Blog

L’intelligence artificielle est-elle l’avenir du e-commerce ?

ia e-commerce

De la conception d’expériences d’achat personnalisées à l’existence de personal shoppers virtuels, l’intelligence artificielle s’allie au e-commerce. Son objectif ? Améliorer l’expérience d’achat en ligne, tant pour les consommateurs que pour les détaillants.

Une infographie réalisée par RedStag Fulfillment permet de comprendre comment l’intelligence artificielle va transformer l’avenir du commerce électronique.

Pour une expérience client personnalisée

La clé de la réussite pour les boutiques en ligne ? Offrir à leurs visiteurs une expérience client personnalisée pour améliorer leurs taux de conversion.

Besoin d'un Développeur Webmaster Rédacteur

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com et recevez rapidement des propositions de devis.

Trouvez un freelance

100 % gratuit

Pour ce faire, les cybermarchands ont besoin de transmettre, à leur public cible, le bon message, au moment opportun.

Grâce à la technologie, il est désormais possible d’analyser le comportement d’un client et de prévoir ce qu’il va faire ensuite.

La mise à disposition d’assistants virtuels

L’intelligence artificielle permet de créer des assistants destinés à assurer le suivi des achats.

Côté e-commerce, ce robot est capable d’alerter vos potentiels clients lorsqu’ils recherchent quelque chose de précis. L’objectif est de vous assurer une vente.

Côté client, l’intelligence artificielle intervient pour les aider à trouver un produit ou service au meilleur prix. Cette pratique est idéale pour les clients Amazon : l’enseigne ayant l’habitude de modifier les prix de nombreux articles à une fréquence régulière, l’intelligence artificielle alerte les consommateurs quand un produit qui les intéresse est en promo.

Les assistants virtuels présentent deux avantages :

  • Les clients ne sont plus dans l’obligation d’interagir avec la boutique en ligne pour effectuer des achats. Résultat : vous gagnez du temps !
  • Les clients améliorent leur expérience d’achat sur votre site, ce qui les fidélise.

Les chatbots pour gagner du temps dans les échanges

L’intelligence artificielle favorise les échanges grâce aux applications vocales ou chatbots, par exemple. Ces derniers, lorsqu’ils fonctionnent de manière autonome, peuvent assurer le suivi des commandes et informer les clients. C’est encore du temps gagné pour les e-commerçants.

Néanmoins, il est essentiel de les programmer avec soin pour qu’ils répondent de manière adéquate et personnalisée aux demandes des clients. À terme, cette pratique permet d’améliorer la satisfaction client et de simplifier la procédure pour remplir le formulaire de commande.

Les dernières annonces de clients qui recherchent un freelance sur Codeur.com :

Vous cherchez un freelance ? Déposez un projet

Missions freelances :

Dans un futur plus ou moins proche, les chatbots proposeront des expériences clients de plus en plus personnalisées en fonction de l’historique d’achats, des contacts antérieurs, etc.

Une expérience globale d’achat améliorée

À l’instar de Watson, chatbot créé par IBM, les futurs chatbots seront en mesure d’anticiper les nouvelles tendances et les futurs besoins des clients, en se basant sur leurs habitudes de consommation.

L’intelligence artificielle créée par IBM est actuellement capable de déterminer les couleurs préférés des internautes (pour leur présenter l’article dans ce coloris précis), mais aussi de lui proposer ses produits.

Côté e-commerçant, ce robot les informe sur les produits qui doivent être mis en promotion et ceux à réapprovisionner.

De nombreux e-commerces ont déjà adopté l’intelligence artificielle pour acquérir et fidéliser leurs clients. Nous pouvons citer Netflix, capable de recommander des séries et films ciblés à ses utilisateurs, ou Knorr et son robot « Chef Wendy » qui dicte des recettes, par SMS, basées sur les ingrédients disponibles dans le frigo de l’utilisateur. Qu’attendez-vous pour vous y mettre ?

 

intelligence artificielle ecommerce

L’intelligence artificielle est-elle l’avenir du e-commerce  ?
4 (80 %) 1 vote
Cliquez pour commenter

Déposez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top