Newsletters : 5 astuces pour limiter les désinscriptions

limiter les desinscriptions à sa newsletter

Alors que vous consultiez les performances de votre dernière newsletter, vous avez peut-être eu une mauvaise surprise en constatant que de nombreux destinataires s’étaient désabonnés de votre liste.

Il n’est jamais agréable de voir les gens s’enfuir et un fort taux de désinscription, même s’il est plein d’enseignements, invite à la remise en question : votre newsletter est-elle réussie ? Les contenus que vous proposez sont-ils de bonne qualité ?

D’ici à ce que vous trouviez les réponses à ces questions, voici 5 astuces concrètes à mettre en œuvre pour limiter les désinscriptions à votre liste emailing.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

 

1) Segmentez votre liste

En divisant vos abonnés en différents segments en fonction de leurs spécificités et centres d’intérêt, vous pourrez envoyer à chacun d’entre eux les contenus les plus adaptés et pertinents.

Cela nécessite toutefois de bien connaître vos clients et prospects pour les placer dans les bons segments. Une bonne solution pour cela est le lead nurturing, qui vous permettra d’en apprendre de plus en plus sur vos abonnés afin de leur proposer des emails toujours plus personnalisés.

 

2) Proposez différentes options d’abonnement

Tous les internautes n’ont pas la même tolérance concernant la fréquence de réception de mails.

Il est important de leur proposer plusieurs options avec des rythmes différents, par exemple : un seul email par semaine, deux mails par mois, etc.

Surtout, veillez à respecter vos engagements : un abonné qui a choisi de ne recevoir qu’un email par mois ne restera pas longtemps si vous commencez à lui en envoyer des dizaines.

Enfin, vos abonnés doivent pouvoir changer d’option facilement et quand ils le veulent : cela peut vous épargner de nombreuse désinscriptions.

 

3) Soyez régulier

Il est important d’envoyer vos newsletters à intervalles réguliers.

Cela contribue à faire de vos emails une « habitude » pour vos abonnés, qui deviendront avec le temps accoutumés à avoir de vos nouvelles tel jour, à telle heure.

Là ou des emails envoyés aléatoirement ou à des heures peu propices peuvent être perçus comme désagréables, des envois réguliers évitent toute sensation de « mauvaise surprise » pour vos abonnés et limitent les risques de désinscription.

 

4) Soignez votre page de désinscription

Et si votre page de désinscription vous permettait… de ne pas perdre vos abonnés.

Cela paraît absurde, et pourtant cette page est votre dernière chance de sauver les meubles et d’empêcher vos abonnés de partir. Précision importante : cela implique que le bouton « Désinscription » dans vos emails ne désabonne pas instantanément l’utilisateur, mais le redirige vers une page spéciale.

Bien souvent, les gens souhaitent se désinscrire d’une newsletter parce qu’il trouvent qu’ils reçoivent trop d’emails. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils n’apprécient pas le contenu qui leur est envoyé. Peut-être aimeraient-ils simplement être moins sollicités.

Sur votre page de désinscription, pensez donc à proposer de changer d’option d’abonnement (voir plus haut) : une astuce très simple qui peut vous éviter de nombreuses désinscriptions. À condition, bien sûr, que vous teniez votre promesse et que vous réduisiez bien le rythme d’envoi d’emails.

Sinon, pourquoi ne pas leur suggérer de faire un pause temporaire ? Votre abonné pourrait par exemple passer 30 jours sans rien recevoir de votre part, lui laissant le temps de réfléchir à sa décision.

Enfin, demandez aux personnes souhaitant se désinscrire si elles souhaitent rester en contact par d’autre canaux : réseaux sociaux, SMS, ou encore notifications push. En effet, peut-être que ces personnes apprécient votre contenu mais n’apprécient par les mails ou ont une boîte de réception surchargée.

 

5) Demandez des feedback et exploitez-les

Vous ne parviendrez (malheureusement) pas toujours à retenir vos abonnés à la dernière seconde sur votre page de désinscription.

Mais, quitte à les perdre, autant leur demander quelques informations qui vous aideront à vous améliorer. En effet, une page de désinscription est une excellente occasion de récolter des retours client.

Demandez-leur ce qui leur a déplu dans vos contenus, dans votre rythme d’envoi, dans la présentation des mails, etc. mais prévoyez aussi un champ où ils pourront s’exprimer librement : ils pourraient vous faire part de problèmes auxquelles vous n’aviez absolument pas pensé.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Mais le plus important est de tirer partie de ces retours pour faire en sorte que vos abonnés ne se désinscrivent plus : si vous n’exploitez pas les feedbacks pour améliorer vos mails, ils ne sont d’aucune utilité.

 

Ces 5 astuces peuvent vous aider à limiter le nombre de personnes qui choisissent de se désabonner de votre mailing list.

Toutefois, pour exploiter à 100 % les possibilités offertes par le web pour gagner des clients, vous pouvez aussi contacter un consultant webmarketing freelance sur Codeur.com.

Notez cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *