Comment définir une ligne éditoriale ?

Comment définir une ligne éditoriale ?

La ligne éditoriale constitue l’ensemble des règles qui dictent le style, la structure et la stratégie de la marque lors de la création de contenus. Elle sert de feuille de route à toutes les personnes impliquées dans votre marketing de contenu.

La ligne éditoriale garantit que vous transmettez, de manière cohérente, une voix et une identité de marque uniques. La définir représente une étape primordiale avant de se lancer dans la production de contenus. Pour vous aider, voici 6 conseils !

 

1. Analyser la concurrence et les tendances

La veille concurrentielle a sa place dans le processus de création de la ligne éditoriale. Regardez ce que font vos concurrents, pour vous inspirer. L’objectif n’est pas de répliquer leur stratégie, mais de découvrir leurs points faibles.

Comment pouvez-vous établir votre ligne éditoriale pour vous démarquer de la concurrence, tout en restant fidèle aux valeurs de votre marque ? Telle est la question.

Examinez aussi le contenu existant dans votre secteur d’activité. Existent-ils des questions qui ne sont jamais traitées (ou très peu) ?

Riche en enseignement, la veille concurrentielle vous aide à poser les bases de votre ligne éditoriale.

Analyser la concurrence et les tendances

2. Détailler les directives pour chaque format et type de contenu

La première étape de votre ligne éditoriale consiste à définir les types de contenu à créer. Il existe de nombreux formats : articles de blog, études de cas, infographies, podcasts, livres blancs, publications sur les réseaux sociaux, vidéos, guides d’achat…

Vous n’êtes pas obligé de produire tous les formats ! Cela va dépendre de votre activité, de votre objectif et du budget alloué au marketing de contenu.

Ensuite, pour chaque format choisi, il est conseillé d’établir des normes à respecter. Le but est d’obtenir une ligne éditoriale cohérente avec votre ton de marque.

Les normes peuvent concerner la longueur, le ton à adopter (par exemple, les publications sur les réseaux sociaux auront un ton plus convivial que les études de cas), les éléments de langage à utiliser, le call-to-action à ajouter, etc.

 

3. Résumer les stratégies et techniques-clés

  • Quels sont les objectifs à atteindre grâce à votre stratégie de contenus ?
  • Comment mesurer l’impact de votre marketing de contenu ?

Éditez un document qui précise ces éléments et liste les techniques pour y parvenir. Cela va aider votre équipe marketing à réaliser les contenus, mais aussi à analyser les retombées.

Il ne s’agit pas ici de détailler toute la stratégie, mais vraiment de résumer les bonnes pratiques qui vont influencer la création de contenus. Par exemple, les mots-clés à ajouter dans les textes ou les différents call-to-action à utiliser.

Résumer les stratégies et techniques-clés

 

4. Établir un processus de vérification des sources

Donner de fausses informations, sciemment ou non, entame la confiance des clients en votre marque.

Votre ligne éditoriale doit comprendre des directives de vérification des faits, avant, pendant et après le processus de rédaction. Ainsi, vous évitez les erreurs qui peuvent nuire à la réputation de votre entreprise.

Pensez aussi à définir une liste de sources officielles (revues spécialisées, instituts de sondage, blogs de référence sur le marché…) et une liste de sites interdits (sites concurrents, Wikipédia, médias politisés…).

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

5. Définir les préférences en matière de référencement

Nous l’avons déjà évoqué, il est nécessaire d’aborder la notion de mots-clés et d’éléments de langage. Ce qui permet d’optimiser votre SEO. Mais votre ligne éditoriale doit aussi préciser vos préférences en matière de création de backlinks. Posez-vous les questions suivantes :

  • Quel est le nombre maximum de liens autorisés dans chaque article de blog ?
  • Les rédacteurs peuvent-ils créer des liens vers des sources externes ? Si oui, combien et sous quelles conditions ?
  • Les rédacteurs sont-ils autorisés à créer des liens vers vos concurrents ?

Sans oublier d’évoquer aussi le maillage interne avec cette dernière question : combien de liens internes doivent-ils ajouter dans chaque article ?

 

6. Lister les sujets à traiter

C’est parti, on entre dans le vif du sujet en listant les thèmes à aborder, les questions auxquelles répondre, les études à diffuser… Pour chaque sujet, indiquez le format dans lequel vous allez le décliner (article de blog, vidéo, étude de cas…).

Sachez qu’un thème peut être traité de plusieurs façons et décliner sous plusieurs supports. Cette technique est d’ailleurs très efficace pour créer des campagnes omnicanales visant à augmenter votre visibilité et/ou vos ventes.

 

La ligne éditoriale sert de boussole à votre marketing de contenu. En plus d’appliquer ces conseils, assurez-vous de la garder souple et évolutive. Elle doit s’adapter aux nouvelles tendances pour intégrer des sujets en vogue, mais aussi évoluer avec les préférences de votre audience et l’émergence de nouvelles plateformes.

Une fois votre ligne éditoriale définie, vous n’aurez plus qu’à créer vos contenus. Pour cela, des rédacteurs, infographistes et motion designers freelances peuvent vous aider. Trouvez-les tous sur Codeur.com !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *