SEO : pourquoi la plupart des pages ne reçoivent aucun trafic organique ?

trafic organique

91 % des contenus sur le web n’obtiennent aucun trafic en provenance de Google.

C’est ce que nous apprend une récente étude réalisée par Ahrefs, qui a passé en revue près de 1 milliard de pages web pour faire un état des lieux du trafic organique sur internet.

Découvrez une synthèse des principaux résultats de cette enquête.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

La plupart des pages web ne reçoivent aucun trafic organique

étude sur le trafic organique

C’est un chiffre édifiant : 91 % des pages n’obtiennent aucun trafic issu des résultats naturels de Google.

En outre, 4, 5 % des contenus web ne reçoivent pas plus de 10 visites par mois.

Au final, la proportion de pages qui génèrent un trafic élevé (100 visites par mois ou plus) grâce au référencement naturel est presque risible (moins de 2 %).

À la vue de ces statistiques, une question vient évidemment à l’esprit : pourquoi ? Et c’est précisément ce à quoi tente de répondre la suite de l’étude.

Raison n°1 : L’absence de liens externes

Si vous avez quelques notions de SEO, vous savez certainement que les liens externes (ou backlinks) ont une importance toute particulière.

Pour schématiser, plus une page reçoit des liens de qualité en provenance d’autres sites, plus ses chances d’être bien référencée augmentent.

Et cela est confirmé par l’étude :

backlinks et trafic organique

Ce graphique compare le nombre de domaines référents (c’est-à-dire le nombre de sites contenant un lien vers la page) et le trafic naturel de chaque page analysée.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Proposez vos services sur Codeur.com et contactez les clients en souscrivant un abonnement pour seulement 29 € HT.

Trouver des clients

Une corrélation entre ces deux variables apparaît de manière assez évidente : plus une page possède de backlinks, plus son trafic organique est élevé.

Cela ne signifie pas forcément qu’il y a un lien de cause à effet entre les deux, mais on peut affirmer assez sûrement que les liens externes sont un facteur de référencement naturel très important.

Or, 55 % des pages web analysées n’ont aucun site référent qui pointent vers elles, ce qui explique partiellement que la majorité des contenus ne reçoit aucun trafic organique.

Raison n°2 : le sujet de la page n’a pas assez de potentiel de recherche

Présence de backlinks n’est pas toujours synonyme de trafic, comme l’illustre ce graphe :

trafic et backlinks

Ahrefs a recensé près de 30 000 pages web qui n’obtiennent aucun trafic de Google, alors même qu’elles possèdent plus de 200 domaines référents.

Deux hypothèses peuvent expliquer ce paradoxe :

  1. Ces pages ont usé (ou été victimes) de mauvaises pratiques SEO, en particulier le link building abusif, et ont donc été pénalisées par Google.
  2. Les sujets de ces pages ne sont pas recherchés sur Google.

Pour ce qui est de la seconde hypothèse, il s’agit le plus souvent d’articles d’actualité, qui font parler d’eux à court terme et reçoivent de nombreux liens, mais qui finissent par « tomber dans l’oubli ».

Mais il peut aussi s’agir de pages ciblant un thème trop générique, qui n’est pas en phase avec les intentions de recherche des utilisateurs de Google.

En résumé

« Obtenir des backlinks de qualité et choisir intelligemment ses sujets. »

Voici comme nous pourrions définir en quelques mots une stratégie SEO performante, qui permettra à vos pages de ne pas faire partie des 91 % de contenus ne recevant aucun trafic naturel.

Et si vous avez besoin d’aide, faites appel à un consultant en référencement naturel sur Codeur.com.

SEO  : pourquoi la plupart des pages ne reçoivent aucun trafic organique  ?
5 (100 %) 1 vote

3 Commentaires

  1. Chiffres très intéressant. Par contre les solutions évoquées feront certainement évoluer le trafic du site qui les appliquera, mais en aucun cas ne feront évoluer les chiffres statistiques : la page qui améliorera sa visibilité (et donc son trafic SEO) prendra la place d'une autre (qui elle perdra le trafic). Les statistiques resteront constantes.

  2. ”choisir intelligemment ses sujets.” Je compléterais cette phrase en suggérant d'écrire pour répondre à une réelle demande. Offrir un contenu que les gens recherches. Je vois des blogs d'entreprise publier des billets simplement parce qu'ils ont entendu dire qu'il fallait avoir un blog. Rédiger un article en réponse à une demande dans son secteur d'activité pour faire valoir son expertise.

  3. Bonsoir, vous dites des backlinks de qualité hors il faut vraiment bien traiter cette chose car parfois quand nous parles de qualité de lien toute suite nous pensons à un site à forte notoriété. Et parfois trop en faire peut sembler bizarre que des stars parle de lui chaque mois donc je pense qu'il faut varier les notoriétés des backlinks

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *