E-commerce : 5 stratégies pour rentabiliser la livraison gratuite

livraison gratuite e-commerce

La livraison gratuite est devenue une pratique courante – presque incontournable – sur les sites de vente en ligne.

Mais, si elle est très intéressante pour le client, elle n’est pas forcément avantageuse pour le site e-commerce qui la propose…

Rentabiliser les frais de port gratuit : c’est justement le sujet d’une infographie de Red Stag Fulfillment (voir en bas de page) que nous vous résumons ici.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

1. Un délai de livraison plus long

Il est possible de réaliser de belles économies en utilisant des moyens de livraisons plus longs (et donc moins onéreux) que les transporteurs express.

Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’infographie nous apprend que 88 % des consommateurs seraient prêts à attendre plus longtemps plutôt que de payer des frais de port. Il peut donc s’agir d’une stratégie gagnante pour votre site e-commerce.

Notons tout de même qu’un délai de livraison élevé :

  • Est plus acceptable pour les articles volumineux (50 % des acheteurs sont prêts à attendre 7 jours ou plus pour des produits de grande taille, contre 33 % pour les autres) ;
  • Est plus facilement accepté par les femmes et par les personnes de plus de 45 ans.

2. Fixer un minimum d’achat

34 % des acheteurs de prêt à porter en ligne seraient prêts à dépenser au moins 50 $ pour bénéficier de la livraison gratuite.

La fixation d’un minimum d’achat est une technique qui a fait ses preuves (et qui est déjà utilisé par de nombreux sites marchands). Elle s’avère particulièrement efficace auprès des jeunes (18-24 ans), qui sont aptes à dépenser 150 $ en échange de frais de port gratuits.

N’hésitez pas à mettre en œuvre des techniques de up-selling pour optimiser cette stratégie.

3. Inclure la livraison dans le prix du produit

Autre tactique à envisager : reporter directement les frais de port sur le prix du produit.

Elle est particulièrement efficace avec les articles qui ont peu de concurrence, pouvant entraîner une multiplication par 2 du taux de conversion.

4. Limiter la livraison gratuite

Généraliser la livraison gratuite à tous vos produits n’est sans doute pas l’idée la plus rentable qui soit : mieux vaut limiter son utilisation en fixant certaines conditions.

Voici quelques possibilités :

  • La livraison gratuite saisonnière : offrez gratuitement les frais de port à vos clients lors des périodes de forte affluence comme les Fêtes de fin d’année ou les soldes.
  • La livraison en magasin : 35 % des consommateurs sélectionneraient la livraison gratuite en magasin s’ils en avaient la possibilité. N’hésitez donc pas à mettre ceci en place si vous possédez un magasin physique.
  • La livraison gratuite réservée aux membres : si vous avez mis en place un programme fidélité, la livraison gratuite pour les membres peut être une très belle récompense à offrir à vos clients.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

5. Rendre la livraison rapide plus attrayante

Ici, il ne s’agit pas de rentabiliser la livraison gratuite à proprement parler, mais plutôt d’inciter les acheteurs à choisir une livraison plus rapide (et donc payante).

Ainsi, les clients seraient disposés à payer 5 $ de plus pour qu’on leur livre des vêtement un 1 jour, et 20 $ de plus pour une livraison rapide de mobilier.

Les consommateurs masculins, ainsi que les jeunes (Millenials), sont plus aptes à payer un surcoût pour être livrés plus rapidement.

 

Pour parcourir l’infographie complète, c’est par ici :

infographie sur la livraison gratuite

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *