Freelance : faut-il se spécialiser ou non ?

image-a-la-une-article-codeur-freelance

Lorsqu’on devient freelance, une question revient souvent concernant la spécialisation. Faut-il se concentrer uniquement sur une compétence ou plutôt être polyvalent ? Il n’y a pas de réponse unique, cela va dépendre de vous, vos besoins et vos compétences.

Cependant, ces deux choix contiennent chacun des avantages et des inconvénients que Codeur.com propose de passer en revue dans cet article !

 

Choisir sa spécialisation

Faire le choix de se spécialiser est une décision importante qui ne doit pas être prise à la légère. Pour cela, il est nécessaire de prendre plusieurs éléments en compte et de se poser les bonnes questions :

  • Dans quel domaine vos compétences sont assez solides pour vous revendiquer expert ?
  • Quelles sont les missions que vous prenez plaisir à réaliser ?
  • Avez-vous des éléments (expérience, diplômes…) qui peuvent justifier de votre savoir-faire et de votre expertise ?
  • Existe-t-il un besoin de la part des clients dans ce secteur ?

Aussi, se spécialiser peut prendre différentes formes. À vous de trouver le degré qui vous correspond le plus selon votre situation. Spécialisation dans : 

  • Un secteur d’activité précis : communication, graphisme, web…
  • Une mission précise : création de plaquettes publicitaires, création de logos…
  • Pour un public particulier : associations, entreprises de luxe…
Pensez-y
Selon le type de public auquel vous vous adressez, la capacité financière sera différente. Par exemple, les associations auront, de façon générale, moins de budget à vous accorder qu’un grand groupe.

 

Les tarifs

Pour commencer, si vous avez une compétence que peu d’autres freelances ont, autant en faire votre spécialisation. Cela va vous permettre de justifier des tarifs plus hauts que dans des secteurs très concurrentiels.

C’est le même principe que dans le commerce : plus un produit est rare, plus il est cher. À l’inverse, face à une concurrence accrue, les marques sont obligées de baisser leur prix. Voyez votre activité de cette manière.

Aussi, vos clients seront plus enclins à accepter un tarif élevé pour une prestation si vos compétences sont reconnues dans ce domaine. Dans ce cadre, chaque recommandation est importante.

Bon à savoir
Votre expérience, votre savoir-faire et les preuves de votre professionnalisme sont autant d’éléments qui permettront de mettre votre client en confiance. Asseoir votre réputation et vos réussites dans votre domaine, c’est s’assurer que votre client sera prêt à payer le prix.

 

La concurrence

Forcément, si vous vous spécialisez, la concurrence sera plus faible. Par conséquent, vous augmentez le taux de conversion de vos devis, car votre prospect dispose de peu de choix.

Si vous arrivez à apporter un service complémentaire ou une qualité supérieure à votre activité, alors vous êtes certains de décrocher la grande majorité des contrats. Et ce n’est pas grave s’ils sont peu nombreux, puisque comme expliqué ci-dessus, votre tarif sera plus avantageux. Assurez-vous quand même que votre spécialisation soit sur une tendance de recherche à la hausse.

 

La nature des projets

La polyvalence a ce grand avantage de vous positionner sur plusieurs projets. Quand un freelance est capable de réaliser de multiples missions, il aura davantage d’opportunités, mais devra faire face à une concurrence accrue.

Par ailleurs, au début, il devra peut-être accepter des projets peu motivants, pour rentabiliser son entreprise, mais aussi garnir son portfolio. Néanmoins, lorsque ses nombreux travaux de qualité seront reconnus et que son carnet d’adresses s’agrandira, il pourra mieux sélectionner ses projets et enfin avoir des missions motivantes et valorisantes.

Un freelance spécialisé aura accès plus rapidement aux projets gratifiants et, face à son expertise, pourra se permettre une sélection minutieuse dès le début. Le bouche-à-oreille se fera ensuite au sein de son milieu d’activité, lui apportant toujours plus de missions en rapport avec sa spécialisation et donc motivantes pour lui. Mais attention, il devra être au top dans ces compétences.

Important
Pour un freelance spécialisé, la formation continue est primordiale. Il doit s’assurer d’être toujours informé des nouveautés dans son secteur, au risque d’être dépassé et de ne plus pouvoir proposer le meilleur à son client.

 

L’e-réputation

Bon à tout faire = bon à ne rien faire ? Ce n’est pas forcément vrai, mais c’est ce que la polyvalence induit parfois dans l’esprit des prospects.

Si vous n’avez pas une spécialisation stricte, essayez tout de même de réduire votre champ en sélectionnant deux ou trois domaines. Dans tous les cas, n’acceptez jamais les missions sur lesquelles vous êtes peu à l’aise, car c’est votre image et les performances de votre entreprise qui sont en jeu !

Enfin, il vous reste la possibilité de casser l’idée reçue grâce une présence proactive sur les réseaux sociaux. À travers des contenus de qualité, vous pouvez démontrer votre expérience, vos connaissances et votre savoir-faire polyvalent.

Pensez-y
Poster régulièrement du contenu informatif sur LinkedIn est un moyen de montrer que vous êtes actif et de diffuser une image professionnelle à votre réseau.

Pour un freelance spécialisé, son e-réputation peut rapidement faire boule de neige s’il mène correctement des projets. Il sera plus facile pour lui d’assurer son image d’expert et d’en profiter pour recruter des prospects.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

L’organisation et la communication

Lorsque vous choisissez de vous spécialiser sur un domaine, il est bien plus aisé de mettre en place vos outils. Votre processus de communication sera centré sur un seul et même sujet et vos prestations seront plus lisibles pour les prospects.

Pensez-y
Tenir un blog peut être un bon moyen de montrer l’étendu de votre savoir-faire et de votre expertise. C’est un investissement en temps qui vaut le coup : s’il est régulièrement alimenté, il servira de vitrine professionnelle à vos clients.

Par ailleurs, votre offre commerciale et vos devis peuvent avoir une trame commune, qu’il ne vous reste qu’à personnaliser en fonction de la demande du client. Au final, vos documents de prospection sont plus précis, réellement ciblés et vous font gagner du temps !

À l’inverse, la polyvalence demande une adaptation régulière à chaque demande des clients. Si le freelance peut avoir plusieurs trames préparées, la communication est plus large, les demandes aussi, ce qui le conduit à revoir constamment la globalité de son offre commerciale.

 

Conclusion

Spécialisé ou pas, c’est à vous de faire votre choix selon vos compétences, votre expérience et vos besoins !

Dans tous les cas, l’étape d’après est de trouver des clients ayant besoin de vos compétences. Pour cela, inscrivez-vous sur Codeur.com pour avoir accès aux missions publiées et pouvoir proposer vos services à des clients potentiels. 

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    Avec une expérience professionnelle de 20 ans dans le domaine du végétal, j'aimerais me spécialiser dans la rédaction d'articles, corrections, traductions de catalogues et site professionnels. Comment me faire connaître par la profession? Création de site web, mailings ? Merci de vos 'lumières'.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *