6 astuces pour réussir votre témoignage vidéo et le rendre crédible

Créer une vidéo d'un témoignage client est une très bonne idée pour faire valoir votre professionnalisme et les qualités de votre produit ou service. Pour marquer l'esprit des internautes, voici quelques astuces à suivre.

Réussir témoignage vidéo

Outil de communication puissant, la vidéo peut s’intégrer à votre contenu de différentes manières : pour présenter un produit, présenter votre entreprises et ses services, promouvoir un événement, ou encore pour témoigner de la satisfaction de vos clients.

Cette dernière utilisation est intéressante puisque vous alliez l’efficacité de la vidéo pour faire passer un message au témoignage client. Rappelons que les internautes ont une confiance accrue dans les avis utilisateurs.

Pour que ce témoignage impacte vos clients et prospects encore faut-il réussir votre vidéo. En respectant les quelques règles qui suivent, vous arriverez à maintenir l’attention des internautes tout en rendant votre témoignage crédible.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Choisissez soigneusement votre client

La réussite de votre témoignage vidéo réside d’abord dans sa préparation, et cela commence par le choix de votre client.

Tout le monde n’est pas à l’aise devant une caméra. Imaginez quelqu’un qui a du mal à s’exprimer naturellement et qui ne fait que lire un texte… Votre vidéo sera difficile à regarder, les gens ne pourront pas se concentrer sur les propos tenus par votre client.

L’objectif d’un témoignage vidéo est de permettre à un internaute de s’identifier au client. Ce dernier doit donc être crédible.

Commencez par mettre à l’aise votre interlocuteur et privilégiez une conversation naturelle afin qu’il puisse s’exprimer librement et avec ses propres mots.

2. Préparez une liste de questions

Si vous ne devez pas rédiger les propos que devra tenir votre client face caméra vous devez néanmoins préparer un petit questionnaire.

C’est vous qui allez devoir mener la discussion en posant une série de questions. Ces dernières favoriseront une conversation fluide avec votre client.

Lorsque les internautes visionneront votre vidéo ils devront comprendre :

  • Le contexte dans lequel votre client a utilisé votre produit ou fait appel à vos services
  • Les problèmes qu’il rencontrait
  • Les solutions apportées et/ou les résultats obtenus

Vous pouvez envoyer vos questions à l’interviewé en amont afin qu’il puisse prendre connaissance des sujets qui seront abordés. Cela l’aidera à se préparer et vous optimiserez le temps de production.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

3. Prenez le temps de préparer votre tournage

La production justement, venons-en.

Une vidéo de qualité nécessite quelques réglages et ajustements lors du tournage, que ce soit pour le micro, la lumière, la caméra et la position de votre client.

Choisissez un bon micro

Le son est un aspect essentiel dans une vidéo. S’il est de mauvaise qualité personne n’aura envie de visionner votre témoignage jusqu’au bout.

Si vous voulez enregistrer la voix de votre interlocuteur ainsi que la vôtre je vous conseille de privilégier un micro bidirectionnel.

Vous devez aussi tenir compte du lieu de tournage. Si vous êtes en extérieur il est parfois nécessaire de réduire le bruit environnant et même le bruit du vent. Vous ne choisirez donc pas le même micro que si vous étiez en intérieur.

Ajustez la lumière

Si vous réalisez votre vidéo en intérieur, tenez compte de la méthode d’éclairage trois points :

  • La lumière principale est la lumière la plus importante. Elle est généralement placée sur le côté et en hauteur, elle doit éclairer votre sujet.
  • La lumière d’appoint est plus douce et éclaire les parties du cadre qui sont dans l’ombre à cause de la lumière principale.
  • La lumière de contrejour se place derrière le sujet pour éclairer son dos et le séparer de l’arrière-plan.

À l’extérieur faites attention aux zones très claires et sombres qui peuvent apparaître sur le visage de votre sujet.

Positionnez votre caméra

L’idéal est d’utiliser plusieurs caméras, au moins 2, afin d’avoir différents points de vue de votre client.

Vous pouvez placer une première caméra proche de votre sujet afin que ce dernier porte son regard à gauche ou à droite.

Caméra proche témoignage

Une deuxième caméra peut être placée du même côté, mais cette fois un peu plus loin que la première afin d’avoir un champs plus large.

Caméra éloignée témoignage

Positionnez votre client

Le positionnement d’une personne face à une caméra doit respecter la règles des tiers.

Imaginez que la scène capturée est divisée en trois parties, verticalement et horizontalement. Vous devez placer votre client sur le tiers opposé de la direction dans laquelle il regarde.

Par exemple, si la personne regarde vers la droite de la caméra, positionnez-la sur le côté gauche du champs.

Règle des tiers

4. Ajoutez de l’émotion

Les témoignages vidéos réussis embarquent les internautes à travers différentes émotions : la frustration, la découverte, l’espoir, la satisfaction, l’accomplissement, etc.

Votre client doit retranscrire ses émotions en s’exprimant librement, et vous pouvez l’aider grâce à vos questions.

Demandez-lui par exemple les problèmes qu’il rencontrait avant de connaître votre entreprise, les problèmes pour lesquels il ne trouvait pas de solutions, les solutions qu’il a essayé mais qui ne l’ont pas satisfait, etc.

Les internautes se reconnaîtront certainement dans les situations évoquées par votre client.

5. Insistez sur les bénéfices

L’un des objectifs principaux de votre témoignage vidéo est de mettre en avant votre produit ou service. Et pour donner envie aux internautes de l’utiliser vous devez miser sur les bénéfices apportés, et non les fonctionnalités.

Vous préférez qu’on vous vende une table avec un plateau céramique d’une épaisseur de 60 mm ou une table sur laquelle vous pouvez poser vos plats chauds sans dessous de plat et où les couteaux n’arriveront à faire aucune rayure ?

Ce qui intéressent les internautes ce sont les bénéfices qu’apportent votre produit, les problèmes qu’ils résolvent.

6. Soignez votre montage vidéo

Tous les efforts que vous avez mené pour préparer et tourner votre témoignage ne doivent pas être réduits à néant avec un montage vidéo de piètre qualité.

Je vous disais que l’idéal était d’utiliser au moins 2 caméras afin de capturer plusieurs types de scènes. Cela vous permet d’alterner les points de vue au moment du montage afin de rendre la vidéo plus dynamique.

Vous pouvez aussi ajouter des scènes où l’on voit votre client utiliser le produit.

Enfin, n’oubliez pas d’ajouter du texte, voire des sous-titres, surtout si votre témoignage vidéo est partagé sur les réseaux sociaux.

 

En suivant ces quelques conseils votre témoignage vidéo renverra une image professionnelle de votre entreprise et apportera de la crédibilité aux propos de votre client.

Pour le tournage et le montage de votre vidéo vous pouvez faire appel à un professionnel en déposant gratuitement une annonce sur Codeur.com.

6 astuces pour réussir votre témoignage vidéo et le rendre crédible
5 (100 %) 4 votes

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *