Le "shopping vocal" : l'avenir de la vente en ligne ?

achat vocal

Acheter en ligne en utilisant sa voix.

Cela peut paraître insensée ; et pourtant, avec le développement des enceintes connectées, le shopping vocal commence à émerger.

C’est justement le sujet d’une étude de HubSpot qui fait le point sur l’usage des smart speakers et apporte de nouvelles pistes sur l’avenir de l’achat vocal.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

L’achat en ligne à l’aide d’une enceinte connectée

statistiques sur le shopping vocal

À la question « Avez-vous déjà utilisé une enceinte connectée pour faire un achat ? », 30 % des personnes interrogées répondent Oui.

49, 4 % des répondant indiquent que non, tandis que les 20, 5 % restant ne possèdent pas d’enceinte connectée.

statistiques sur le shopping vocal

L’enquête indique une légère différence entre les États-Unis et le Royaume-Uni, où les participants sont notamment plus nombreux à répondre « non ».

Si ces chiffres semblent montrer que le shopping vocal est encore peu répandu, ils pourraient aussi simplement refléter une adoption encore faible des enceintes connectées.

L’usage des enceintes connectées

Le graphique suivant représente la part des différents usages que les répondants font des enceintes connectées :

statistiques sur le shopping vocal

Il en ressort que plus de la moitié (51, 1 %) n’utilisent pas de smart speaker, ce qui va dans le sens de l’hypothèse faite plus haut : le taux d’adoption de ces appareils est encore assez faible.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Mais, du côté des personnes qui utilisent effectivement des enceintes connectées, on retrouve les usages suivants :

  • Consulter la météo (12, 3 %) ;
  • Le shopping (10, 4 %) ;
  • Poser des questions par le biais de la recherche vocale (8, 9 %) ;
  • Écouter des podcasts (6, 9 %) ;
  • Suivre l’actualité (5, 4 %).
statistiques sur le shopping vocal

Une fois de plus, les usages sont sensiblement les mêmes aux États-Unis et au Royaume-Uni, si ce n’est que 60 % des répondants n’utilisent pas du tout de smart speaker du côté de nos voisins britanniques (contre 44 % aux USA).

Que peut-on en conclure ?

Si les enceintes connectées restent encore relativement peu utilisées pour effectuer des achats, il faut noter deux choses :

  • Une majorité de personnes n’utilise pas (encore) ce type d’appareil ;
  • Le shopping est, mine de rien, le deuxième usage le plus répandu des smart speakers (derrière la météo).

Une autre étude citée par HubSpot apporte également une clé de compréhension intéressante :

étude sur les smart speakers

Ce graphique nous apprend notamment que l’ajout d’un article à une shopping list est l’un des usages les plus répandus des enceintes connectées – ce qui ne signifie pas nécessairement effectuer un achat, entendons-nous bien.

Plus intéressant encore : cet usage est moins prisé par les « First Adopters » (les premiers à avoir acquis des smart speakers, dès leur apparition) que par les « Early Mainstream » (c’est-à-dire les acheteurs un peu plus tardifs).

Cela laisse à penser que, plus les enceintes connectées seront adoptées par des « acheteurs tardifs », plus elles seront utilisées pour acheter en ligne (ou pour des tâches liées à l’achat).

Mais cela n’est bien sûr que supposition, et on ne peut pas affirmer que le shopping vocal sera la grande tendance e-commerce de demain.

Toutefois, avec l’adoption grandissante de ces nouveaux appareils, il faudra surveiller ce phénomène de près au cours des prochaines années.

Le « shopping vocal »  : l’avenir de la vente en ligne  ?
5 (100 %) 1 vote

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *