11 conseils à respecter pour rédiger du contenu SEO friendly

seo-friendly-compressor

Vous le savez déjà n’est-ce pas ? Un bon contenu, adressé à la bonne audience, peut littéralement propulser votre business.

Pour augmenter votre audience, aller toucher votre cible et démultiplier les visites et les ventes, le SEO est votre meilleur allié. Pourquoi ? Parce que tout le monde aujourd’hui, cherche ce dont il a besoin, sur internet.

Mais comment parvenir à créer du contenu SEO friendly et atteindre les premiers résultats de Google ? Suivez le guide.

 

1. Le SEO n’est pas qu’une affaire de mots-clés

Il s’agit ici de faire une brève mise au point. Bien sûr que le choix de vos mots-clés va jouer sur vos performances. Mais le SEO est en réalité, un ensemble de facteurs. Il s’agit d’un cercle vertueux des bonnes pratiques qui va avant tout puiser sa source dans la qualité de votre contenu et la reconnaissance des lecteurs.

En somme, il vous faut avant tout produire des contenus de qualité et apporter de la valeur. Une fois seulement cette base posée, vous pourrez vous soucier des points évoqués par la suite.

 

2. Démarquez-vous avec du contenu original

Cela peut paraître plus simple à dire qu’à faire. Et pourtant, le meilleur moyen de devenir identifiable et que vos lecteurs restent sur votre site, c’est d’amener une approche originale à votre sujet.

Qu’est-ce qui fait que votre contenu mérite plus la lecture que celui d’un autre ? Son authenticité bien sûr. Si vous ressassez sans cesse les mêmes informations que votre concurrence, vous ne pourrez pas vous démarquer.

Comment parvenir à faire la différence ? Plusieurs méthodes peuvent vous y aider :

  • Le copywriting : cette « technique » d’écriture, va vous permettre d’utiliser les émotions pour faire passer votre message. Au final, nous aimons tous les histoires et rien ne vaut un sujet raconté par le prisme de sentiments identifiables.
  • Le storytelling : un peu sur la même base, il permet d’utiliser une anecdote ou une histoire personnelle pour faire passer un message, partager son approche ou sa solution.

Cela va non seulement permettre d’être remarquable et de générer des backlinks qui mettront en avant la qualité de vos contenus, mais aussi d’être avantagé par Google qui appréciera l’originalité (à l’inverse du duplicate content).

Par ricochet, votre taux de rebond devrait également être meilleur et ainsi faire augmenter votre ranking.

storytelling

3. Travaillez vos titres et sous-titres

Vous avez forcément fait cette expérience vous-mêmes. Lorsque vous recherchez une information sur Google, vous vous retrouvez très rapidement confrontés à un grand nombre de résultats. Et la première chose qui vous permet de faire le tri… c’est le titre bien sûr.

Pour y parvenir, vous pouvez notamment réfléchir à plusieurs propositions. Le combo parfait se situant à mi chemin entre l’optimisation SEO (à savoir, votre mot clé au début du titre) et la fluidité. Votre titre doit être évocateur et donner envie de cliquer. Là encore, le copywriting peut être d’une grande aide.

 

4. Simplifiez la lecture de vos contenus

La facilité de lecture n’est pas toujours facile à estimer. Et elle ne fait pas partie, à proprement parler des facteurs influençant le SEO. Pour autant, elle possède un véritable impact. Mais qu’entend-t-on par lisibilité ?

  • Un vocabulaire simple : à moins d’écrire pour une audience très spécifique et pointue, tâchez de faire simple. Plus vous serez clairs et accessibles, plus vous serez faciles à lire.
  • Des phrases courtes : on estime souvent que le maximum par phrase est de 20 mots. Bien entendu, il ne s’agit pas de le prendre au pied de la lettre. Mais des phrases plus courtes et donc plus « digestes », vous aideront à créer du contenu plus lisible.
  • Écrivez comme vous parlez : restez naturels. Vous aurez en plus toutes les chances de placer naturellement les mots clés pertinents dans vos textes.
Content UX

 

5. Cibler l’intention de recherche

En effectuant sa recherche, l’internaute est guidé par 4 intentions principales :

  • Savoir : l’internaute veut des informations sur un sujet précis
  • Faire : il veut apprendre comment effectuer une action spécifique
  • Site Web : l’utilisateur cherche une ressource spécifique
  • Visite en personne : il recherche un endroit où se rendre

Avant de rédiger votre contenu, identifiez laquelle de ces catégories correspond à votre objectif. Par exemple, si vous souhaitez augmenter les inscriptions à l’offre d’essai de votre outil, vous devrez cibler l’intention « faire ». Si le but de votre contenu est d’améliorer votre image d’expert, l’intention sera plutôt « Site Web ».

En connaissant l’intention, et donc l’action recherchée par vos lecteurs, vous pourrez affiner votre étude de mots-clés. L’objectif étant de cibler des requêtes qui comporte les verbes d’action inhérents à votre objectif : visiter, réserver, souscrire, découvrir, comparer, etc.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

6. Travailler le cocon sémantique

Les moteurs de recherche apprécient les sites internet qui abordent un sujet en profondeur. Et pour savoir si votre site est expert sur un thème spécifique, afin de le faire remonter dans les résultats, les robots vont s’attarder aux pages et sous-pages reliées entre elles. D’où l’intérêt d’intégrer la notion de cocon sémantique lors de la création de votre ligne éditoriale.

Le principe est simple : prenez un thème central et voyez comment le décliner en plusieurs sujets. Chaque article ou page devra être relié aux autres.

 

7. Optimiser le SEO on-site

Les balises HTML constituent l’un des premiers éléments que les moteurs de recherche explorent pour comprendre le contenu. Vous devez donc insérer votre mot-clé cible dans le titre, la méta-description et les sous-titres.

Pensez aussi à l’utiliser dans les 100 premiers mots du contenu : certains moteurs de recherche s’en servent comme extrait pour leurs résultats.

 

8. Rédiger pour atteindre la position 0

La position 0 (ou featured snippet) s’affiche tout en haut des résultats de recherche dans un encart. Pour atteindre cette box, vous devez répondre à la question d’un utilisateur :

  • Utilisez un outil comme Semrush pour déterminer si un featured snippet existe pour le mot-clé que vous ciblez. Sachez que seules 12,3 % des requêtes en ont un.
  • S’il existe, identifiez sa structure. S’agit-il d’un paragraphe, d’une liste ou d’un tableau ? Ainsi, vous pourrez adapter votre contenu pour prendre sa place.
  • Dans votre article, rédigez la question contenant la requête dans l’un des sous-titres.
  • Répondez à la question immédiatement après le sous-titre. Rédigez une réponse concise et complète (plus complète que celle existante), tout en utilisant la même structure que l’extrait déjà en place.

Vous pouvez aussi optimiser votre contenu existant pour le placer en top des résultats :

  • Améliorez les articles sur lesquels vous êtes bien classé avec des bullet points ou tirets : 99,58 % des featured snippets proviennent de contenus déjà en première page.
  • Utilisez des faits et des chiffres dans vos réponses.
  • Dans votre contenu, répondez à plusieurs questions proposées en fin de page de résultats, dans la rubrique « Recherches associées ».

 

9. Ajouter du texte alt et des légendes aux images

La balise alt permet de décrire une image. Son rôle est d’aider les utilisateurs qui ne peuvent pas voir le visuel. Mais Google s’en sert aussi à des fins SEO, pour mieux comprendre vos images et les mot-clés qui y sont associés.

Utilisé correctement, la balise alt favorise votre référencement, notamment sur Google Images.

Pensez aussi à travailler les légendes sur les images. Elles contribuent à améliorer l’expérience des visiteurs et les conservent plus longtemps sur votre page. Or, si les visiteurs passent du temps sur votre site, cela indique à Google que votre contenu propose de la valeur.

De plus, les moteurs de recherche explorent les légendes, ce qui offre une autre occasion d’inclure vos mots-clés dans le texte, tout en optimisant le référencement de l’image !

 

10. Mettre à jour un ancien contenu

Pourquoi rédiger un nouveau contenu SEO-friendly alors que vous pouvez optimiser un article existant ?

Les moteurs de recherche accordent la priorité au contenu frais. La mise à jour d’anciens articles de blog avec des informations remises au goût du jour peut améliorer considérablement votre classement et le trafic.

Comment choisir les anciens contenus à mettre à jour ?

  • Identifiez les contenus susceptibles d’être mieux classés sur des mot-clés ayant un volume de recherche important.
  • Mettez à jour ou réécrivez l’article pour en améliorer la précision et l’exhaustivité.
  • Vérifiez l’optimisation on-page, ainsi que les liens externes (sont-ils toujours actifs et pertinents ?)
  • Retravaillez le maillage interne en intégrant les derniers articles publiés.
  • Publiez l’article optimisé en modifiant la date de publication afin que les moteurs de recherche puissent récupérer et réindexer le contenu

 

11. Garder l’œil sur l’expérience utilisateur

Véritable nerf de la guerre, l’expérience utilisateur est au moins aussi importante que le reste. Bien sûr, il concerne en partie le design de votre site et ses performances (notamment la vitesse de chargement, les polices, les fonctionnalités etc). Mais cela touche également les contenus en eux-mêmes.

Êtes-vous déjà arrivés sur un article qui ne répond pas à votre question initiale ? Qui est tellement truffé de mots clés qu’il en est indigeste ? Un texte qui vous donne le sentiment de ne rien savoir de plus en fin de lecture ? Voici de mauvaises expériences utilisateurs.

Un contenu SEO friendly doit vous amener à vous poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les problématiques de mon audience ?
  • Comment je peux l’aider à avancer ?
  • En quoi mes contenus m’aident à développer ma stratégie marketing ?

 

Vous voilà prêt à créer du contenu SEO friendly de haute qualité. Pour augmenter votre rythme de publication et ainsi multiplier les chances de remonter dans les résultats Google vous pouvez avoir recours à un rédacteur freelance.

4 Commentaires

  1. Salut codeur mag,
    Merci les conseils.
    je vraiment senti les amélioration sur mes site grace a vos conseils.

  2. Infiniment merci pour tous ces conseils tres instructif en SEO j'en prend bonne note.

  3. Merci beaucoup pour ces conseils en SEO surtout en ce qui concerne l’expérience utilisateur je l'ai améliore et j'ai constate un accroissement du trafic sur mon site

  4. Merci infiniment pour tous ces conseils seo pertinent.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *