Chatbots de recrutement : quelles opportunités et quels défis ?

Impossible de passer à côté : les chatbots sont partout dans l’actualité. De plus en plus intégrés à notre vie digitale, ils ont désormais convaincu les recruteurs qui les utilisent dans leur processus de recrutement. Voici 5 raisons pour se lancer et 5 défis possibles à surmonter.

Home-Chabot_1-comp

Impossible de passer à côté : les chatbots sont partout dans l’actualité.

Aussi bien exploités pour du service clients, que pour de l’avant vente, ils sont de plus en plus intégrés à notre vie digitale.

La hype autour des chatbots a désormais convaincu les recruteurs qui les utilisent dans leur processus de recrutement.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Chatbots de recrutement : à quoi ça sert ?

Chatbots recrutement opportunités

En résumé, les chatbots à destination des RH sont des outils de conversation automatisées, spécialisé pour les recruteurs.

Bourrés d’intelligence artificielle et de capacités pour comprendre/répondre dans un langage naturel, ces outils vont vous aider à disrupter votre métier avec des capacités et un potentiel qui permet d’atteindre des résultats spectaculaires.

1) Le tri des candidatures

Si votre travail est de dénicher des talents, votre première problématique est très certainement d’effectuer un tri parmi les très nombreux CVs que vous recevez quotidiennement.

Votre stratégie consiste peut-être à créer un portail de recrutement, du contenu qualifié et engageant, faire du follow up sur les candidats pertinents, etc…

Tout cela pourrait être un peu intimidant pour les recruteurs. Si vous pensez qu’ils n’ont que des responsabilités en matière d’acquisition de talents, vous vous trompez fortement.

Aujourd’hui, les recruteurs doivent :

  • Établir une stratégie pour atteindre les objectifs business ;
  • Juger des méthodes des concurrents ;
  • S’adapter ;
  • Comprendre les besoins des salariés et faire en sorte d’améliorer la bonheur au travail.

On voit donc comment l’acquisition de talent et donc le tri sont des tâches très chronophage et à court terme à très faible valeur ajoutée.

C’est là que les chatbots peuvent entrer en ligne de compte.

2) Sélection des candidatures

Une fois que les candidats postulent sur le site d’une entreprise, les chatbots peuvent engager une conversation avec eux.

Tout en conversant, les chatbots posent plusieurs questions, telles que leur expérience professionnelle, les détails de leur entreprise précédente, leurs domaines d’intérêts, etc.

Une fois la conversation terminée, les chatbots évaluent le candidat en fonction de la pertinence du poste vacant.

En évaluant les exigences du poste, la conversation et les détails du CV, le chatbot de recrutement peut décider si un candidat correspond ou non à la position ouverte.

3) Planification des entretiens

Les chatbots intelligents peuvent accéder au calendrier des recruteurs pour vérifier leur disponibilité.

En conséquence, ils peuvent ensuite programmer une date et une heure d’entretien pour les candidats concernés.

4) Répondre à des requêtes

Avant de rejoindre une entreprise, il est évident que les candidats auront quelques questions ou doutes sur le poste, l’environnement de travail et la structure salariale.

Les recruteurs doivent prendre le temps de répondre à de tels appels. Cependant, avec les chatbots, les recruteurs obtiennent une aide bien nécessaire.

Avec des réponses rapides et une disponibilité instantanée, les chatbots sont devenus l’un des nouveaux venus perturbateurs sur le marché de la technologie.

5) Améliorer l’expérience du candidat

Pour se démarquer, les recruteurs devraient potentiellement peaufiner leur stratégie de recrutement et la rendre plus centrée sur les candidats.

Le temps mis par les candidats pour envoyer leurs curriculum vitae et les recruteurs qui leur sont renvoyés devrait être négligeable. Les chatbots peuvent y arriver.

Les chatbots peuvent revenir aux candidats presque instantanément, ce qui rassure à la fois les candidats et les recruteurs.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Chatbots de recrutement : quels risques éventuels ?

Chatbots recrutement défis

Nul doute que les chatbots de recrutement sont des tendances qui vont transformer le visage du recrutement.

Ces chatbots offrent une série d’opportunités et de possibilités, susceptibles de perturber l’espace de recrutement.

Cependant, avec des avantages incroyables, ces chatbots ouvrent de nouvelles portes aux défis.

Les chatbots ne font pas exception à la règle en ce qui concerne les défauts techniques.

Passons en revue quelques-uns des problèmes que peuvent rencontrer les chatbots en matière de recrutement.

1) Manque d’empathie

Bien que les chatbots soient dotés de capacités très avancées en IA, ML et PNL, ils sont insuffisants pour jauger les émotions et les sentiments des candidats.

En outre, ces chatbots ne comprennent pas l’humour. Pas de blagues, pas de contact humain, pas d’empathie, pas d’humour en parlant pourrait rendre la conversation moins engageante pour les candidats.

Parfois, les chatbots sont conçus avec des informations limitées sur la société.

Si les candidats posent des questions insondables pour les chatbots, ceux-ci peuvent devenir confus et ils fournissent alors des réponses non pertinentes.

De tels incidents peuvent décevoir et frustrer les candidats.

2) Barrière du langage

Chaque personne a un style de conversation unique. L’argot, la langue et l’écriture diffèrent d’une personne à l’autre.

Certains pourraient préférer les abréviations tandis que d’autres aimeraient tout simplement que la conversation soit formelle.

Parfois, comprendre la requête ou la déclaration devient difficile pour les chatbots.

3) Prendre des décisions

Alors que les chatbots de recrutement basés sur l’IA sont censés apprendre des conversations précédentes, ils ne parviennent pas à prendre des décisions seuls.

Par exemple, considérons une situation dans laquelle un chatbot pose une question du type « Avez-vous une bonne connaissance du Big Data ? »

Et le candidat répond « Oui, mais je n’ai encore travaillé sur aucun projet ».

Ici, le candidat déclare ils ont une bonne connaissance du concept et pourtant aucune expérience pratique.

Il est évident que les concepts de Big Data ont du sens pour les scientifiques, les développeurs de logiciels et autres employés très expérimentés. Un nouveau venu ne sera pas approprié pour le poste, vraiment.

Un chatbot pas si bien conçu va devenir confus à ce stade, et il pourrait programmer une interview avec le nouveau venu, prenant ainsi une mauvaise décision.

4) Candidat avec un comportement improbable

Les humains sont très imprévisibles.

Certains candidats aimeraient peut-être parler avec des chatbots, d’autres pourraient interagir en utilisant des mots injurieux, juste pour le plaisir (parfois), alors que d’autres pourraient simplement mettre fin à la conversation.

Faire face à un comportement aussi imprévisible n’est pas une tâche facile pour les chatbots.

5) Attaques malicieuses

Pensez aux pirates. Que se passe-t-il si ces acteurs sans scrupules ciblent la structure sous-jacente des chatbots de votre société ?

Et si vos chatbots sont attaqués, scriptés et transformés en un robot maléfique ?

Et si ces chatbots diaboliques ne planifiaient des interviews qu’avec des candidats non pertinents ? Ou envoyer des réponses abusives aux candidats ?

Eh bien, cela devient encore plus effrayant.

CONCLUSION

Ayant un fort potentiel de connexion avec des candidats attrayants et talentueux, de planifier des entretiens et de répondre aux questions en temps réel, les chatbots de recrutement sont devenus une nécessité incontournable dans le domaine du recrutement.

Considérons l’autre côté de ces chatbots de recrutement en valent-ils la peine ?

Si les chatbots peuvent rationaliser le processus de recrutement, réduire le fardeau du recruteur et permettre de gagner du temps, pourquoi ne pas essayer ?

Toutefois, avant d’utiliser ou de concevoir un chatbot pour votre entreprise, tenez compte des points mentionnés ci-dessus et trouvez des moyens concrets de les surmonter.

Plus important encore, renforcez l’infrastructure sous-jacente de votre chatbot et renforcez vos politiques de sécurité afin de vous protéger contre les pirates et leurs activités malveillantes.

Chatbots de recrutement  : quelles opportunités et quels défis  ?
5 (100 %) 1 vote

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *