6 astuces pour améliorer le ROI de votre site internet

ROI site internet

Sur Codeur.com, trouvez rapidement un freelance pour réaliser votre projet Webmarketing. Voir les consultants webmarketing disponibles

Le taux de conversion d’un site web est de 2,35 % en moyenne. Mais les 10 % des tops entreprises ont un taux 3 à 5 fois supérieur à ce chiffre.

Votre site web représente le fondement de votre présence en ligne et l’un des premiers canaux de contact avec vos prospects. Il s’inscrit pleinement dans votre stratégie marketing et joue un rôle prépondérant dans l’acquisition de leads.

Comment atteindre les résultats des plus grandes entreprises en améliorant le ROI de votre site internet ? Découvrez 6 bonnes pratiques à adopter dès maintenant !

Pourquoi faire le calcul du ROI ?

Avant de parler des bonnes pratiques, il est essentiel de connaître l’utilité du calcul du ROI !

Le ROI site internet désigne le gain apporté par l’investissement d’un site web professionnel en une période donnée. Il permet ainsi de faire une évaluation sur le chiffre d’affaires généré par le site. Aussi, le ROI peut vous servir à déterminer le temps de remboursement  des dépenses initiales par rapport aux revenus bruts de l’activité.

Il s’agit donc d’un indicateur financier qui servira à connaitre les pertes ou les gains générés par chaque dépense consacrée dans vos projets liés au site web, et c’est la raison pour laquelle, le calcul du ROI est plus qu’important à réaliser ! Pour chaque activité en effet, vous devez obligatoirement faire une analyse de rendement sur les investissements réalisés, afin de comparer les résultats par rapport aux objectifs. Mais aussi, vous pourrez déterminer le projet le plus rentable entre plusieurs sites professionnels.

Pour calculer le ROI site internet, vous pouvez utiliser la formule suivante = [(Gain d’investissement – coût d’investissement) / coût de l’investissement] x 100. Vous obtiendrez un résultat précis, exprimé en pourcentage.

Il est important de savoir que le résultat d’une stratégie digitale peut rapidement changer, et l’idéal serait donc de mesurer vos actions webmarketing systématiquement.

+250 000 freelances disponibles sur Codeur.com

Recevoir des devis gratuits

Rapide, gratuit et sans obligation

Comment mesurer le retour sur investissement de votre site ?

Avant la création de votre site internet, la première chose à faire est la fixation des objectifs !

S’il s’agit d’un site « vitrine », l’efficacité de l’activité sera mesurée par rapport au nombre de visites de votre page. Il faudra également évaluer le temps auquel le visiteur est resté sur le site.

Pour un site marchand par contre, le calcul du ROI tournera autour du nombre de demandes de devis et de ventes réalisées. Il vous est aussi possible de faire une estimation du taux de conversion, par rapport au nombre de personnes initialement contactées et au nombre de clients obtenus. Environ 4 % des visiteurs concluent un contrat en BtoB, mais il faudra tenir compte du nombre de visites se terminant en achat pour le BtoC.

Par ailleurs, il faudra aussi faire une estimation du chiffre d’affaires prévisionnel du site. Cela concerne notamment les dépenses liées aux actions marketing, comme le référencement, la rédaction de contenu, la maintenance, les mises à jour, l’hébergement,  etc.

Il est également important de procéder à une veille concurrentielle ! Cela consiste à analyser les stratégies commerciales adoptées par les entreprises concurrentes, et vous pourrez vous en inspirer en fonction des objectifs à atteindre.

Pour le dernier point, faire une évaluation du ROI d’un site ne signifie pas seulement compter les gains d’argent, mais aussi prendre en compte les éléments factuels comme le souci de l’image de marque, etc.

Les outils à mettre en place pour évaluer le ROI de votre site

En outre la formule mathématique susvisée, quelques outils peuvent aussi témoigner de la performance de votre site.

Le call tracking

Le call tracking ou suivi des appels entrants par le numéro de téléphone figurant sur votre site est un excellent moyen pour évaluer la rentabilité de ce dernier. Il vous est aussi directement possible de demander à la personne qui appelle le moyen par lequel elle a connu le numéro professionnel. Si elle répond que c’est via le site, vous pouvez déjà conclure à l’efficacité de ce dernier. Par contre si ce n’est pas le cas, changez le numéro professionnel sur le site afin de pouvoir identifier les visites des internautes.

Le formulaire de contact

Un formulaire peut vous aider à mesurer vos contacts qualifiés ! Lorsqu’un grand nombre d’internautes ont visité le site mais qu’il y ait eu peu de retour, il est possible que le formulaire soit complexe pour ces derniers. Il faut donc y apporter des modifications, notamment sur les champs obligatoires, les raccourcis, etc. Il faut également vérifier les e-mails qui peuvent atterrir dans les spams. Pour une autre possibilité, il se peut que votre offre ne réponde pas à la demande, et vous devez donc apporter de nouvelles visions afin d’optimiser la rentabilité du site.

Les ouvertures de PDF et le téléchargement de fichiers

Le nombre d’ouvertures de vos PDF peut être mesuré via les cliques des internautes (tarifs détaillés, brochures, etc.). Vous pourrez de cette manière, facilement connaître le PDF ayant le plus d’intéressement. Il vous est également possible de mesurer le nombre de clics des internautes sur les options publicitaires, mais ces moyens ne vous permettent pas d’obtenir des contacts.

Le téléchargement par contre permet d’obtenir les coordonnées des visiteurs.

Google Analytics

Google Analytics est un outil disposant de la fonctionnalité « benchmarking ». Elle consiste à étudier vos concurrents lorsque votre site ait été mis en ligne. Vous aurez ainsi la possibilité de faire des comparaisons sur les actions et les performances des entreprises se trouvant dans le même secteur d’activité.

Nos conseils pour améliorer le ROI de votre site

1. Évaluer votre entonnoir de conversion actuel

Avant d’améliorer votre ROI, assurez-vous de comprendre en détail à quoi ressemble le parcours utilisateur sur votre site web. L’objectif est d’évaluer les endroits où les visiteurs hésitent ou quittent vos pages. Vous verrez également les points de contact les plus performants.

Le but de cet audit est de comprendre et optimiser vos entonnoirs de vente. Quelles sont les étapes franchies par les visiteurs ? Comment les conduisez-vous à une conversion ? Où les perdez-vous ? En connaissant les réponses, vous savez où concentrer vos efforts pour augmenter le ROI.

Aidez-vous de Google Analytics pour suivre vos taux de conversion, ainsi que d’outils pour visualiser l’écran de vos visiteurs.

À lire aussi : Fin des cookies tiers : s’y préparer et s’adapter

2. Ajouter la vidéo à vos landing pages clés

La vidéo sur une landing page contribue à augmenter votre taux de conversion de 86%. Elle aide les visiteurs à absorber les informations plus vite que le texte. Son objectif est de soutenir votre argumentation pour susciter l’action.

Pour cela, votre vidéo doit rester courte (entre 30 et 60 secondes) et contenir son message-clé dès le début du contenu. Prenez soin de choisir une vignette irrésistible et d’évitez l’auto-lecture qui peut agacer certains visiteurs.

3. Rédiger des articles de comparaison

article test comparatif

Un comparatif est un contenu qui identifie les différences significatives entre deux ou plusieurs produits / marques. Pour le créer, vous devez :

  • Choisir des produits ou des services compétitifs.
  • Fournir des informations sur chaque produit ou service.
  • Inclure des faits et des graphiques pour accompagner le texte.
  • Décrire les caractéristiques uniques de chaque produit ou service.

Les articles de comparaison sont très appréciés des consommateurs en milieu d’entonnoir. Ils veulent acheter un produit ou un service, mais ils n’arrivent pas se décider pour quelle offre opter. L’idée est donc de les aider à faire le choix qui correspond le mieux à leurs besoins.

Vous pouvez comparer vos propres produits et services, mais aussi les offres concurrentes. Dans ce dernier cas, soyez toujours factuel et évitez de dénigrer vos concurrents. Relevez surtout les points où vous êtes meilleur.

4. Miser sur la personnalisation

Grâce aux cookies, vous pouvez personnaliser l’expérience pour qu’elle soit unique. Les clients qui reviennent, par exemple, peuvent recevoir un message d’accueil individuel ou une notification après s’être connectés. L’idée est de leur offrir des recommandations ciblées afin d’accroître vos ventes.

Vous pouvez aussi personnaliser les propositions en cours de navigation. Un visiteur ayant consulté un produit spécifique peut se voir présenter des articles similaires ou complémentaires. Le but est de lui montrer que vous avez tout le nécessaire pour combler ses besoins.

Ainsi, il n’a pas besoin de visiter plusieurs e-commerces ou sites pour trouver son bonheur. Ce qui augmente ses chances de conversion !

À lire aussi : ROAS : comment le calculer et l’augmenter ?

5. Échanger des annonces avec un autre site

Si vos visiteurs réguliers ne vous rapportent pas assez de revenus, il est temps d’aller chercher des clients potentiels ailleurs.

Pour commencer, trouvez un site similaire dans votre niche. Il est important qu’il soit complémentaire à votre offre, mais pas un concurrent. Les produits ou services proposés doivent faire partie de votre secteur d’activité sans représenter une menace.

Exemple : Si vous apprenez à vos cibles comment cultiver des plantes d’intérieur, vous pouvez échanger des annonces avec un site qui vend des pépinières.

Demandez à ces sites et blogs de placer des bannières renvoyant vers vos pages. Vous pouvez le faire contre un échange de procédés ou contre une rémunération. Dans les deux cas, cela vous permettra d’attirer du trafic qualifié sur votre site internet.

Et qui dit trafic qualifié dit un meilleur ROI !

6. Transformer vos meilleurs contenus en livre blanc

Transformer vos meilleurs contenus en livre blanc
©Pixnio

Selon votre activité, les prospects auront besoin de visiter plusieurs fois votre site internet avant de céder à l’achat. Notamment si vos offres sont complexes ou coûteuses.

La conversion s’effectue sur le moyen ou long terme. Alors, comment rester dans leurs esprits ? Trouvez un ensemble de billets de blog qui couvrent un thème similaire et compilez le tout dans un livre blanc. Proposez à vos visiteurs de le télécharger en échange de leur adresse email. Vous pourrez ensuite créer des campagnes ciblées pour accompagner ces prospects dans leur achat, rester dans leur esprit et les convertir en client !

Notre astuce pour améliorer le ROI de votre site internet

En dehors des techniques permettant d’améliorer votre ROI comme susvisées, notre astuce pour booster la rentabilité de votre site est le référencement SEO ! C’est une véritable arme de guerre, et en effet, plus un site est optimisé, plus il figurera parmi les premiers choix dans les moteurs de recherche de Google. Si le nombre de visiteurs est susceptible d’augmenter, il y a de fortes chances de faire exploser vos ventes.

C’est la raison pour laquelle, la stratégie SEO doit toujours être à la perfection. Il faudra cependant être patient, car le résultat peut ne pas être immédiat. L’essentiel sera de faire toutes les évaluations, sur une longue période et à court terme.

Sachez que vous n’êtes pas obligé de tout faire vous-même ! Par exemple, confiez la rédaction de livres blancs et d’articles comparatifs à des rédacteurs freelances, la réalisation de vidéos à des graphistes, … Vous pouvez facilement trouver ces professionnels sur Codeur.com : postez votre projet gratuitement et recevez les devis des experts concernés en quelques minutes !

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire