Référencement payant : 5 erreurs qui peuvent plomber votre campagne

Principales erreurs de référencement payant

Le référencement payant est une méthode qui peut se montrer très efficace pour capter de nombreux visiteurs sur votre site.

Avec des plateformes comme Google AdWords ou Bing Ads, n’importe qui peut devenir numéro 1 dans les résultats d’un moteur de recherche pour le mot-clé de son choix, moyennant un payement au coût par clic.

Un moyen plus simple et rapide que le référencement naturel, qui exige un long travail d’optimisation pour atteindre des résultats comparables.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Toutefois, une simple erreur dans votre campagne de référencement payant peut vous coûter cher et faire chuter le retour sur investissement de vos liens sponsorisés.

 

Erreur #1 : une landing page peu pertinente

La landing page vers laquelle renvoie votre lien sponsorisé est au moins aussi importante que l’annonce en elle-même.

En effet, si elle ne répond pas aux attentes du visiteur et si elle ne facilite pas la conversion, cette page n’a aucun intérêt. Pour être vraiment pertinente, elle doit donc :

  • Être cohérente avec le titre et la description de l’annonce :

Si l’annonce indique « Sandales pas chères pour l’été », vous imaginez bien que le visiteur n’a aucune envie de tomber sur une page lui présentant des bottes en fourrure.

  • Avoir un objectif bien défini :

Posez-vous la question : à quoi sert ma landing page ? Quelle action doit-elle inciter le visiteur à effectuer ? Achat, coup de téléphone, téléchargement d’un livre blanc, inscription à une newsletter, demande de devis… Les possibilités sont nombreuses et il est indispensable de bien connaître vos objectifs de conversion.

  • Limiter les options et les « échappatoires » :

Dans la continuité du point précédent, vous devez limitez les possibilités d’interaction avec la page pour augmenter vos chances que le visiteur réalise l’action voulue.

Par exemple, si vous souhaitez que les visiteurs vous appellent – vous pouvez d’ailleurs mesurer cela grâce au call tracking – vous devez absolument mettre en évidence votre numéro de téléphone.

 

Erreur #2 : ne pas utiliser de liens annexes

Vous avez très certainement remarqué que certaines annonces AdWords ou Bing Ads disposent de liens annexes (jusqu’à 6), situés en dessous du lien principal et du texte  :

Liens annexes dans une annonce AdWords

S’ils peuvent paraître anecdotiques, ces liens sont en réalité très bénéfiques pour votre campagne de référencement payant, et il est nécessaire de les utiliser (intelligemment).

Ils permettent non seulement de rendre votre annonce beaucoup plus visible, mais aussi d’élargir les possibilités offertes aux internautes qui voient votre publicité.

Voici justement quelques façons habiles d’utiliser les liens annexes :

  • Distinguer différentes catégories de produit (ex : femme, homme, enfant…) ;
  • Mettre en avant vos produits les plus populaires du moment ;
  • Faire part d’une promotion ou d’une offre spéciale ;
  • Promouvoir des produits dont les ventes sont en baisse ;
  • Promouvoir un nouveau produit au faible volume de recherche…

Autre avantage des liens annexes : ils augmentent le classement de l’annonce, comme l’indique le blog officiel de Google AdWords.

Pour finir, ne négligez pas les landing pages vers lesquelles pointent vos liens annexes (référez-vous au point #1).

 

Erreur #3 : ne pas faire de tests

En matière de référencement payant, rien n’est jamais couru d’avance.

Même si vous concevez et fignolez votre annonce jusque dans les moindres détails, il est impossible de prévoir si elle sera réellement efficace et aura un bon retour sur investissement.

C’est pourquoi il est très utile de pratiquer des tests réguliers en essayant différentes variations d’annonces. Les éléments que vous pouvez modifier et comparer sont notamment :

  • Les call-to-action ;
  • Les liens annexes ;
  • L’URL à afficher ;
  • Les promotions et offres spéciales…

 

Erreur #4 : ne pas utiliser le ciblage géographique

Les annonceurs ont la possibilité de ne cibler que certaines zones géographiques avec leur liens commerciaux.

Ciblage géographique google ADwords

Et figurez-vous que cela n’est pas uniquement réservé aux petites entreprises locales qui cherchent des clients à proximité immédiate et pour qui une publicité nationale serait du gâchis.

En effet, les sociétés de plus grande taille peuvent par exemple s’en servir pour toucher des régions dont la population correspond à leur clientèle type (leur buyer persona).

 

Erreur #5 : mal choisir ses mots-clés

Il ne faudrait pas l’oublier : les mots-clés ciblés constituent la base d’une campagne de référencement payant et leur choix est décisif pour le succès de vos annonces.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Seulement, cela n’a rien d’évident, car il y a de nombreux facteurs plus ou moins complexes à examiner pour opérer une bonne sélection : volume de recherche, concurrence, pertinence…

Comme nous l’expliquions dans notre article sur le sujet, le choix des mots-clés d’une campagne AdWords (mais cela vaut aussi pour les autres services comme Bing Ads) demande du temps et une bonne méthodologie : hors de question de se précipiter et de les sélectionner à la va-vite, au risque de voir votre campagne échouer.

 

En évitant ces 5 erreurs, vous augmenterez les chances de succès de vos campagnes de référencement sponsorisé.

Malgré tout, seul un spécialiste peut réellement booster vos annonces et obtenir un ROI maximal avec vos liens commerciaux : faites appel à un consultant AdWords sur Codeur.com.

Référencement payant  : 5 erreurs qui peuvent plomber votre campagne
4 (80 %) 1 vote

Un commentaire

  1. Et est-ce que de parler de "Référencement" payant, ce n'est pas la plus grosse erreur?
    Il s'agit exclusivement d'achat d'espace publicitaire, donc absolument rien à voir avec du "référencement".
    Du coup, utiliser les bons termes ça pourrait éviter pas mal d'explications sur le concepts et éviter la confusion chez les néophytes.
    Il y a pas mal d'autres erreurs bien plus importantes / graves que de ne pas mettre d'extensions de lien: mal structurer une campagne, mal gérer les paramètres de la campagnes, ne pas définir d'objectif et mesurer les résultats, ne pas faire d'analyse de marché avant de mettre en place sa campagne.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *