Auto-entrepreneurs : comment bien choisir sa RC Pro ?

Auto-entrepreneurs : comment bien choisir sa RC Pro ?

Sur Codeur.com, trouvez rapidement un freelance pour réaliser votre projet Entrepreneuriat. Voir les freelances disponibles

Au cours de votre activité de freelance en tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez être amené à causer des dommages à vos clients. Même s’ils sont involontaires, vous pouvez en être tenu responsable juridiquement. D’où l’intérêt de souscrire à une assurance de Responsabilité Civile Professionnelle !

Cette dernière vous couvre en cas de dommages matériels et immatériels, survenus dans votre bureau ou dans les locaux du client. Bien entendu, le niveau de couverture et les types de préjudices intégrés au contrat vont dépendre de l’assureur et de la formule sélectionnés.

C’est pour cela qu’il est conseillé de bien choisir sa RC Pro en fonction de son activité, ses besoins et des risques pris au quotidien. Nous vous proposons 7 conseils pour bien choisir son assurance de Responsabilité Civile Professionnelle !

1. Être honnête sur le chiffre d’affaires

La plupart des assurances de Responsabilité Civile Professionnelle basent leurs prestations et tarifs sur votre chiffre d’affaires. C’est d’ailleurs l’une des premières questions posées au moment de réaliser votre devis.

Soyez honnête et évitez la tentation de minimiser votre chiffre d’affaires… Le cas échéant, vous risquez d’avoir un montant de garantie trop peu élevé par rapport à vos besoins réels.

Si vous venez de démarrer votre activité, faites une estimation potentielle (éventuellement à l’aide de votre comptable). Il sera toujours possible de revoir votre contrat par la suite.

Si vous avez déjà quelques années d’expérience, indiquez le chiffre d’affaires réalisé lors de votre dernier exercice… À moins de savoir d’avance que vous allez réaliser une meilleure (ou moins bonne) année.

Être honnête sur le chiffre d’affaires

+250 000 freelances disponibles sur Codeur.com

Recevoir des devis gratuits

Rapide, gratuit et sans obligation

2. Parcourir la liste des garanties disponibles

Il existe de nombreuses garanties qui peuvent être couvertes, ou pas, par votre RC Pro : la responsabilité civile d’exploitation, la perte financière, l’assistance juridique, la garantie contre les risques cyber, etc.

Veillez à parcourir l’ensemble des éléments couverts par les assureurs, en vous assurant de leur cohérence avec votre activité. Par exemple, si vous ne travaillez jamais dans les locaux de vos clients et que vous n’avez pas de sous-traitants, la responsabilité civile d’exploitation n’est pas forcément utile.

À l’inverse, si vous travaillez essentiellement avec des outils informatiques et que vous détenez des informations sensibles (pour votre activité ou vos clients), il est recommandé d’avoir une garantie cyber renforcée.

Le but est de vous construire une formule qui répondra à 100% de vos besoins.

3. Comparer les franchises

Attention aux plafonds de garanties et franchises, surtout si vous intervenez sur des machines ou du matériel assez coûteux. Il est important de connaître les modalités de remboursement en cas de dommage et le reste à payer…

Certaines assurances vous proposent de moduler les franchises et le montant des dédommagements. Un élément essentiel pour éviter les mauvaises surprises en cas de souci sur un chantier, dans un entrepôt ou dans les bureaux d’un client.

Comparer les franchises

4. Penser à se couvrir à l’international

Lorsque vous souscrivez à une RC Pro en tant qu’auto-entrepreneur, les garanties s’arrêtent souvent aux frontières. Or, si vous avez une activité qui vous conduit en dehors de la France, mieux vaut s’assurer d’être couvert également à l’étranger.

Certains contrats vous couvriront uniquement en Europe, alors que d’autres proposeront aussi des garanties Outre-Atlantique, généralement aux USA et au Canada.

Alors si vous travaillez régulièrement avec des entreprises situées en Amérique du Nord, ou si vous souhaitez y développer votre activité, cette option s’avère intéressante. Surtout que, dans cette partie du globe, les professionnels sont plus procéduriers qu’en France.

5. Vérifier les services annexes proposés

Est-ce que l’assureur facilite vos démarches via une application en ligne ou une interface web à votre disposition ? Cet aspect est important si vous êtes adepte du digital et que vous voulez gérer vos assurances, ainsi que d’éventuelles démarches, en ligne.

6. Privilégier une RC Pro spécialisée

Le statut de freelance est particulier et nécessite une assurance spécialisée, qui va prendre en compte les spécificités de l’auto-entreprise. L’idéal est donc de trouver un partenaire qui comprend les détails de ce statut, mais aussi votre activité quotidienne. Avec des conseillers informés sur votre travail et vos types de missions, vous pourrez bénéficier d’un meilleur accompagnement.

À la clé : un contrat qui répond à 100% à vos besoins et une prise en charge efficace de vos éventuels sinistres.

Plusieurs assureurs disposent d’un formulaire qui permet de rechercher votre activité. Si celle-ci est dans la liste, c’est plutôt bon signe ! Cela signifie que le prestataire connaît votre métier et qu’il est prêt à l’assurer.

7. Vérifier l’expérience et la réputation de l’assureur

On n’oublie pas de vérifier que l’assureur choisi possède déjà une solide expérience, qu’il travaille avec de nombreux clients et qu’il sait de quoi il parle ! En choisissant un acteur phare du marché, vous êtes sûr d’avoir une couverture optimale et d’obtenir des conseils percutants.

Néanmoins, pensez à faire un tour sur les sites d’avis en ligne, comme Trustpilot, ou à vos rendre sur la page Facebook des assureurs. Vous obtiendrez les commentaires des clients actuels, souvent riches en informations. Leur retour d’expérience vous permettra de savoir comment la compagnie d’assurance agit en cas de sinistres ou de problème.

Conclusion

Si la Responsabilité civile professionnelle n’est pas une assurance obligatoire, elle reste fortement recommandée !

En quelques minutes, vous pouvez réaliser un devis sur-mesure et consulter les garanties disponibles. Vous pourriez être surpris des tarifs plutôt avantageux, notamment pour un auto-entrepreneur.

Ainsi, pour quelques euros pour mois, vous assurez votre activité et vous serez parfaitement protégé contre l’imprévu…

1 commentaire

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire