ?

Mqtranslate est un des plugins gratuits les plus puissants si vous souhaitez rendre votre site accessible dans d’autres langues que le français. MQtranslate offre en effet la possibilité de traduire directement chaque page de votre site sans avoir à en créer une nouvelle pour chaque langue.

Pour que le plugin fonctionne correctement, veillez à installer un thème WordPress qui intègre plusieurs langues, c’est-à-dire un thème comprenant déjà des fichiers de traduction en divers langue, en .mo et .po.
  • Pour commencer, installer le plugin MQtranslate.
  • Cliquez sur « Activer l’extension » afin de finaliser l’installation.

4 (2)

Ensuite cliquez sur « Settings », puis sur Langues afin de configurer votre plugin.

5 (2)

Comme vous pouvez le voir, MQtranslate contient un grand nombre de possibilités de traductions soit 17 langues, de l’anglais au polonais en passant par le japonais.

6 (2)

Pour activer les langues qui vous intéressent, il vous suffit de cliquer sur le bouton « Activer » placé à coté de chaque langue. Pour choisir la langue principale, c’est-à-dire la langue « Par défaut », cochez la case correspondante à votre choix, en haut de la page « Langues ».

7 (2)

MQtranslate affiche une autre fonction extrêmement pratique qui permet de traduire directement votre site internet dans la langue de l’internaute qui le consulte. Cochez la case correspondante pour activer cette fonction automatique.

7 (3)

Pour traduire le contenu de votre blog, il vous suffit de vous rendre sur la console d’administration de chacun de vos textes et de cliquer sur une des langues que vous avez choisi d’activer et qui s’affiche en haut à gauche de la fenêtre de traitement de texte.

8 (2)

Pour concevoir un site parfaitement homogène ou chaque mot est traduit, il vous faut ensuite vous occuper de changer la langue de vos titres de catégories et mots clefs.

Ceci est essentiel pour bien référencer votre site (nous y reviendrons dans la deuxième partie du tutoriel). Pour ce faire rendez-vous dans la console d’administration des « Catégories » et « Mots-clefs » (« Tags ») en cliquant sur « Posts ».

10 (2)

11 (2)

Vous avez également la possibilité d’afficher les différents langages de traduction afin que votre internaute choisisse lui-même la langue du site web. Pour cela vous pouvez utiliser le widget de MQtranslate qui est en fait une liste déroulante qui permet de choisir la langue de votre choix.

Voilà, votre site WordPress est désormais multilingue ! Vous pouvez vous attaquer à la conquête d’autres pays du monde et ainsi faire grandir l’audience de votre blog ou le nombre de clients pour votre boutique !

 2. Les spécifications SEO pour un site WordPress multilingue

Comme nous l’avons vu un peu plus haut, n’oubliez surtout pas de traduire vos tags et mots-clefs car les moteurs de recherche étranger peuvent mal indexer votre site si cela n’est pas bien configuré.

Ceci étant fait, traduisez à présent vos URL. Cela se fait manuellement en changeant à la main l’URL dans le permalien situé en dessous de la barre de texte de votre article. Vous pouvez créer un sous domaine ou un repertoire dédié à la langue du site. Exemple : en.monsite.com ou monsite.com/en/

Faites très attention au contenu dupliqué pouvant être fortement « pénalisé » par Google.

N’hésitez pas à a faire appel à un consultant SEO sur Codeur.com pour vérifier votre travail ou accomplir cette mission.

 3. Les plugins de traduction WordPress intéressants

Il existe une pléthore de plugins de traduction gratuits comme payants. Nous vous en proposant ici trois afin de vous aider à choisir celui que vous préférez.

WPML (29$)

Capture d’écran 2015-04-08 à 10.31.52

WPML est une extension puissante mais payante, au tarif de 29 $ pour un blog, de 79$ pour un CMS, ces deux offres étant valables pour une utilisation sur un an.

Pour un usage à vie il vous en coutera 195$. Il est vrai que cette extension offre une interface facile à manier même si vous n’êtes pas un expert de WordPress.

Vous aurez la possibilité de traduire entièrement votre site web, que se soit le thème, les plugins ou encore vos menus.

Ce plugin est également parfaitement conçu pour le SEO, ce qui vous permettra de configurer vos paramètres de référencement WordPress comme un pro.

Vous pourrez donc paramétrer aisément vos noms de domaine dans les langues qui vous intéressent ou encore ajouter des widgets de traduction pour que les internautes fasse eux-même le choix de la langue du site.

Polylang

12 (3)

Très facile à utiliser, Poylang est une extension gratuite pour rendre votre site WordPress multilingue.

Polylang repose sur le principe de création de pages « clones » avec leur propre URL, représentant la traduction complète de votre page original.

Les textes sont aisément modifiables grâce à  l’interface très facile en prendre en main. Polylang est aujourd’hui le concurrent le plus sérieux de WPML de par son ergonomie et sa puissance. Développé par une seule personne, Polylang est certes une extension très fiable et pratique pour vos traductions mais qui pourra souffrir du manque de mises à jour.

Multilingual Press

wordpress-multilingue-multilingual-press-600x451

Multilingual Press est une des références en matière de création de multisite.

Cette extension est un excellent complément au programme multisite proposé par WordPress. Après avoir choisi de réaliser un multisite WordPress cette extension propose une version gratuite assez limitée, mais la version pro est extrêmement complète (vendu au tarif de 75$ à 190$ pour un an d’utilisation).

Multilingual Press permet de dupliquer un site dans la langue souhaitée en gardant les mêmes configurations. Vous pouvez facilement modifier chacun de vos sites grâce à une interface complète et facile à utiliser.

Ce tutoriel est maintenant terminé, nous esperons vous avoir aidé à créer un site WordPress multilingue. Si vous avez besoin d’un professionnel pour vous accompagner, trouvez le gratuitement sur Codeur.com.

 

 

Capture d’écran 2016-06-29 à 14.45.41

One Comment

  1. Remy

    Bonjour,
    merci pour votre tuto, interéssant ! J’ai essayé WPML et polylang.
    J’ai aussi testé Weglot, que j’ai laissé du coup !

Laisser un commentaire :