E-commerce

E-commerce : 7 statistiques éclairantes pour booster vos ventes

Statistiques sur le e-commerce

Le e-commerce ne cesse de prendre de l’ampleur, et de plus en plus de concurrents se bousculent dans le monde de la vente en ligne.

Pour se démarquer, booster son taux de conversion et augmenter ses ventes, il existe de nombreux outils et ressources très utiles.

Mais il est aussi parfois nécessaire de prendre du recul et de regarder les chiffres pour obtenir une vue d’ensemble du secteur, et ainsi prendre des décisions plus éclairées pour son site de e-commerce.

Besoin d'un Développeur Webmaster Rédacteur  ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com et recevez rapidement des propositions de devis.

Trouvez un freelance

100 % gratuit

 

1) Les sources de trafic des sites de e-commerce

L’une des variables essentielles pour un site de e-commerce est la provenance de son trafic : il est primordial de savoir d’où vienne vos visiteurs et la manière dont ils trouvent votre site.

Provenance du trafic en e-commerce

Source : Yotpo

Comme le montre ce graphique, le trafic direct représente 40 % des visites des sites d’e-commerce.

Ce canal représente essentiellement les clients fidèles, qui ont marqué le site en favori ou le tapent directement dans la barre d’outil de leur navigateur.

Les autres sources de trafic sont donc plus intéressantes : le référencement naturel pèse pour 34 % des visites, loin devant les sites référents (10 %) ou les réseaux sociaux (6 %).

 

2) Les canaux qui génèrent le plus d’achats en e-commerce

S’il est crucial de connaître la provenance des visiteurs de son site e-commerce, il est encore plus important de déterminer les sources de trafic qui génèrent le plus d’achats (conversions).

En effet, cela vous permet d’affiner votre stratégie web marketing et de focaliser vos efforts sur les canaux les plus performants.

Canaux générant le plus de conversions en e-commerce

Source : Custora

Ces chiffres signés Custora sont éloquents : le référencement naturel est à l’origine de 22 % des achats en ligne (en 2016). Il est suivi de près par l’emailing, qui est donc loin d’être mort, (20 %) et le référencement payant (19 %).

 

3) Le poids du e-commerce ne cesse de grimper

Alors que nous sommes tous hyperconnectés, le e-commerce n’a pas pour autant remplacé la vente traditionnelle en magasin.

part du e-commerce dans les ventes

Source : KPCB

Comme l’indique cette étude, le e-commerce ne pesait en 2015 « que » 10 % du total des ventes au détail.

Mais il y a des raisons de penser que le e-commerce a encore du potentiel : en témoigne son évolution rapide, passant de 4 % en 2005 à 10 % 10 ans plus tard.

 

4) Les réseaux sociaux et le e-commerce

Bien qu’ils ne constituent pas le canal apportant le plus de visites ou de conversions, les réseaux sociaux restent pour les internautes un moyen privilégié de dénicher de nouveaux produits.

Pinterest et e-commerce

Source : KPCB

À ce niveau-là, Pinterest tire clairement son épingle du jeu : 55 % de ses utilisateurs déclarent s’en servir pour trouver et acheter des produits. Raison de plus pour doper votre visibilité sur ce réseau social.

Ses deux dauphins, Facebook et Instagram, sont largement distancés, avec 12 % seulement.

 

5) Le poids du mobile en e-commerce

La navigation sur mobile a véritablement explosé au cours des dernières années, et le e-commerce n’échappe pas à ce phénomène.

D’après cette étude, le support mobile représente 42 % du trafic des e-commerçants, talonné par les ordinateurs de bureau (41 %).

Toutefois, lorsque l’on s’intéresse au chiffre d’affaires par support, la part du mobile recule à 21 % (le desktop raflant la mise avec 63 %).

Les dernières annonces de clients qui recherchent un freelance sur Codeur.com :

Vous cherchez un freelance ? Déposez un projet

Ainsi, le mobile est devenu un support incontournable pour les e-commerçants, puisque c’est celui qui génère le plus de visites. Toutefois, l’ordinateur reste le moyen privilégié par les internautes pour effectuer leurs achats.

6) La livraison en e-commerce

La livraison est un point crucial pour n’importe quelle boutique en ligne, et c’est d’ailleurs l’une des principales raisons pour lesquels les clients abandonnent leur panier.

Bien comprendre les attentes des internautes en matière de livraison est donc essentiel.

Statistiques sur les livraisons en e-commerce

Source : UPS

Ces chiffres mettent en lumière la préférence grandissante des consommateurs pour les lieux de livraison alternatifs : magasin, ami ou membre de la famille, point relais, lieu de travail, casier…

En 2016, 35 % des produits achetés sur internet ont été livrés dans ces lieux alternatifs.

 

7) La place des marketplaces dans le e-commerce

Nous l’avons vu plus haut, le SEO apporte une part importante du trafic des e-commerçants.

Toutefois, ce n’est pas toujours sur les moteurs de recherche que les internautes commencent à chasser de nouveaux produits…

Source : UPS

En effet, la recherche de produits commence, dans 35 % des cas, sur des marketplaces, avec Amazon en tête de liste.

Cela confirme l’importance pour les e-commerçants d’être bien référencé sur Amazon et les autre places de marché.

 

Vous avez envie de vous lancer dans le e-commerce ? Vous êtes à la recherche d’un spécialiste pour créer votre boutique en ligne ? Trouvez un développeur e-commerce freelance sur Codeur.com.

 

E-commerce  : 7 statistiques éclairantes pour booster vos ventes
Notez cet article
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top