5 conseils pour intégrer le guest blogging à votre stratégie SEO

guest blogging

Le guest blogging – ou article invité – contribue à renforcer votre classement dans les moteurs de recherche. Vous générez des backlinks de qualité provenant de sites web d’autorité, tout en profitant d’un trafic organique ciblé. Sans oublier l’augmentation de votre notoriété grâce à votre exposition auprès d’une nouvelle audience.

Cependant, le guest blogging doit obéir à certaines règles pour être efficace en termes SEO. Alors, voici 5 conseils à suivre avant de se lancer dans cette aventure !

 

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Définir l’objectif de sa stratégie de guest blogging

Comme toute autre stratégie de marketing, le guest blogging commence par le questionnement de vos objectifs. Vous avez le choix entre :

  • Générer du trafic vers une landing page spécifique (ou vers votre site en général) pour obtenir plus de leads ou de ventes.
  • Faire connaître votre marque, vos produits et vos services.
  • Améliorer votre référencement avec des backlinks de qualité.
  • Se positionner en tant qu’expert.
  • Augmenter le nombre d’abonnés à votre newsletter ou votre audience sur les réseaux sociaux.

Définir votre objectif vous permettra de mieux choisir :

  • Vos partenaires.
  • Les articles proposés.
  • Le call-to-action final.

 

2. Choisir les mots-clés à travailler

Après avoir défini votre objectif, vous devez sélectionner les mots-clés sur lesquels vous positionner. Les éditeurs apprécient que l’article de l’invité soit bien classé dans les moteurs de recherche et génère du trafic vers leur site, en premier lieu. Alors, comme vous le feriez pour votre propre contenu, faites une recherche de mots-clés pertinents pour le SEO. Privilégiez ceux qui auront un impact positif pour vous et pour l’invité.

Bien entendu, les termes choisis doivent refléter votre domaine d’expertise, tout en servant l’atteinte de vos objectifs prédéfinis.

Exemple
Si votre but est de vendre un produit, préférez les expressions qui commencent par « acheter » ou « commander » ; si vous mettez en avant une formation, optez pour des formulations comme « se former » ou « en savoir plus ».

 

3. Chercher les blogs pertinents dans votre thématique

La stratégie guest blogging passe par la recherche de blogs pouvant accueillir votre contenu. Le principe : que chaque partie soit gagnante. À cet effet, sélectionnez des plateformes :

  • Sur votre thématique.
  • À la notoriété similaire à la vôtre.
  • Qui n’entrent pas en concurrence avec votre entreprise.
  • Dont l’audience est similaire au profil de vos prospects.

Réfléchissez aux blogs et médias sur lesquels vous effectuez votre veille. Vous connaissez leur style, leurs sujets de prédilection (communs aux vôtres, si vous y faites de la veille…) et la qualité des contenus publiés. Vous aurez déjà les premiers noms pour votre opération de guest-blogging.

Une recherche sur Google, à l’aide des mots-clés préalablement définis, vous permettra de détecter des sites susceptibles de convenir à vos besoins.

Vous pouvez aussi faire appel à votre communauté pour trouver des partenaires. Servez-vous de Twitter, LinkedIn et Facebook pour demander à vos abonnés quels sont les blogs qu’ils consultent régulièrement.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

4. Contacter les blogueurs…

… avec un sujet déjà prêt.

Maintenant que vous avez trouvé vos hôtes, il est temps de parler contenu. Trouvez un sujet qui correspond à la thématique du blog et, si possible, relativement nouveau. Proposez un angle ou un sujet qui n’a pas encore été abordé sur le site choisi.

Un excellent moyen d’obtenir des idées est de porter une attention particulière aux commentaires du blog sur lequel vous essayez de publier. Vous remarquez un thème récurrent dans les questions posées ? Parfait, vous tenez votre sujet ! Cependant, assurez-vous de maîtriser cette thématique à la perfection.

Vous pouvez alors contacter le blogueur avec votre proposition. Que ce soit via email ou sur les réseaux sociaux, votre message de prise de contact doit être personnalisé. Accrochez-le en lui parlant directement d’un article qu’il a rédigé ou des commentaires que vous avez lus.

Il verra immédiatement que vous êtes sérieux et professionnel.

 

5. Penser à la valeur ajoutée de votre article

79% des éditeurs trouvent les articles invités trop promotionnels et 56% pensent que ces contenus ne correspondent pas à leur lectorat. Pour tirer profit du guest blogging, votre texte doit offrir une valeur ajoutée au public.

Inutile de reprendre un sujet populaire sur votre blog : offrez un contenu exclusif.

N’oubliez pas que vous ferez également la promotion de cet article auprès de votre communauté. Vos lecteurs habituels auront une impression de déjà-vu si vous traitez un ancien sujet.

Enfin, pensez toujours SEO ! Votre rédaction devra tenir compte des critères de référencement. Utilisez votre mot-clé avec parcimonie et stratégie :

  • Dans le titre de l’article
  • En introduction et conclusion
  • Dans un ou deux sous-titres
  • Comme balise sur les liens pointant vers votre site internet

D’ailleurs, en ce qui concerne le nombre de liens à intégrer, discutez-en avec votre hôte. Généralement, c’est 2 liens maximum (un vers la page d’accueil, un vers une page plus profonde).

 

Le guest blogging offre une opportunité d’accroître votre réseau et de gagner de nouveaux leads. Pour profiter de ses atouts SEO, respectez ces 5 bonnes pratiques !

Besoin d’aide pour rédiger des articles pertinents sur votre blog ou booster son référencement ? Des rédacteurs web et consultants SEO attendent vos appels d’offres sur Codeur.com. Postez votre projet gratuitement et recevez leurs devis en quelques minutes.

2 Commentaires

  1. Le guest blogging à adopter bien sur, c'est une manière d'être sur de la bonne qualité de ses backlinks pour le SEO.

  2. Merci pour ces techniques, ils sont très utiles pour avoir un bon trafic sur les moteurs de recherche.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *