Comment la vitesse de votre site impacte-t-elle son référencement ?

Impact de la vitesse sur le SEO

La performance web regroupe l’ensemble des techniques visant à optimiser votre site web pour l’accélérer et améliorer l’expérience utilisateur. De plus en plus souvent, on associe cette discipline au SEO (Search Engine Optimization). Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir en quoi l’optimisation du temps de chargement peut améliorer votre référencement.

Impact de la vitesse sur le SEO

Google : pénalisation des sites trop lents

En 2010, Google a annoncé pénaliser les sites trop lents, mentionnant que cela représentait environ 1 % des sites indexés. La même année, on observe sur Google Webmaster Tools une ligne horizontale rouge sur les temps de réponse des pages crawlées : le seuil fatidique de 1,5 seconde au delà duquel la page est considérée lente !

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Mais depuis les choses ont évolué. D’une part, ce seuil n’est plus représenté dans Google Webmaster Tools. D’autre part, Garry Illyes, analyste chez Google, a récemment laissé entendre qu’il n’était pas certain que cette pénalisation soit toujours en oeuvre.

Mais c’est loin d’être un abandon, puisqu’en Mai 2015 (SMX – Sydney), ce même Garry Illyes a indiqué que le label Mobile Friendly risquait d’évoluer pour notamment prendre en compte la vitesse de la page. Il faut donc s’attendre à une véritable consolidation de cette approche, et vous allez le voir dans les paragraphes suivants, les impacts de la vitesse de votre site sur votre référencement sont loin de s’arrêter là !

 

Réduire le temps de réponse serveur pour favoriser le crawl des pages

Vous pouvez considérer que le Google Bot, lorsqu’il visite votre site, vous alloue un quota de temps, qui va dépendre de plusieurs critères (importance du site, etc).

En diminuant le temps de réponse de votre serveur pour produire vos pages, vous allez réussir à mieux utiliser ce quota qui vous est alloué pour l’exploration. Ainsi le robot de Google sera à même de découvrir plus rapidement vos nouvelles pages, mais aussi d’actualiser les contenus plus fréquemment, voire de découvrir des pages qui n’étaient jusqu’à présent pas indexées !

La recommandation du moteur de recherche est de limiter à 200ms les traitements côté serveur. Cette limite est trop rarement respecté, donc n’hésitez pas à aller faire un test dès maintenant sur Dareboost ou sur WebPageTest par exemple, et à regarder les délais avant réception du premier octet (Time To First Byte). Vous saurez alors si cela doit devenir l’une de vos priorités.

 

L’année passée Google a annoncé sa prise en compte du Javascript et le CSS, tout comme c’est le cas pour un internaute lambda. Même si l’on manque encore de visibilité sur le sujet, il y a fort à parier que le temps de chargement total de vos pages web commence donc à impacter le Google Bot, de la même manière que cela a été le cas historiquement pour le temps de réponse serveur.

Mais le temps de chargement de vos pages joue déjà et depuis longtemps sur votre référencement, de manière indirecte, comme nous allons le voir par la suite.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Proposez vos services sur Codeur.com et contactez les clients en souscrivant un abonnement pour seulement 29 € HT.

Trouver des clients

 

Pogosticking ou retour à la recherche

Lorsqu’un internaute effectue une recherche et clic sur un premier résultat, il peut être amené à revenir aux résultats de recherche pour de multiples raisons (manque de pertinence de la page, manque de confiance, etc).

Ce taux de retour à la recherche (Pogosticking) est un indicateur pris en compte par Google pour le ranking. Quand on sait que 57 % des internautes jugent qu’un site devait se charger en moins de 3 secondes, on imagine bien à quel point le temps de chargement peut pénaliser cet indicateur.

Optimiser le temps de chargement, c’est un gain important en termes d’expérience utilisateur, mais c’est aussi améliorer des indicateurs pris en compte pour le ranking par le moteur de recherche, qui comme nous allons le voir, nous réserve des surprises pour l’avenir !

 

Recherche mobile : les sites lents mis à l’écart

Vous l’aviez peut-être identifié dans les communications de Google sur le Mobile Friendly : l’optimisation du temps de chargement faisait partie des points de vigilance mis en avant.

Et l’on comprend pourquoi si l’on s’intéresse aux 2 tests récents du moteur sur la recherche mobile : le Red Slow Label et le Slow To Load.

En quelques mois seulement, ce sont 2 tests visant à signaler aux internautes, dans la recherche mobile, qu’un résultat présente des problèmes de rapidité. Imaginez les impacts désastreux pour votre taux de clics lorsque Google signale directement dans les résultats de recherche que votre site est lent !

En bref

La vitesse est une véritable culture chez Google, qui se traduit par une intégration de ces problématiques dans nombre de ses outils, voire par le développement d’outils dédiés comme Google Page Speed.

Les impacts de la vitesse d’un site web sur son référencement sont pour l’essentiel indirects à l’heure actuelle, mais de nombreux signes indiquent une intensification de cette problématique à l’avenir.

Si ce n’est pour le référencement, l’optimisation de la performance web a des bénéfices énormes pour l’expérience utilisateur, qui se traduisent directement sur le succès du business. La rapidité est une nécessité sur le web, et des outils comme dareboost.com vous donneront les clefs pour une optimisation efficace !

Comment la vitesse de votre site impacte-t-elle son référencement  ?
3 (60 %) 1 vote

2 Commentaires

  1. Bravo pour cet article clair, concis et d'une grande utilité. D'après DareBoost Mon site est loin d'être pourri mais je vais l'améliorer.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *