Comment choisir votre société de portage salarial ?

Article sponsorisé par notre partenaire Umalis.

Umalis portage salarial

Plus de 57% des freelances déclarent ne pas gagner assez d’argent pour vivre leurs rêves. 54% d’entre eux estiment qu’ils ne sont pas payés dans les temps. Même si le statut d’indépendant reste attractif en matière de flexibilité et d’autogestion, il ne bénéficie pas des mêmes avantages qu’un salarié.

Cependant, il existe un mode de fonctionnement qui combine les avantages des deux statuts : le portage salarial !

Le freelance (ou salarié porté) trouve des missions et négocie les termes du contrat avec le client. Il met alors en contact ce dernier avec sa société de portage salarial qui établit les différents éléments organisationnels pour le déroulement de la mission.

Ensuite, la société de portage salarial émet la facture et prend en charge toutes les démarches administratives et fiscales pour, à la fin, rémunérer le freelance sous forme de salaire, et non d’honoraires. Les différents termes sont négociés au travers d’un contrat de travail.

fonctionnement portage salarial

Alors, envie de s’engager avec une société de portage salarial ? Codeur.com et Umalis ont listé pour vous 6 éléments à vérifier avant de faire votre choix !

 

1. Les métiers pris en charge par la société

En France, il existe plus de 100 000 salariés portés. Ce chiffre devrait passer les 600 000 d’ici 2025. Mais chaque société de portage salarial dispose de sa propre spécialité !

Certes, il existe des entreprises généralistes… Néanmoins, il est conseillé de s’engager avec une société qui connaît spécifiquement votre cœur de métier.

Par exemple, si vous êtes développeur, chef de projet, webmarketeur… assurez-vous de vous engager avec une société spécialisée dans l’accompagnement des consultants informatiques, comme Umalis. Elle sera davantage à votre écoute, comprenant les problématiques liées à votre métier et pouvant proposer des prestations qui correspondent aux missions informatiques que vous exercez au quotidien.

 

2. L’ancienneté de la société de portage salarial

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années »… Une expression qui n’est pas valable en portage salarial !

Le secteur du portage salarial nécessite une maîtrise des rouages administratifs, une bonne réputation et une stabilité financière. Ce dernier point est essentiel, car vous confiez votre activité commerciale (et donc vos profits) à la société de portage salarial avec laquelle vous vous engagez. Il est donc important de pouvoir bénéficier de l’avance totale de salaire chaque mois.

L’expérience représente donc un élément déterminant dans votre choix.

Par exemple, la société de portage salarial Umalis existe depuis 2008 et accompagne environ 130 consultants informatiques. Une solide expertise qui en fait un partenaire de confiance pour les freelances du web.

Autre élément important : vous devez aussi vous assurer que la société de portage salarial vous propose une responsabilité civile professionnelle adaptée au profil de consultant. C’est ce qui vous garantit un travail en toute sérénité.

 

3. Le versement du salaire et les frais appliqués

On touche là à l’un des éléments attractifs du portage salarial. La loi définit un salaire minimum, pour le porté, à hauteur de 77% du plafond mensuel de la sécurité sociale, soit 2 591 euros pour un équivalent temps plein.

Votre société de portage salarial doit vous garantir cette rémunération, mais également vous laisser la possibilité d’obtenir des avances sur salaire, exactement comme un employé. Face aux situations d’impayés, elle doit être en mesure de vous verser votre rémunération.

L’autre élément à vérifier : les frais appliqués. Des scandales ont récemment éclaboussé le secteur du portage salarial, mettant en cause des sociétés appliquant des taux fantaisistes ou facturant de faux frais à leurs salariés.

Pour éviter ce risque, vous devez connaître tous les frais de gestion appliqués par la société et les frais professionnels pris en charge. Elle doit pouvoir transformer votre chiffre d’affaires en revenu net. N’hésitez jamais à demander le détail des frais appliqués et à effectuer des simulations préalables.

 

Afin d’éviter les surprises et de piloter au mieux son activité, une société comme Umalis propose une plateforme de gestion en ligne. Vous connaissez, en temps réel, votre situation financière, vous pouvez contacter l’équipe en cas de question et même faire parvenir vos notes de frais via cet outil.

Pratique pour les consultants souvent en déplacement !

 

4. Les avantages sociaux et fiscaux proposés

Une société de portage salarial vous permet d’aller au-delà de la simple transformation de votre facture en salaire. Elle vous assure :

  • Une assurance chômage
  • Une prévoyance et mutuelle
  • Une sécurité sociale
  • Des frais professionnels déductibles du CA
  • Le cumul de l’allocation chômage avec les revenus en portage salarial

Et ce n’est pas tout ! Vous pouvez profiter d’autres bénéfices comme :

  • Un CE externe, des chèques vacances, chèques cadeaux
  • Un Plan d’épargne entreprise (PEE) et plan d’épargne retraite collectif (PERCO)
  • Une complémentaire santé
  • Une voiture de fonction : Umalis est d’ailleurs la première société de portage salarial à proposer ce service en France.
voiture de fonction

 

5. L’accompagnement

Adopter le statut de portage salarial ne vous exempt pas de votre indépendance de freelance. Cependant, la société peut apporter de la plus-value à votre activité, notamment si vous êtes novice !

Plusieurs entreprises fournissent un accompagnement personnalisé ou collectif, sous forme de coaching, formation, événement de networking, etc. Ces rendez-vous vous aident à développer et mettre à jour vos compétences pour rester compétitifs sur le marché et trouver plus facilement des missions.

 

6. La possibilité d’une relation à long terme avec sa société de portage salarial

En tant que salarié, il doit exister une relation de qualité et de longue durée avec votre société de portage salarial. L’objectif est d’y rester le plus longtemps possible (voire jusqu’à l’arrêt de votre activité).

Par exemple, Umalis est l’unique entreprise de portage salarial à proposer la possibilité d’obtenir des actions pour récompenser la fidélité de ses portés. Cotée en bourse depuis 2014, vous n’êtes pas uniquement des salariés, mais vous pouvez devenir aussi des actionnaires. Ce qui renforce les liens avec votre société de portage et vous donne la possibilité de bénéficier potentiellement de la performance de votre porteur.

 

Le portage salarial est une aventure passionnante, à condition de choisir une société fiable, professionnelle, avec une grande expérience de votre cœur de métier. Avant de vous lancer, analysez ces différents éléments pour vous assurer de vous engager avec une société de portage salarial qui répondra à vos besoins !

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *