Codeur Blog

Devenir Community Manager

Le Community Manager freelance est un métier née de l’émergence de réseaux sociaux sur Internet. Les avis des consommateurs influent fortement sur le comportement des consommateurs par rapport à un produit donné. Ayant compris cette réalité commerciale, les commerçants sur Internet ont décidé de mettre en place une stratégie permettant de contrôler et de gérer les avis sur eux. Naît alors le métier du Community manager.

Le métier de community manager

Les personnes qui exercent ce métier sont appelées à représenter une société, une marque ou un produit sur Internet.

Il a pour mission de parler et de la faire parler. Pour ce faire, il est amené à mettre en place une veille d’informations et à créer des communautés réunissant des clients potentiels. Il a également pour tâche de créer et de gérer les contenus lui permettant d’animer au quotidien les communautés autour des produits dont il fait la promotion.

Missions en agence ou en freelance

Il scrute au quotidien les avis des internautes et analyse l’e-réputation de la marque. Il visite régulièrement les médiats sociaux, les forums, les blogs et les sites en relation avec l’activité de son entreprise.

Il isole les informations pertinentes. Il propose par la suite des solutions pour stopper ou prévenir l’apparition d’éventuels avis susceptibles de nuire à la réputation de la marque. Il assure un service client en ligne.

Son travail consiste à :

  • assurer une veille d’informations sur la toile,
  • écouter les avis des internautes et défendre la marque,
  • apporter des solutions à des problèmes clients,
  • analyser l’E.-réputation de la marque,
  • gérer des crises et des bad buzz,
  • animer et développer les communautés sur les différents réseaux.

La fonction de Community Manager renferme une grande part éditoriale dans la mesure où il est question de créer et de fournir du contenu digital.

Les missions de community management peuvent être également assurées en freelance en fonction de la taille de l’entreprise et de la complexité des demandes.

Les qualités d’un bon community manager

Pour apporter de réelles valeurs ajoutées à sa société, il doit avant tout avoir un sens de contact, d’écoute, d’empathie et de relationnel.

La curiosité intellectuelle, la rigueur et la diplomatie sont aussi des qualités qui doivent être fortement inculquées dans sa personne. Pour convaincre facilement ses auditeurs, il doit avoir de bonnes qualités rédactionnelles. Enfin, le goût pour les réseaux sociaux et les sites communautaires, la réactivité et la pertinence des réponses feront de lui un bon Community manager.

Les outils utiles du community manager

Il existe beaucoup d’outils pour le community management. Nous avons donc regrouper quelques exemples pour différents besoins.

La présence sur la toile

Surveiller et monitorer

Automatiser ou simplifier les publications 

Il existe bien sûr d’autres outils. Nous en partageons régulièrement sur le blog de Codeur.com et le forum.

Formations pour devenir community manager

Comme pour la plupart des fonctions à responsabilités, l’accès à cette profession requiert en général un diplôme de Bac +5.

Notons cependant que le poste peut être ouvert à un niveau d’études de Bac +3, voire moins, avec des atouts incontestés.

Quant à la formation, elle peut être axée sur le marketing, l’édition ou le journalisme. Comme de nombreux métiers du web, le Community Manager peut aussi être purement autodidacte.

Les débouchés d’un community manager

Un Community manager peut exercer dans toutes les entreprises possédant un département marketing.

Il peut également travailler dans une agence de communication web. Enfin, il peut aussi exercer en freelance afin de prendre en charge cette fonction pour des structures ne disposant pas de département web marketing.

Rémunération d’un community manager

En agence, un Community Manager ayant deux ou trois ans d’expérience gagne en moyenne 25 000 euros et 40 000 euros bruts annuels.

En freelance, il parvient généralement à générer plus de revenus, en fonction de son expérience, son efficacité et ses compétences.