SEO : 8 contrôles récurrents à effectuer

Lorsqu'on se lance dans une stratégie de référencement naturel il faut savoir faire preuve de patience. Le SEO demande un travail continue. Voici les contrôles que vous devez mener et leurs fréquences.

verifications-seo

Si vous pensez qu’il ne faut que quelques jours pour être bien référencé sur les moteurs de recherche nous sommes navrés : cette idée est complètement fausse. Lorsqu’on se lance dans une stratégie de référencement naturel il faut savoir faire preuve de patience.

Il faut du temps à Google (et aux autres moteurs de recherche) pour indexer et positionner une page ou un site. On parle ici de quelques semaines, voire de quelques mois.

Le SEO demande un travail continue. Voici les contrôles que vous devez mener et leurs fréquences.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Suivre l’état de la Search Console – Chaque semaine

C’est le contrôle le plus récurrent que vous devez effectuer.

Le saviez-vous ?
L’interface de la Search Console a été repensée il y a quelques mois par Google afin de donner des informations plus précises.

Grâce à cet outil, vous pouvez suivre les performances de votre site ainsi que des métriques essentielles pour votre SEO :

  • Les erreurs d’indexations : dans le menu « couverture » vous verrez les pages qui n’ont pas été indexées par Google et obtiendrez des conseils pour remédier à ce problème.
  • L’ergonomie de votre site sur mobile : dans le menu « Ergonomie mobile » vous pouvez identifier les éventuels problèmes d’ergonomie de votre site sur mobile.
  • Les pénalités manuelles : si vous ne respectez pas les bonnes pratiques de Google, vous pourriez faire face à des pénalités de ce dernier. Vous en serez informé dans le menu « Actions manuelles ».
  • Le netlinking : dans le menu « liens » vous pouvez suivre vos liens et ainsi améliorer vos backlinks et votre maillage interne.

En contrôlant ces principales métriques chaque semaine, vous pourrez être réactif selon les différents problèmes auxquels vous faites face et suivre l’amélioration de vos données.

2. Analyser le trafic depuis Google Analytics – Chaque mois

Google Analytics regorge de données, mais s’il y en a bien une que vous devez surveiller régulièrement c’est le trafic sur votre site.

Dans « Comportement » puis « Vue d’ensemble », vous pouvez voir l’évolution du trafic sur l’ensemble de votre site.

Evolution du trafic

Dans « Contenu du site » vous pouvez vous rendre dans « Détail par URL » pour affiner votre contrôle. Essayez de trouver des corrélations entre les pics ou creux observés et votre activité marketing.

Depuis « Acquisition » > « Tout le trafic » puis « Canaux », analysez vos sources de trafic.

Idéalement, les données pour Organic Search devraient augmentées car elles correspondent au trafic issu des résultats naturels. Elles donnent une bonne indication quant à l’état de votre SEO.

Organic Search

3. Suivre le positionnement des mots-clés – Chaque mois

Ce contrôle est évident puisque toute stratégie de référencement naturel doit reposer sur des mots-clés. Chaque mois, il est important de vérifier l’état des mots-clés sur lesquels vous vous positionnez.

Sur SEMRush par exemple, vous pouvez :

  • Identifier les mots-clés qui génèrent du trafic
  • Leur niveau de concurrence
  • Votre position selon les mots-clés
  • Vous comparez à vos concurrents

D’autres outils gratuits (à télécharger) existent pour suivre votre position sur Google en fonction de mots-clés tels que Free Monitor for Google, SEO Soft ou encore SEOscope.

4. Contrôler la présence de problèmes techniques – Tous les 4 mois

Certains problèmes dits « techniques » peuvent avoir un impact sur votre SEO, mais aussi sur l’expérience utilisateur.

L’une des premières choses à vérifier est la présence d’erreurs 404. Elles sont synonymes de liens brisés. Lisez notre guide pour apprendre à les détecter et les réparer.

Page erreur 404

Pensez aussi à vérifier vos balises canoniques car si elles sont mal implantées elles peuvent être source de contenu dupliqué.

Si vous avez un site WordPress, veillez au bon fonctionnement de vos plugins.

5. Contrôler l’état du fichier robots.txt – Tous les 4 mois

Ce contrôle est à mener si vous avez un site staging. Pour sécuriser ce dernier et empêcher quiconque d’y accéder, vous avez certainement modifier le fichier robots.txt pour bloquer l’accès aux robots d’indexation.

Tous les 4 mois, il est bon de vérifier que ce fichier issu de votre site staging n’a pas été copié par mégarde sur votre site en ligne.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

6. Contrôler l’état du sitemap XML – Tous les 4 mois

De nombreux plugins sur les CMS permettent la mise à jour automatique de votre sitemap XML en ajoutant les nouvelles pages créées. Vérifiez toutefois que c’est bien le cas.

Envoyez également votre sitemap sur la Search Console.

7. Contrôler la qualité de votre maillage interne – Tous les 6 mois

Nous l’avons vu précédemment, vous pouvez suivre l’évolution du nombre de liens internes depuis la Google Search Console.

Mais la qualité de votre maillage interne ne se limite pas au nombre de liens :

  • Contrôlez les textes d’ancrage : on oublie les liens sur « cliquez ici », « c’est par là », etc. Au contraire, faites des liens sur des mots-clés pertinents.
  • Vérifiez que vos pages les plus importantes détiennent des liens sur les autres pages de votre site.

8. Faire un audit SEO – Chaque année

Une fois par an, faites appel à un spécialiste du référencement naturel pour effectuer un audit SEO de votre site.

Ce contrôle très complet couvrira notamment :

  • La structure de votre site
  • La structure de vos URLs
  • Les balises méta description et title
  • Les balises Alt de vos images
  • La vitesse de chargement de vos pages
  • Votre sitemap et votre fichier robots.txt
  • Le duplicate content
  • Etc.

Suite à cet audit, vous aurez une vision très claire de « l’état de santé » de votre site, et vous serez capable de mener les actions nécessaires pour améliorer et booster votre SEO.

SEO  : 8 contrôles récurrents à effectuer
5 (100 %) 2 votes

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *