Freelance : comment réussir votre portfolio ?

Réussir votre portfolio

Sur Codeur.com, trouvez rapidement un freelance pour réaliser votre projet Freelance. Voir les freelances disponibles

En tant que freelance, il est impossible de faire l’économie sur la prospection.
Trouver de nouveaux clients suppose de pouvoir présenter son travail. Pour y parvenir, le portfolio est un excellent outil. Qu’il s’agisse de travaux visuels ou d’écriture, le portfolio permet de montrer des morceaux choisis, représentatifs de votre style.
Voici tous nos conseils pour réussir un book remarquable.

5 éléments d’un portfolio de freelance réussi

Tous les portfolios qui génèrent des prospects contiennent certains éléments spécifiques, notamment :

1. Votre domaine d’expertise

Vous avez plus de chances de décrocher le type de mission que vous mettez en valeur. Ainsi, chaque élément doit correspondre à vos objectifs professionnels actuels.
Par exemple, si vous souhaitez vous spécialiser dans la conception de logos et de chartes graphiques, placez ce type de projets en premier. N’hésitez pas à supprimer ceux que vous ne souhaitez pas réitérer.

2. Le parcours professionnel ou des distinctions spéciales

Pour renforcer votre crédibilité en tant que freelance, votre portfolio doit contenir vos qualifications et expériences. Mentionnez les diplômes et certificats de formation qui témoignent de votre expertise.
La presse spécialisée a dressé votre portrait ? Votre travail est mentionné dans des revues spécifiques ? N’hésitez pas à créer une section « presse » qui reprend ces tribunes.
Si vous avez organisé une exposition ou participé à d’autres événements professionnels importants, mentionnez-le dans votre portfolio.
Dans cet exemple, le freelance propose de visualiser, en un coup d’œil, ses certifications, mais aussi son parcours professionnel ou ses expériences, en naviguant dans un tableau très intuitif :
certifications

3. Vos meilleures réalisations

En plus des projets que vous souhaitez développer à l’avenir, valorisez vos plus belles réussites. N’oubliez pas que vous devez renforcer votre crédibilité et donner envie aux prospects de vous contacter.
Pour plus d’efficacité, décrivez chaque projet et détaillez la méthodologie qui a permis d’atteindre les objectifs du client. Ajoutez également des statistiques pour renforcer votre présentation, notamment les chiffres clés qui témoignent de la réussite de votre projet.

4. Les témoignages-clients

Si vous êtes inscrit sur une plateforme freelance, syndiquez votre profil sur votre portfolio. Partagez les citations et témoignages des clients satisfaits. Ils servent de preuve sociale pour les prospects :
portfolio témoignages clients
Si vous débutez, réutilisez vos recommandations LinkedIn et les références de votre employeur pour donner une image plus professionnelle à votre portfolio.

5. Des coordonnées de contact

Des informations de contact précises constituent l’un des premiers éléments à ajouter à votre portfolio. Insérez votre adresse email, un formulaire de contact, un identifiant Skype, un numéro de téléphone (ou WhatsApp) et/ou votre profil LinkedIn, comme dans cet exemple :
Portfolio contact
En offrant plusieurs moyens de vous contacter, vous augmentez les chances de conversions.
 

+250 000 freelances disponibles sur Codeur.com

Recevoir des devis gratuits

Rapide, gratuit et sans obligation

13 Conseils pour réussir votre portfolio

Le portfolio constitue le miroir de votre activité de freelance. Vous devez le soigner pour attirer et convaincre des clients potentiels. Voici 13 conseils pour y arriver.

1. Créer son site internet

Quoi de mieux pour démontrer sa valeur, que de créer son propre site ?
Qu’il s’agisse d’un site web WordPress ou de plateformes gratuites proposant de nombreux template de portfolio, la création d’un espace dédié à votre travail est gage de professionnalisme.
Cela vous permettra également d’organiser avec élégance et clarté vos projets.

2. Investir dans un nom de domaine

Désormais, posséder son propre nom de domaine ne coûte que quelques euros par an. Et peut tout changer.
Bien que cela ne soit pas obligatoire, posséder son propre nom de domaine offre une dimension plus professionnelle à son activité. Cela permettra notamment d’asseoir votre crédibilité et sera gage de confiance pour vos futurs clients.
Nom de domaine portfolio

3. Aller à l’essentiel

Plutôt que de vous lancer dans une longue page “À Propos”, résumez de manière simple et direct ce que vous pouvez faire pour l’entreprise qui vous découvre.
Les phrases comme : “Je peux créer une identité visuelle unique et moderne pour vous aider à conquérir de nouveaux clients rapidement”, par exemple, est une information plus précieuse et quantifiable que tout l’historique de votre parcours.
Dans cet exemple, on comprend dès la page d’accueil les services proposés par le freelance :
Présenter ses prestations
 

4. Créer une charte graphique

Votre portfolio devrait refléter votre univers.
Pour cela il lui faut une identité visuelle forte qui viendra faire le lien entre vos différents travaux. Ceux-ci peuvent être parfois très éloignés les uns des autres et ne pas toujours représenter de manière fidèle votre style. C’est pourquoi votre book se doit d’être à votre image.
Charte graphique Portfolio

5. Présenter les meilleurs projets en premier

De la même manière qu’un internaute lit des articles en diagonales, vous aurez peu de temps pour capter l’attention du recruteur qui va naviguer sur votre site ou votre portfolio.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez procéder comme suit :

  • Être sélectif
  • Ne garder que les meilleurs travaux

Un book noyé par une masse de visuels ou de textes prouvera certes, que vous travaillez beaucoup, mais ne démontrera pas nécessairement votre valeur. Pour cela, choisissez les travaux les plus réussis. Ceux qui vous correspondent ou que vous savez pouvoir impressionner un futur client.
Mettez ces éléments au début de votre portfolio pour qu’ils puissent attraper l’œil de votre interlocuteur la plus rapidement possible.

6. Mettre en contexte

Il est essentiel que chaque projet soit contextualisé.
Vous pouvez notamment évoquer les enjeux du projet, le but de cette réalisation, votre processus créatif pour arriver au résultat final, les difficultés rencontrées etc.
Cela sera beaucoup plus parlant qu’une simple image et permettra une fois encore de mieux vous connaître, de comprendre votre manière de travailler, la force de proposition que vous pouvez être etc.
Page projet portfolio

7. Multiplier les portfolios pour chaque cible

En tant que freelance, vous vous adressez à plusieurs audiences, potentiellement différentes. Pour pouvoir attirer leur attention, vous devez créer des portfolios éloquents. C’est la raison pour laquelle mieux vaut les multiplier en visant une audience particulière à chaque fois.
Pour les graphistes par exemple, cela peut vouloir dire :

  • Un portfolio pour l’UX design
  • Un portfolio pour les agences de communication
  • Un portfolio pour la création de logo
  • Etc.

De la même manière qu’un web développeur peut montrer son travail pour du e-commerce, des sites vitrines, des sites avec des fonctionnalités avancées etc.
Le tout étant que chaque cible soit bien distincte et qu’elle puisse identifier rapidement comment votre travail peut correspondre à ses besoins.
Dans cet exemple, le freelance propose plusieurs catégories. Ainsi, le prospect pourra consulter les projets qui concernent directement son domaine d’activité :
Portfolio freelance catégories

8. Penser SEO

Il serait dommage de fournir tout ce travail et de créer des galeries d’images fantastiques pour que personne ne les voit. C’est pourquoi vous devez rester attentifs au SEO lors de la création de votre book.
Pensez à intégrer les mots-clés correspondants à votre travail, dans les descriptions de vos pages et de vos projets. Renseignez également les balises de texte alternatif pour chaque image que vous intégrez à votre portfolio. Ainsi vous augmenterez vos chances de remonter dans les résultats organiques des moteurs de recherche.

9. Créer une page “Engagez-moi”

Considérez cette page comme le #Opentowork de LinkedIn. En plus de servir d’appel à l’action, une section “Engagez-moi” permet de montrer votre proposition de valeur de manière créative et personnalisée. C’est là que vous convainquez les prospects de vous confier des missions.
Bien entendu, vous pouvez trouver un autre slogan : « travaillons ensemble », « parlez-moi de votre projet », « étudions vos besoins »… L’objectif est de montrer que vous êtes disponible et motivé à relever de nouveaux défis.
L’introduction doit cibler immédiatement votre client idéal et faire mention des entreprises renommées avec lesquelles vous avez travaillé.
La page “Engagez-moi” doit aussi comporter les témoignages-clients et un formulaire de contact.

10. Offrir des ressources gratuites aux visiteurs

L’objectif du portfolio est de vous faire gagner des clients. Un bon moyen d’y parvenir est d’offrir des cadeaux à vos visiteurs. Et par cadeaux, on parle de contenus téléchargeables, de formations ou d’outils à utiliser… contre inscription !
Par exemple, un référenceur web peut proposer un outil en ligne permettant de réaliser un audit SEO de son site internet, comme dans cet exemple :
Portfolio les outils
Par ailleurs, ces ressources gratuites constituent une preuve de la qualité de vos services.

11. Rendre le portfolio user-friendly

L’aspect visuel de votre portfolio est essentiel ! Vous aurez beau avoir travaillé sur les meilleurs projets du monde, si la présentation est brouillonne et désorganisée, vous ne convaincrez pas les prospects.
Vous devez tenir compte de la manière dont un utilisateur naviguera dans votre portfolio. Les boutons sont-ils faciles à comprendre ? La mise en page est-elle facile à suivre ?
Utilisez des polices et des tailles de caractères différentes, mais lisibles. Mettez les textes importants en gras afin de diriger le regard vers les informations clés.

12. Se distinguer grâce au storytelling

La présentation de vos compétences peut faire la différence. Or, miser sur le storytelling est très souvent une stratégie gagnante !
La clé est de considérer chaque section comme une histoire différente et de la rédiger tel un récit, avec un début, un milieu et une fin. Essayez de répondre à des questions simples telles que :

  • Comment avez-vous commencé ?
  • Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre profession ?
  • Qu’est-ce qui vous motive dans les projets sur lesquels vous avez travaillé auparavant ?

Vous pouvez aussi détailler votre processus de création, de manière dynamique, comme dans cet exemple :
Storytelling portfolio freelance
Cela aide les prospects à mieux vous connaître et à visualiser votre collaboration.

13. Mettre régulièrement à jour votre portfolio

Au fur et à mesure que vous gagnez en expérience, certains anciens projets ne reflèteront plus votre niveau de compétences. Un nettoyage de printemps s’impose ! (mais vous pouvez le faire à n’importe quel moment de l’année 😉)
La meilleure solution consiste à modifier les descriptions des anciens projets afin de mettre en évidence les compétences et l’expertise qui sont actuellement les plus demandées. Si vous estimez qu’ils ne sont plus pertinents, supprimez-les simplement ! À la place, ajoutez vos derniers projets, plus pertinents.
Une mise à jour régulière montre aux prospects que vous apprenez de nouvelles compétences et que vous améliorez vos capacités. Ce qui peut vous faire gagner des missions plus rémunérées.

Notre astuce

À présent, vous avez toutes les clés pour réaliser un portfolio remarquable et convaincant.

Vous pouvez aussi présenter vos réalisations sur votre profil Codeur.com. Très utile, cette section vous permettra de rassurer les clients et de remporter de nouvelles missions !

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire