6 étapes pour démarrer une carrière de freelance

Devenir freelance

Sur Codeur.com, trouvez rapidement un freelance pour réaliser votre projet Freelance. Voir les freelances disponibles

Avez-vous déjà songé à commencer une carrière de freelance ?
Si vous lisez cet article, la réponse est très certainement « oui » ! Logiquement, vous vous demandez comment vous lancer avec succès
Codeur.com vous dévoile les 6 étapes nécessaires pour entamer une carrière de freelance et devenir indépendant.

Étape 1 : identifier son expertise

Vouloir devenir freelance, c’est bien. Mais pour faire quoi ? Quel service souhaitez-vous proposer ?
On ne devient pas freelance juste pour être freelance, vous devez vouloir être un professionnel : un développeur web, un graphiste, un rédacteur, un consultant, un community manager, un copywriter, un télésecrétaire, un commercial…
Demandez-vous quelle est votre expertise et sous quelle forme vous pouvez la proposer à de potentiels clients.

+250 000 freelances disponibles sur Codeur.com

Recevoir des devis gratuits

Rapide, gratuit et sans obligation

Étape 2 : mettre à jour ses connaissances

Votre expertise est-elle à jour ?
Si vous vous lancez à votre compte après des années d’expérience, il se peut que vos connaissances soient à jour. Mais si vous abordez une reconversion, prenez d’abord le temps de vous former avant de vouloir vendre vos prestations.
Vos premiers clients vont être déterminants pour la suite de votre activité. S’ils sont insatisfaits par votre travail, votre réputation risque d’être dégradée et vous aurez des difficultés à trouver de nouvelles missions.

Étape 3 : s’immatriculer

Pour démarrer une carrière de freelance, il vous faut un statut juridique et un n° de siret.
Il existe de nombreuses formes juridiques pour se lancer en solo : entreprise individuelle, micro-entreprise, SASU, EURL…
Si votre activité nécessite très peu d’investissement, dirigez-vous vers la microentreprise, qui est le statut le plus simple d’accès.

Étape 4 : préparer ses outils marketing

Site internet, blog, profils sur les réseaux sociaux, argumentaire de vente, cartes de visite… Il est temps de donner vie à votre entreprise.
Lorsque vous démarcherez vos premiers prospects, ils voudront en apprendre davantage sur vous.
Soyez prêt à leur fournir toutes les informations essentielles grâce à un site vitrine professionnel, des articles de blog utiles et un argumentaire de vente centré sur leurs besoins.

Étape 5 : s’inscrire sur des plateformes de freelance

C’est parti ! Vous êtes prêt à dénicher vos premières missions.
Notre conseil : inscrivez-vous sur des plateformes de mise en relation entre entreprises et freelances. Puisque vous êtes ici, commencez par vous inscrire sur Codeur.
Vous pourrez répondre à des professionnels qui ont besoin de vos compétences.
Cependant, pour décrocher vos premiers contrats, pensez à soigner votre profil : remplissez toutes vos informations, ajoutez une belle photo professionnelle, indiquez votre site internet, remplissez votre portfolio et demandez des recommandations auprès de vos anciens employeurs.
Vous aurez plus de chance d’être sélectionné parmi les candidats à une offre.

Étape 6 : s’améliorer constamment

Rappelez-vous que le succès, dans n’importe quel domaine, réside dans l’amélioration continue et l’apprentissage de nouvelles choses.
Gardez toujours vos connaissances à jour, montez en compétence et veillez sur votre marché.
C’est le meilleur moyen pour rester compétitif.
Une fois que vous avez bien compris votre talent, que vous être prêt à satisfaire un besoin, vous pouvez lancer votre carrière de freelance !

À lire aussi : Freelance : 4 conseils pour gérer les difficultés potentielles

 

Notre astuce pour vous lancer : le portage salarial

Quitter un poste un CDI pour vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale peut faire peur !
Mais il existe une solution pour réaliser une transition en douceur et conserver les avantages et les garanties du salariat : le portage salarial.
Le portage salarial vous permet de conserver votre liberté et votre autonomie de travailleur indépendant, tout en profitant d’une protection sociale complète : chômage, congés maladie, avantages sociaux (comme les tickets restau, CSE, etc…).
En fonction de l’entreprise de portage que vous choisirez, vous profiterez également d’autres avantages comme un accompagnement dans vos démarches administratives par exemple.
Enfin, rappelons que vous bénéficierez toujours d’un contrat de travail (CDD ou CDI), qui vous garantit également une sérénité dans vos démarches personnelles (emprunt, location d’un bien immobilier, etc…)
Pour savoir combien vous pourrez toucher en fonction de vos revenus de freelance, réalisez une simulation de revenus grâce au simulateur de portage salarial d’ITG, leader du portage salarial en France.

Commenter