Freelance : 5 conseils financiers à ne pas ignorer

Être freelance nécessite des qualités de gestionnaire pour assurer la bonne santé financière de votre activité. Alors, voici 5 conseils finances à ne surtout pas ignorer !

Conseils financiers freelance

« Je travaille à mon propre compte. » Cela sonne aussi bien de nos jours.

Vous êtes votre propre patron, vous gérez tout, vous êtes votre propre rémunérateur. Ce qui peut aussi avoir des inconvénients !

Être freelance nécessite des qualités de gestionnaire pour assurer la bonne santé financière de votre activité. Alors, voici 5 conseils finances à ne surtout PAS ignorer !

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Respectez vos emprunts

Être chef d’entreprise et avoir besoin de trésorerie est un bon argument pour obtenir des prêts à la banque.

Mais avant, vous devez être bon payeur : améliorez votre score de crédit. Plus votre score est élevé, meilleures sont les conditions de prêt. Les taux d’intérêt sont plus bas et la banque est prête à vous donner plus.

Prêt banque

Ce que vous avez à faire est de régler vos crédits en cours, si vous en avez. Si vous avez des emprunts sur le long terme, posez-vous sérieusement la question de faire un crédit supplémentaire.

Le saviez-vous ?
Il existe des moyens moins risqués d’obtenir des fonds : économiser avant d’entreprendre, emprunter à sa famille, faire une campagne de crowdfunding

2. Ne mélangez pas comptes personnel et professionnel

Pour être en règle avec le fisc, vous devez faire un distinguo clair entre le compte lié à votre activité professionnelle et votre compte privé.

Attention
Il n’y a aucun mal à financer vos activités avec un peu de sous personnels, mais cela ne doit pas être une habitude.

À l’inverse, évitez les dépenses personnelles avec les moyens de paiement de votre entreprise.

Le saviez-vous ?
En France, il est obligatoire d’avoir deux comptes bancaires séparés, même si vous êtes micro-entrepreneur. Au-delà de l’aspect légal, c’est beaucoup plus pratique pour gérer votre quotidien.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

3. Faites appel à un conseiller financier

Être freelance vous épargne des exigences d’un patron, mais pas du système financier. Vous avez besoin d’un expert qui vous donnera les meilleurs conseils.

Trouvez un conseiller financier fiable qui connaît votre situation et comprend vos besoins. Avec lui, vous serez en mesure d’atténuer les risques et de prendre les meilleures décisions pour vos finances. Il vous accompagnera aussi bien dans vos investissements, que dans vos placements et la gestion quotidienne de votre trésorerie.

4. Contrôlez vos dépenses

Être freelance inclut que vous serez votre propre comptable. Vous devez vérifier combien vous gagnez et ce que vous dépensez.

Même si vous faites appel à un comptable extérieur, il est essentiel de conserver une maîtrise sur les rentrées et sorties d’argent. Cela vous permet de piloter au mieux votre budget.

Gérer finance freelance

5. Payez-vous, épargnez et investissez

Se fixer un salaire en tant que freelance est le point crucial. Il ne s’agit pas de vous faire un gros chèque, surtout au début, mais d’avoir le nécessaire pour vivre confortablement et raisonnablement de votre travail.

Ensuite, mettez de côté la majeure partie de vos revenus sur un compte d’épargne ou sur un compte retraite. L’objectif est de rendre votre entreprise pérenne, sans oublier d’anticiper les potentielles pertes de chiffre d’affaires… et vos vieux jours !

 

En suivant ces 5 conseils, vous pourrez vous enlever un poids sur vos épaules : celui de la santé financière de votre entreprise. C’est en gardant un œil sur votre trésorerie que vous pourrez pérenniser votre activité, et en vivre pendant de nombreuses années.

Freelance : 5 conseils financiers à ne pas ignorer
3.5 (70%) 4 votes

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *