développeur back end

Devenir développeur front-end

Le développeur front-end, parfois encore qualifié «intégrateur web», apparaît dans la chaîne de production d’un site internet. Très prisé par les entreprises, en particulier les start-up, ce technicien du web doit constamment s’adapter aux nouvelles tendances et affiner son savoir-faire en fonction des évolutions technologiques.

Qu’est-ce qu’un développeur «front-end» freelance?

Le développeur front-end freelance est un prestataire de services travaillant ponctuellement pour une entreprise ou une agence web dans l’élaboration d’un site internet. Il va agir en collaboration avec le designer afin de rendre fonctionnels les concepts et les codes préparés par ce dernier. Son champ d’action concerne l’interface à partir duquel les utilisateurs pourront naviguer à travers un site, donc, la partie dite «visible», contrairement au développeur «back-end», dont l’action se portera en amont sur le serveur.

Les missions du développeur front-end

Sur la base d’une maquette graphique créée par le web designer, le développeur front-end va réaliser une maquette fonctionnelle. Cette nouvelle maquette va permettre d’observer le résultat tel qu’il devrait apparaître sur le navigateur. Il s’agit, à ce niveau, de vérifier (grâce au lorem) la compatibilité du produit avec les différents navigateurs web (Firefox, Safari, Google…). Donc, les missions du développeur front-end vont consister à :

  • créer des pages web avec les codes informatiques appropriés
  • vérifier la fonctionnalité et l’uniformité du site sur tous les navigateurs web
  • veiller à la clarté et à la fluidité du site, afin que la navigation soit simple et plaisante pour l’utilisateur
  • s’assurer d’un accès rapide au site
  • garantir la conformité avec les normes du W3C
  • corriger toute erreur susceptible d’altérer la qualité du site
  • produire un code favorisant l’optimisation SEO

Les qualités requises d’un bon développeur front-end

Il doit tout d’abord posséder de solides compétences en codes et langages informatiques. On parle en amont du HTML, du CSS, et de JavaScript. Mais il lui est indispensable d’actualiser ses connaissances de manière à évoluer au même rythme que les nouveautés technologiques. Beaucoup de développeurs front-end sont également compétents en PHP, MYSQL, en frameworks (jquery, symphony2…), en CMS (joomla, wordpress…), et maîtrisent des logiciels tels que dreamweaver, photoshop, ou encore, illustrator.
Mais, indépendamment des compétences techniques, il doit être capable de comprendre les attentes de l’utilisateur afin que le rendu soit en cohérence avec les buts du projet.

Les formations et débouchés

Le développeur front-end doit fondamentalement apprendre les principaux langages de programmation (HTML5, CSS3, JavaScript…). Il peut envisager:

  • une formation initiale en informatique
  • une école d’ingénieur
  • une école d’informatique
  • l’université

Il ciblera, en fonction de ses objectifs professionnels, un BTS, un DUT, une Licence Professionnelle, ou un Master.
En tant que freelance, il pourra s’orienter vers des missions ponctuelles pour différentes entreprises, des agences web, des strart-ups, voire des particuliers.

Le salaire

Il est évolutif en fonction des compétences, des langages utilisés, de la dimension des projets qui lui sont confiés… En règle générale, l’estimation varie de 25 000 à 35 000 euros par an, mais les plus expérimentés peuvent aller jusqu’à 50 000 par an.

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire