5 règles à suivre pour associer parfaitement vos polices d'écriture

associer les polices d'écriture

Les polices d’écriture jouent un rôle crucial dans votre charte graphique. Que ce soit sur votre site internet ou vos supports écrits, elles doivent attirer et garder l’attention des lecteurs ! Leur rôle est également de transmettre une image cohérente avec les valeurs de votre entreprise.

Une bonne association des polices d’écriture crée de l’harmonie, de la fluidité et surtout de la cohérence dans votre design.

Si vous voulez donner un aspect plus professionnel à votre ligne graphique, voici 5 règles à respecter pour réussir l’association des typographies !

 

1. Se limiter à 3 polices d’écriture maximum

En multipliant les polices sur votre site, vous risquez de créer de la confusion chez vos visiteurs, tout en entravant la lisibilité de vos contenus. Voilà pourquoi il est recommandé de se limiter à 3 polices de caractère différentes, grand maximum.

Il vous faut ainsi adopter une police qui :

  • Attire l’attention pour les titres ou les slogans,
  • Soit agréable à lire pour le corps du texte,
  • Soit dynamique et lisible sur tous les supports pour les call-to-action.

Cependant, la typographie utilisée pour les appels à l’action peut être la même que vos titres. Ce n’est qu’une option supplémentaire qui dépend de votre créativité, de votre activité et de votre charte graphique globale.

 

2. Associer les polices de même famille

Les polices de même famille aident à créer une hiérarchie, tout en garantissant une cohérence visuelle. C’est le moyen le plus facile d’associer des typographies avec goût.

Parmi les familles les plus connues, nous avons :

  • Sans-Serif : Calibri, Arial, Roboto, Tahoma, Helvetica, Segoe UI, Open Sans, Montserrat, etc.
  • Serif : Georgia, Garamond, Arvo, Josefin Slab, Kreon, Times New Roman, etc.
  • Monospace : Courrier New, Lucida Console, Andale Mono, etc.
  • Manuscrite : Bradley Hand ITC, Brush Script, Pacifico, Segoe Script, Lobster, etc.

 

3. Utiliser des polices créées à la même période

Servez-vous de la chronologie pour trouver des polices complémentaires. En effet, chaque époque a connu ses tendances ! Généralement, elles s’accordent parfaitement entre elles.

Par exemple, vous pouvez combiner les typographies Garaldes, qui datent de la Haute-Renaissance et dont les plus connues sont Garamond, Sabon ou encore Bembo.

Vous aimez le style baroque de Times New Roman ? Les polices de la même époque sont Baskerville et Perpetua.

Le saviez-vous ?
Plus récemment, dans les années 60, ce sont les typographies linéales qui ont connu le succès. Beaucoup d’entre elles sont encore largement utilisées comme Helvetica ou Univers. Une famille qui sera complétée, entre les années 90 et 2000, par Trebuchet, Arial, Verdana et Calibri.

 

4. Créer une association équilibrée

L’association de vos polices doit être équilibrée. Tout d’abord, elles doivent se compléter. Ce qui signifie que même si elles ne se ressemblent pas, elles doivent offrir une hiérarchie visuelle aux visiteurs et aux lecteurs.

Une bonne façon d’y parvenir est de combiner une police avec empattement et une autre sans empattement. Cette association populaire est souvent utilisée dans les projets graphiques destinés à l’impression. Pour les écrans, vous pouvez vous contenter des caractères sans empattement.

Vous pouvez aussi utiliser une police d’en-tête au caractère marqué (fantaisiste, manuscrite, géométrique…), puis l’équilibrer avec un corps de texte neutre.

Attention
Veillez simplement à ce que les styles ne s’opposent pas. Par exemple, une police gothique à empattements ne fonctionnera pas avec une typographie cursive ou arrondie.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

5. Établir un contraste entre vos polices

Associer des polices permet d’établir une hiérarchie dans vos contenus. Mais simplement augmenter la taille de vos titres ne sera pas suffisant pour créer une harmonie.

Pour différencier vos titres du contenu, il vous faudra également jouer sur :

  • La densité,
  • L’espacement,
  • La hauteur de ligne,
  • Et la couleur.

Créer un contraste visible entre les polices améliore l’ergonomie, la lecture et toute l’expérience utilisateur. N’oubliez pas que les visiteurs doivent immédiatement distinguer les phrases fortes ou les titres, des textes secondaires.

 

Pour rendre l’expérience utilisateur agréable, pensez à tester vos typographies. Que ce soit avec un vrai texte ou un générateur « Lorem Ipsum ». Vous pourrez visualiser en direct la cohérence des polices d’écriture sélectionnées.

Si vous avez besoin d’aide pour optimiser votre charte graphique, n’hésitez pas à faire appel à un graphiste freelance professionnel sur Codeur.com !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *