11 règles à suivre pour booster vos campagnes Google Shopping

Bannière_booster_shopping_compressé

Vous êtes inscrit au programme Google Shopping pour augmenter votre visibilité ? Mais profitez-vous entièrement de sa puissance ?

Pour le savoir, Codeur.com vous dresse la liste des 11 principales règles à suivre pour performer sur Google Shopping !

 

1. Rédiger un titre de 70 caractères

Au-delà de 70 caractères, un titre ne s’affiche plus, même s’il est possible de rédiger jusqu’à 150 caractères. Sans compter qu’il devient ennuyeux pour les internautes. Alors, soyez bref et précis. Ajoutez un mot-clé au début, puis précisez clairement le type de produit et la marque.

L’objectif ? Optimisez votre référencement et n’attirez que des prospects qualifiés !

 

2. Rédiger une description de longue traîne

Essentielle pour votre référencement, soignez la description du produit et pensez notamment à la longue traîne. Ces expressions clés vous aident à vous placer sur des requêtes moins concurrentielles, mais bien plus qualitatives. Peut-être que votre trafic sera alors plus restreint, cependant, votre taux de conversion lui, va grimper en flèche !

 

3. Entretenir son flux de produits

Maintenez à jour votre catalogue produits en toutes circonstances ! Imaginez qu’un internaute clique sur un de vos liens et arrive sur une mention « rupture de stock ». Cela risque fortement de l’énerver et, au lieu de chercher un produit similaire, il quittera votre e-commerce. Ajoutons également que vous payez ces clics inutiles…Et n’oubliez pas de le charger dans le flux Merchant Center de Google.

Pour maximiser votre ROI, pensez à régulièrement supprimer les articles en rupture, même si vous comptez renouveler le stock prochainement. Il sera toujours possible de les référencer à nouveau.

 

4. Segmenter le flux de produits

Afin d’atteindre plus facilement la cible visée pour chaque produit, regroupez ces derniers dans des groupes d’annonces homogènes. Ainsi votre trafic sera davantage qualifié et votre retour sur investissement (ROI) sera meilleur. Segmenter votre flux de produits vous permet également de mieux maîtriser l’enchère, le budget consacré pour chaque groupe de produits.

 

5. Prioriser vos campagnes

Par défaut, Google indique que chaque campagne a un faible degré de priorité. Par conséquent, si vous souhaitez investir et promouvoir davantage une campagne ou un groupe de produit, sélectionnez la priorité « élevée ». Vous avez également d’autres options de priorité à votre disposition : « faible » et « moyenne ».

Le saviez-vous ?
Envoyez des produits d’appel dans votre flux shopping !

 

6. Ajouter une image optimisée

Le visuel du produit permet aux internautes de se faire leur avis sur la marchandise. Pour qu’ils aient une bonne impression de vos articles, afin de déclencher l’acte d’achat, soignez vos images. Autant que possible, utilisez des photos haute définition, dans un format de 800 x 800 pixels qui est la taille maximale acceptée par Google.

Pour que l’objet soit mis en valeur, préférez une photo sur fond blanc (ou uni) ou alors mis en situation (un vêtement porté, un canapé placé dans un salon, un ordinateur ouvert…).

7. Proposer un lien direct vers la fiche produit

Attention à vos pages d’atterrissages ! Lorsqu’un prospect clique sur votre produit, il veut immédiatement être redirigé sur la fiche de celui-ci, pour en savoir plus. Si vous l’emmenez sur une page catégorie ou un article de blog, il risque d’être frustré et de quitter précipitamment votre e-commerce.

 

8. Bien choisir la catégorie du produit

Critère phare d’une recherche sur Internet, la catégorie du produit peut attirer du trafic qualifié sur votre boutique en ligne. Lorsqu’un utilisateur effectue une recherche sur Google Shopping, il est tenté de taper une catégorie produit, s’il n’a pas d’exigence précise sur un modèle ou une marque.

Pour être visible dans cette requête, vous devez avoir pris le temps de bien renseigner ce critère sur votre fiche.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

9. Sélectionner les produits les plus vendeurs

Inutile de vouloir uploader votre catalogue produit en entier sur Google Shopping ! Dites-vous que chaque article référencé à un coût et qu’il est pertinent de proposer vos top produits pour commencer. N’oubliez pas aussi de jouer sur la saisonnalité des ventes ! Vous aurez plus de chance de vendre vos t-shirts entre mai et septembre, que pendant le mois de décembre.

Vous pouvez donc décider de ne référencer QUE les articles pertinents ou alors de paramétrer le système de priorité de Google Shopping.

 

10. Communiquer sur les avis clients

Sur les annonces Shopping, il est désormais possible de faire apparaître les avis des clients qui ont acheté récemment le produit. Pour cela, il vous suffit d’autoriser Google à accéder à votre flux d’avis client.

Avis client shopping

Le saviez-vous ?
Toutes les sources d’avis clients sont acceptées.

11. Analyser régulièrement le ROI

Pour des campagnes Google Shopping toujours plus efficaces, analysez régulièrement le trafic et les conversions. Vous observerez les fiches qui fonctionnent et celles qui ne génèrent aucune conversion. Les comparer vous offrira sûrement un avis éclairé sur les raisons de ce manque d’engouement.

 

Analysez aussi le SEO pour être certain d’être positionné sur les bonnes requêtes. Le cas échéant, optimisez vos mots-clés pour attirer des visiteurs qualifiés.

Pour vous aider, voici 111 ressources SEO.

Suivre ces 11 règles, c’est s’assurer une meilleure visibilité sur Google Shopping, ainsi qu’une augmentation de son chiffre d’affaires. Vérifiez dès maintenant si vous appliquez ces bonnes pratiques et faites décoller vos ventes !

Si vous avez besoin d’aide pour développer votre e-commerce, Codeur.com met à votre disposition de nombreux freelances spécialisés. Postez dès maintenant vos besoins sur notre plateforme et recevez rapidement une dizaine de devis.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *