Lien follow vs nofollow : quelles différences ?

Les liens forment le pilier de votre stratégie SEO. Il faut toutefois comprendre la différence entre les attributs DoFollow et NoFollow, sans quoi vous risquez de mettre à mal votre netlinking.

Liens follow et nofollow

Que vous utilisiez WordPress, Hubspot, un autre CMS ou du code maison pour administrer votre site, on vous proposera la relation Follow et NoFollow sur chacun de vos liens.

Lequel choisir ? Quelles sont les différences entre ces deux notions ?

Voici les conseils SEO que nous pouvons vous donner pour nommer efficacement vos liens.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Définition des liens Follow et NoFollow

Pour utiliser à bien les liens dans votre stratégie SEO, il faut d’abord comprendre l’utilité de chaque type de lien : Follow et No Follow.

Ces deux notions sont des attributs, en d’autres termes, des indications données aux robots des moteurs de recherche pour les engager ou non à suivre un lien.

Lien DoFollow

Il s’agit d’un attribut de lien définit par défaut. En effet, on juge que lorsque vous indiquez un lien dans votre site web ou votre contenu, c’est pour rediriger l’internaute vers une nouvelle destination pertinente.

Les liens ont pour principal intérêt de citer des sources, des partenaires, ou d’engager des actions au sein de votre site comme la lecture d’un nouvel article ou la réalisation d’un formulaire.

Comme son nom l’indique DO Follow, vous envoyez le message à Google de « FAIRE le lien » entre votre site et l’URL que vous lui indiquez. Dans ce cas, le pagerank du site externe entrera dans le calcul de votre propre positionnement.

Lien NoFollow

S’il est précisé un No Follow sur un lien, on indique ici aux crawlers de Google de « NE PAS suivre » le lien en question.

Dans quels cas avez-vous besoin de « casser » le lien avec ce site externe ?

  • Si les mots de l’ancre (c’est-à-dire les mots soulignés par le lien hypertexte) n’ont pas de rapport avec la page de destination ;
  • Passer pour un spammeur en indiquant l’URL de votre site dans des commentaires de blog ou des forums ;
  • Pour maîtriser votre e-réputation.
  • Mettre un lien vers un site que l’on dénonce ou de mauvaise qualité. Il convient de le citer pour être précis dans son article mais vous ne voulez en aucun cas lui donner plus de visibilité ou y être lié.

Ces liens sont alors considérés comme des liens sortants ou nuls pour les algorithmes de Google. Pour faire des liens No Follow, vous n’aurez qu’à cocher une case dans un CMS ou ajouter manuellement la balise rel à votre lien : rel="nofollow".

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Quand utiliser les liens dans sa stratégie SEO ?

Utilisez par défaut les liens DoFollow avec une stratégie vertueuse de maillage interne et externe. La notion de Netlinking est en effet, un des piliers du SEO.

Pour gagner des positions, Google va prendre en compte :

  • le nombre de liens entrants qui pointent vers votre site, et l’autorité de chaque site ;
  • le nombre de liens internes à votre site ;
  • le nombre de liens sortants que vous mentionnez.

Rappelons que pour produire un backlink, il faut que le site vers lequel vous renvoyez, ajoute aussi un lien vers votre contenu, en retour. Alors, votre site sera irrigué par du linkjuice. Ce « jus de lien », c’est l’influence qu’aura votre lien sur le site que vous « alimentez » en fonction de l’autorité de votre page, la popularité (le trafic) de votre site, l’ancienneté et la qualité de votre contenu.

Pour prolonger la métaphore, lorsque vous mettez un lien NoFollow dans votre page, vous couper le robinet du linkjuice.

Quelques erreurs à éviter

Voici une liste d’erreurs à éviter lorsque vous utilisez les liens Follow et NoFollow :

  • Mettre des NoFollow sur vos liens internes. C’est une erreur courante qui annule la richesse de votre maillage interne.
  • Mal nommer le lien. Pensez à utiliser la bonne balise rel : <a href="https://www.codeur.com/" rel="nofollow">Codeur.com</a>
  • Mettre des liens Dofollow partout ! Par exemple, si vous mentionnez votre site dans un forum ou un commentaire, mettez un NoFollow sinon vous risquez d’être blacklisté par Google. Vous bénéficierez tout de même du trafic de ce site sans pour autant « berner » Google.
  • Autoriser les commentaires en DoFollow sur votre blog. Ce n’est pas vraiment une erreur car cela permet d’augmenter considérablement le nombre de commentaires sur vos articles mais vous devez alors les modérer. Sinon, vous vous exposez aux spams et commentaires commerciaux à la chaîne sans aucun rapport avec votre site.

Pour conclure, ne pas utiliser les liens DoFollow et NoFollow serait une erreur car ils permettent d’affiner votre stratégie SEO et de maîtriser votre e-réputation.

Lien follow vs nofollow : quelles différences ?
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *