Les 10 meilleurs logiciels RGPD à utiliser pour être conforme

logiciel-rgpd

Sur Codeur.com, trouvez rapidement un freelance pour réaliser votre projet Juridique. Voir les assistants juridiques disponibles

Bien que le RGPD soit une longue législation, son objectif principal est que les entreprises aient besoin du consentement de leurs clients pour stocker, transférer et traiter leurs données. Il est donc essentiel que toutes les sociétés modernes prennent les mesures appropriées pour assurer la conformité au RGPD.

Les logiciels RGPD constituent un moyen rentable d’y parvenir. Il s’agit d’applications qui s’intègrent à votre site web afin d’améliorer le traitement des données. Faites appel à un consultant RGPD sur Codeur.com pour assurer la conformité de votre entreprise.

Dans cet article, nous avons sélectionné 10 outils pour devenir conforme au RGPD. Découvrez comment savoir si votre entreprise est conforme au RGPD, pourquoi se mettre en conformité, quels sont les risques si vous n’êtes pas conforme avec le RGPD et enfin notre astuce pour sélectionner l’outil de conformité adapté à vos besoins.

Les outils de cet article ont été sélectionnés par notre équipe et ne sont pas sponsorisés. Découvrez comment sponsoriser votre outil.

Notre sélection d’outils pour devenir conforme au RGPD

En vertu de la législation européenne, le RGPD a accordé de nouvelles protections aux consommateurs et a changé à jamais la façon dont les entreprises gèrent les données qu’elles détiennent.

Répondre à ces exigences peut s’avérer délicat, c’est pourquoi nous avons compilé une liste des meilleurs logiciels de conformité RGPD.

1. PIA : le logiciel RGPD open source de la CNIL

Prix : Gratuit.

Langue : Disponible en 20 langues dont le français et l’anglais.

Le logiciel open source PIA (Privacy Impact Assessment) est conçu pour aider à mener et à formaliser les évaluations d’impact sur la protection des données comme l’exige le RGPD.

Vous pouvez adapter l’outil à vos besoins spécifiques ou à votre secteur d’activité en créant un modèle d’analyse d’impact sur la protection des données qui peut être reproduit pour des types de traitement similaires.

La licence open source permet de modifier le code source pour ajouter des fonctionnalités ou l’intégrer à d’autres outils internes.

2. WITIK : un outil français pour être conforme au RGPD

Prix : Version d’essai gratuite, l’abonnement est à 100 €/mois.

Langue : Français, anglais, allemand, espagnol, italien.

Lancée en 2020 avec Haas Avocats, Witik est la plus grande plateforme SaaS d’Europe pour assurer une conformité responsable en matière d’éthique et de protection des données.

Witik comprend six modules entièrement intégrés dans une plateforme unique et aide les organisations à gérer la conformité à travers le monde tout en répondant aux défis éthiques du monde du travail.

Witik offre une solution complète pour gérer divers programmes de conformité, y compris le RGPD, la loi Sapin II ou encore ePrivacy.

3. Leto : une solution collaborative pour le RGPD

Prix : L’abonnement commence à 200 euros par mois.

Langue : Français, anglais.

Leto est un logiciel de mise en conformité RGPD créé par des entrepreneurs. Cette solution a la particularité de collecter les données directement à partir de vos applications, en organisant le traitement des données avec le Data Mapping.

Leto offre de nombreux avantages, notamment la possibilité d’analyser et de récupérer toute la documentation légale des sous-traitants, d’identifier les risques et de se tenir au courant de tout changement. Il s’agit d’une solution technologique rapide et fiable pour assurer la conformité.

4. iubenda : une solution 360 pour la conformité de vos sites et applis

Prix : Version gratuite disponible et 3 forfaits payants : Business à 9 €/mois, Business Plus à 22 €/mois et un forfait annuel à 27 €/mois.

Langue : 9 langues disponibles, dont le français et l’anglais.

iubenda est un logiciel en tant que service (SaaS) qui aide les entreprises en ligne à se conformer à diverses lois relatives à la vie privée et à la protection des données, telles que le RGPD en Europe, le CCPA en Californie ou encore le LGPD au Brésil.

Il est utilisé par plus de 90 000 entreprises dans plus de 100 pays, y compris des blogs, des sites de commerce électronique et de grandes entreprises.

5. Mission RGPD : un outil en ligne conçu par un cabinet d’avocats

Prix : L’abonnement commence à 135 €/mois pour les startups/TPE (jusqu’à 50 collaborateurs).

Langue : Français, anglais.

Mission RGPD est une plateforme crée par le cabinet juridique SIMON et Associés. Elle est conçue pour être conviviale, tant pour les DPO expérimentés que pour les débutants. Cette solution se distingue par son approche complète de tous les aspects de la loi sur la protection des données personnelles et du RGPD.

Elle intègre également une expertise technique avancée et met l’accent sur la cybersécurité. L’utilisation de référentiels complets permet de gagner du temps grâce à l’automatisation avancée des formulaires.

6. GDPR Folder : un outil pour se mettre en conformité

Prix : Deux offres disponibles, qui sont l’offre DOSSIER RGPD à 199 € HT (accès 3 mois) et l’abonnement à 499 €/par an pendant 3 ans.

Langue : Français, allemand, anglais, néerlandais.

GDPR Folder a lancé l’outil — Mon Dossier RGPD — qui vise à aider les entreprises à se mettre en conformité avec le RGPD.

En répondant aux questions relatives à leur activité, les petites entreprises peuvent facilement créer un dossier RGPD spécifique à leur entreprise sans avoir besoin de connaissances ou d’expertise particulières.

L’outil fournit des modèles et des sections préremplis qui couvrent toutes les dispositions du RGPD.

7. Data Legal Drive RGPD : une plateforme digitale pour être conforme au RGPD

Prix : L’abonnement commence à 210 €/mois (jusqu’à 250 employés).

Langue : Disponible en 9 langues dont le français et l’anglais.

La CNIL a certifié le logiciel Data Legal Drive pour la protection des données personnelles et le contrôle de la conformité aux réglementations RGPD.

DLD offre une gamme d’outils pour aider à gérer la conformité, y compris un tableau de bord résumant la conformité au RGPD, des audits de confidentialité, des lancements de projets de conception respectueuse de la vie privée, des registres de traitement des données, une cartographie des partenaires et des logiciels, et la gestion des violations de données.

8. MyDPO : mise en conformité en plusieurs étapes

Prix : L’abonnement annuel commence à 159 € (entreprises de moins de 10 salariés).

Langue : Français, anglais, espagnol.

MyDPO est un service développé par des experts en protection des données pour répondre à toutes les obligations réglementaires. Son interface conviviale est disponible en plusieurs langues et fait de la conformité un avantage concurrentiel pour les entreprises.

L’outil comprend diverses fonctionnalités telles que l’évaluation du niveau de conformité, l’évaluation des processus internes par le biais d’un questionnaire d’auto-évaluation détaillé et la génération automatique d’un plan d’action pour la gestion de la conformité sur la base des résultats de l’évaluation.

9. DPO Drive : un logiciel d’accompagnement pour les DPO

Prix : Le prix de DPO Drive est disponible sur demande.

Langue : Disponible dans plusieurs langues, dont français et anglais.

DPO Drive s’adresse aux entreprises et aux professionnels. Il facilite la gestion du consentement et de la portabilité des données et est particulièrement utile pour le pilotage et la gestion des différents métiers.

DPO Drive fournit des API qui permettent l’intégration avec d’autres applications. Cette fonction d’intégration permet aux utilisateurs de se connecter à des bases de données, d’échanger des données et de synchroniser des fichiers entre différents programmes informatiques à l’aide d’une extension, d’un plugin ou d’une API.

10. OneTrust : logiciel américain de mise en conformité

Prix : Un essai gratuit est disponible, le prix de l’abonnement est sur demande.

Langue : Français, anglais.

OneTrust est un bon choix pour les entreprises disposant d’un budget important. La plateforme permet de rester en conformité avec plus de 25 organismes de réglementation, y compris le RGPD, grâce à des fonctionnalités permettant d’améliorer la gestion de la confidentialité, la gouvernance des données, l’assurance des risques et de la sécurité informatiques.

L’automatisation, le stockage et la découverte de données dans le cloud, la confidentialité ou encore la formation en font une excellente plateforme de gestion des données et d’évaluation des risques.

Rappels sur le RGPD

Le RGPD est une loi extensive qui s’étend sur plusieurs centaines de pages, et décrit de nombreuses nouvelles obligations auxquelles les organisations du monde entier doivent se conformer. Ce rappel sur le RGPD peut vous aider à comprendre ce qu’est le RGPD, et qui se charge de faire respecter ses dispositions en France.

Qu’est-ce que le RGPD ?

Le règlement général sur la protection des données est la loi entrée en vigueur le 25 mai 2018 en matière de protection de la vie privée et de sécurité. Le RGPD s’applique aux organisations du monde entier, si elles recueillent ou utilisent des informations personnelles relatives à des individus dans l’UE.

La mise en œuvre du GDPR souligne la position ferme de l’Europe en matière de protection des données et de la vie privée, en particulier à une époque où les individus s’appuient de plus en plus sur le cloud pour stocker leurs données personnelles, et où les violations de données sont fréquentes.

Qui se charge de faire respecter le RGPD ?

Les autorités de contrôle désignées, ou autorités de protection des données, dans les États membres de l’Espace économique européen, sont responsables de l’application du RGPD.

En France, c’est la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) qui est chargée de veiller au respect du règlement RGPD. Cet organe administratif indépendant est chargé de veiller au respect de la vie privée et des libertés individuelles ou publiques sur l’internet.

Comment savoir si votre entreprise est conforme au RGPD ?

Pour savoir si vous êtes conforme au RGPD, un certain nombre d’étapes doivent être franchies, et certaines actions doivent être maintenues dans le temps pour être efficaces.

La première étape consiste à identifier et recenser les opérations de traitement, ce qui oblige les DPO à tenir un registre de toutes les activités de traitement des données. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble des activités qui nécessitent la collecte et le traitement de données à caractère personnel.

La deuxième étape concerne le tri des données, vous devez informer de manière transparente vos utilisateurs sur les conditions d’utilisation de leurs données, quelle que soit la manière dont elles sont collectées.

Vous devez ensuite sécuriser les données en mettant en œuvre des mesures techniques et organisationnelles. Les mesures prises doivent être adaptées au niveau de sensibilité des données et aux risques pour la vie privée des utilisateurs.

Pourquoi se mettre en conformité avec le RGPD ?

Le RGPD harmonise la protection des données au sein des États membres de l’Union européenne. Ce règlement renforce la protection des données des citoyens de l’Union européenne.

La conformité au RGPD est une garantie de sécurité que les données sont hébergées dans l’UE et permet d’éviter à votre entreprise des pénalités coûteuses pour non-conformité. Être conforme au RGPD vous garantit également :

  • Un gain de temps et la réduction d’erreurs dans la gestion du risque ;
  • Une gestion respectueuse des données personnelles ;
  • Un environnement de confiance instauré avec vos utilisateurs.

Quels sont les risques si vous n’êtes pas conforme avec le RGPD ?

Selon la CNIL, la non-conformité au RGPD peut entraîner une amende de 20 millions d’euros ou jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial d’une entreprise. Il est important de noter que ces sanctions peuvent être rendues publiques.

Les montants de ces sanctions ont avant tout un rôle dissuasif. Cela permet d’apporter plus de transparence lors de la collecte de données à caractère personnel.

Il existe plusieurs sanctions en cas de non-respect du RGPD. Cela va des sanctions graduées (mise en demeure, injonction, sanctions administratives) jusqu’aux sanctions pénales pour les manquements les plus graves.

Notre astuce pour sélectionner les bons outils RGPD

La protection stratégique des données à l’aide de logiciels adaptés vous aide à analyser, optimiser et documenter tous les processus pertinents en matière de protection des données.

Non seulement les logiciels de conformité au RGPD sont utiles, mais ils sont généralement moins coûteux que l’intervention d’un expert juridique spécialisé dans le domaine du RGPD, ce que de nombreuses petites entreprises et organisations ne peuvent pas se permettre.

Choisissez un outil adapté à votre secteur et votre organisation, et qui vous aidera à mettre en place des systèmes et des processus qui garantissent la sécurité des données. Si vous avez besoin d’aide sur votre projet de conformité au RGPD, faites appel dès maintenant à un freelance sur Codeur.com.