Segmentation : 5 erreurs à ne pas commettre !

Pour mettre en place un marketing personnalisé réussi, encore faut-il réussir l'exercice de la segmentation. Entre la multiplicité des données à utiliser et la diversité des canaux de communication à prendre en compte, on peut vite se mélanger les pinceaux…

erreurs segmentation

91 % des consommateurs sont plus susceptibles de s’engager avec une marque qui leur fournit des offres et des recommandations pertinentes, relatives à leurs besoins. Quand on apprend une telle chose, la question de la segmentation ne se pose plus ! Elle est indispensable pour développer votre business.

Cependant, le défi est de réussir l’exercice de la segmentation. Entre la multiplicité des données à utiliser et la diversité des canaux de communication à prendre en compte, on peut vite se mélanger les pinceaux… et louper sa segmentation !

Alors, voici 6 erreurs à éviter si vous voulez mettre en place un marketing personnalisé réussi.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Avoir une segmentation décalée de vos objectifs

La première étape est de comprendre les objectifs et attentes de votre entreprise avant d’entamer la segmentation.

Pourquoi faites-vous cela ? Que ce soit pour l’amélioration de la communication, de la performance commerciale, pour gagner plus de clients ou simplement générer plus de revenus, vos campagnes de segmentation doivent vous aider à atteindre votre but principal.

Objectifs Smart

Pour ce faire, aidez-vous de la méthodologie SMART. Définissez des objectifs :

  • Spécifiques : et clairs
  • Mesurables : avec des critères pour mesurer votre succès
  • Atteignables : et raisonnables
  • Réalistes : ne visez pas la lune tout de suite !
  • Temporels : avec des délais d’accomplissement

2. Ne pas se servir des données

La sélection des informations est une étape importante de la segmentation. N’incluez pas toutes les données dont vous disposez pour ne pas créer une forêt de possibilités. Par ailleurs, s’il vous manque des chiffres ou des renseignements, assurez-vous de les récolter avant de passer à la segmentation.

La sélection des variables passe par une collecte équilibrée des données. Si vos données sont incomplètes, vous risquez de mélanger les segments de votre population cible. Ce qui peut entraîner des erreurs dans votre stratégie.

Envoyez un email avec un sondage pour affiner vos données et créer la meilleure campagne de personnalisation possible !

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

3. Restreindre les critères de segmentation

Quels sont les critères qui entrent en compte dans votre segmentation ?

Bien souvent, la sélection se base sur l’âge, les revenus ou le poste occupé par les clients. Mais est-ce suffisant et adapté à vos besoins ? Certaines personnes avec de faibles revenus peuvent se faire plaisir de temps en temps et acheter un objet plus cher. Des personnes « âgées » peuvent être branchées sur les nouvelles technologies, quant aux employés, s’ils occupent un certain poste à l’instant T, peut-être qu’ils ont envie d’en changer dans un avenir proche…

Les critères démographiques sont souvent peu pertinents. Il faut mieux les compléter avec des comportements concrets, des données chiffrées (par exemple, les transactions qui ont eu lieu sur votre site internet) et des informations issues de la relation client.

Plus les segments sont précis, plus vos campagnes marketing rencontreront le succès.

4. Se baser sur des clients inactifs

Pour une segmentation réussie, vous devez analyser et comprendre le comportement de vos prospects et clients.

Pour ce faire, évaluer les retombées de vos précédents emailing est indispensable. Or, vous avez sûrement des contacts inactifs dans vos fichiers. Ces derniers pénalisent votre analyse et, par la même occasion, votre segmentation.

Nettoyez d’abord votre base de données pour éviter de vous baser sur des données biaisées.

5. Oublier d’évaluer ses performances

Dès lors que vos segments sont en place et que vous lancez vos premières campagnes marketing personnalisées, analysez les retombées. Si un segment est plus performant que l’autre, trouvez ce qui fonctionne chez lui et appliquez-le aux autres.

Vous pouvez aussi effectuer des tests A/B à l’intérieur de chaque groupe pour trouver la combinaison gagnante. Testez l’objet des emails, les critères de segmentation, les call-to-actions et mises en page.

À force d’analyse et d’optimisation, vos campagnes marketing auront toujours plus de succès !

 

Les consommateurs sont en quête d’expérience personnalisée et la segmentation reste votre meilleure arme pour répondre à ce besoin. Évitez ces erreurs et vous tirerez le meilleur de vos campagnes marketing !

Segmentation  : 5 erreurs à ne pas commettre  !
5 (100 %) 1 vote

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *