6 A/B tests pour améliorer vos LinkedIn Ads

AB tests Linkedin Ads

Besoin d’augmenter les performances de vos LinkedIn Ads ? Pensez à l’A/B testing ! Cette stratégie permet de comparer deux versions d’une publicité et d’identifier celle qui génère le meilleur retour sur investissement.

Cap sur 6 éléments à tester dans vos campagnes sur LinkedIn, pour atteindre vos objectifs !

 

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Audience large vs Audience Restreinte

Ce test permet de définir l’audience qui vous permettra d’atteindre votre client idéal. LinkedIn offre différentes options de ciblage. Vous pouvez les filtrer par fonctions, titres de poste, groupes, compétences, taille de l’entreprise, secteurs d’activité, etc.

En combinant plusieurs de ces critères, vous obtenez un public plus ou moins restreint pour votre campagne. Le but de cet A/B test est de savoir si vous devez afficher votre publicité à une niche ou à une audience large.

Attention
Afin que ce test soit efficace, lancez vos publicités sur deux périodes différentes, pour éviter de présenter vos campagnes aux mêmes utilisateurs.

 

2. Légende courte vs Texte long

Linkedin Ads AB tests

Sur mobile, seuls 150 caractères sont visibles dans les légendes des publicités LinkedIn. Avec un ordinateur, ce nombre passe à 600. Au-delà, le reste de votre texte s’affiche suite à un clic.

Votre audience est-elle réceptive aux punchlines ou préfère-t-elle les légendes plus développées ? Testez chaque copie pour identifier celle qui génère le plus d’engagements.

Vous pouvez aussi tester la mise en page :

  • émoticônes,
  • listes à puce,
  • structure FAQ,

Le but est de découvrir le langage que votre audience comprend le mieux.

 

3. Formulaires intégrés vs Landing pages

Les formulaires Lead Gen de LinkedIn vous permettent de gagner rapidement des prospects qualifiés. Lorsqu’un utilisateur clique sur une annonce avec formulaire, ses coordonnées et les informations de son profil sont automatiquement remplies. Il n’a plus qu’à cliquer sur le bouton d’action (télécharger, s’inscrire…) pour obtenir le contenu. De votre côté, vous remplissez votre base de données prospects. Il ne vous reste plus qu’à importer ces nouveaux contacts dans votre outil de marketing automation ou votre CRM.

En revanche, les landing pages sont plus personnalisables et vous aident à attirer du trafic sur votre site internet. En envoyant les utilisateurs sur vos pages, vous avez la possibilité d’inclure du texte et des images supplémentaires. Des éléments qui favorisent la conversion !

Testez ces deux options pour choisir celle qui génère le plus de prospects.

 

4. Image vs Vidéo

Un autre élément à tester dans votre campagne LinkedIn Ads : le visuel. Votre audience est-elle plus réceptive aux images ou vidéos ?

Selon les conseils de LinkedIn, les vidéos sponsorisées ne doivent pas dépasser plus de 30 secondes. Avec un tel timing, une image ne suffirait-elle pas à passer l’information à votre cible ? Pour le savoir, testez les deux formats !

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

5. Image avec texte vs Image simple

Linkedin Ads AB tests

Contrairement à d’autres réseaux sociaux, LinkedIn autorise la sponsorisation d’image contenant du texte. Cette pratique offre l’avantage d’ajouter la force des mots à celle du visuel.

Cependant pour savoir si vos cibles les trouveront attrayantes, testez différentes variantes : une image avec du texte et une image simple. Pensez à ajouter un bouton sur le visuel et évitez de reprendre les mêmes couleurs que celles de l’interface de LinkedIn.

 

6. CPC vs CPM

La stratégie d’enchères, voilà un autre élément qui doit être soumis à un A/B test. Quel coût est le plus rentable ?

Pour rappel :

  • CPC ou coût par clic : vous n’êtes facturé que lorsqu’un utilisateur clique sur votre publicité.
  • CPM ou coût par mille impressions : vous payez à chaque fois que votre publicité est diffusée 1000 fois.

Le choix va dépendre du niveau de concurrence sur votre marché. Si toutes les entreprises similaires à la vôtre utilisent Linkedin Ads, le CPC risque d’être élevé.

Dans tous les cas, le mieux reste de tester les deux stratégies d’enchères pour vérifier le ROI de chaque campagne.

 

Les tests A/B vous aident à optimiser vos campagnes publicitaires afin d’atteindre vos objectifs au meilleur coût. Si besoin, sollicitez l’aide d’un spécialiste freelance pour améliorer vos LinkedIn Ads !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *