5 erreurs SEO courantes sur Wordpress à éviter

5 erreurs SEO courantes sur Wordpress à éviter

WordPress est déjà bien optimisé pour les moteurs de recherche, mais bien sûr il n’est pas parfait. Les utilisateurs pensent – à tort – que l’installation d’un bon plugin de SEO suffit à s’assurer un bon référencement, pourtant de nombreuses erreurs peuvent être commises dans la configuration initiale de WordPress. Plugin mis à part, WordPress a besoin de deux choses :

  • Une bonne configuration de base.
  • L’optimisation on-page.

Si vous ne suivez pas les principes de base du référencement, les plugins que vous avez installés se révèleront insuffisants.

C’est dans cet esprit que j’ai rédigé cette liste des erreurs de référencement les plus courantes dans WordPress, ainsi que des conseils pour les éviter. Nous allons d’abord nous concentrer sur les erreurs spécifiques à ne pas commettre lors de l’installation de WordPress et sa configuration, qui dictera un ensemble de règles primordiales pour votre référencement. Ensuite, sur les erreurs ou négligences à éviter sur vos pages de contenus.

Si vous constatez que certaines de ces erreurs ont court sur votre site internet, les rectifier peut considérablement améliorer le trafic organique des moteurs de recherche vers votre site WordPress.

 

La configuration de base de votre WordPress

1. Vous avez oublié de régler votre fuseau horaire

Commençons par quelque chose de simple : le réglage de votre fuseau horaire. Chaque fois que vous planifiez la publication d’un article, vous décidez d’une heure précise de la journée à laquelle WordPress doit partager ce contenu.

Si votre fuseau horaire n’est pas correctement défini, vous ne partagerez pas votre contenu au moment où vous pensez le faire.

Cela pourrait affecter le nombre de vues, et les partages sur les réseaux sociaux. Un manque d’engagement peut, en bout de ligne, entraver votre trafic organique.

Le réglage se trouve dans « Paramètres », puis « Général » : l’onglet « Fuseau horaire » vous permettra de choisir le vôtre.

fuseau horaire WordPress SEO

2. Vos permaliens ne sont pas correctement configurés

Le référencement implique des mots-clés placés judicieusement, par exemple dans le nommage des permaliens.

Vous pouvez améliorer votre classement et augmenter votre taux de clics (CTR) en modifiant les permaliens de vos articles pour qu’ils soient en corrélation avec le titre.

Au lieu de modifier manuellement chaque permalien, vous pouvez définir une règle globale dans vos « Paramètres » puis « Permaliens ». Vous verrez quelques options, comme inclure la date par exemple. Assurez-vous de sélectionner l’option qui dit «Titre de la publication».

Tant que nous sommes sur les liens, vérifiez que vous avez défini des URLS dites « canoniques » : si Google ne pénalise pas toujours les sites contenant du contenu dupliqué, il essaiera de déterminer qui est l’éditeur d’origine, dès qu’il verra deux pages web ayant le même contenu. Il donnera la priorité à cette page dans les résultats de recherche par rapport à l’autre.

Mais parfois, le contenu dupliqué peut apparaître sur un seul et même site. Bien que ce ne soit pas un immense problème, avoir 10x le même article avec des URLS différentes ne vous aidera pas à vous classer sur la première page. Faites de votre mieux pour combiner des articles de blog en double et rediriger les articles/pages supprimés vers le plus pertinent.

Enfin, votre site peut exister en version :

  • http://www.votresite.com
  • http://votresite.com
  • https://www.votresite.com
  • https://votresite.com

Toutes ces formes génèrent des pages distinctes, vous pouvez donc avoir 4 versions d’un même contenu. La solution consiste à définir des URL canoniques pour chacune des pages web de votre site.

prestataire WordPress Codeur

 

L’optimisation on-page sur WordPress

3. Mauvaise optimisation des images

En ce qui concerne les erreurs courantes, celle que je constate le plus souvent est une mauvaise optimisation des images. Les moteurs de recherche ne peuvent pas lire le texte d’une image, il faut donc leur tenir un peu la main grâce aux balises « alt » et « title ».

Il y a un débat sans fin dans le monde du référencement sur l’importance respective des balises « alt » et « title ». Laissons-les se battre, et contentez-vous d’ajouter du texte aux deux.

Pour de nombreuses personnes comme les malvoyants, les images peuvent ne pas être visibles, auquel cas elles verront (ou entendront) le texte alternatif. Il doit donc être descriptif de l’image, tout comportant des mots clés pertinents. N’oubliez pas d’inclure ces balises sur le logo, les icônes, et les images de navigation.

Évidemment vous éviterez également de placer une image de 5Mo et 4230×4230 dans un conteneur qui ne fait que 400px de large…

 

4. Mauvais linking interne

Il y a des avantages à créer des liens entre les articles ou des pages sur votre site. Vous pouvez réduire le taux de rebond ou accroître l’engagement des visiteurs. Mais pour le référencement, préoccupons-nous de la pertinence.

Si Google voit que vous créez des liens vers des pages contextuelles de votre site, il comprendra mieux la pertinence de ce dernier pour un sujet particulier, traité dans son ensemble. Un lien efficace peut démontrer la pertinence d’une page particulière par rapport à un sujet. Mais il peut également entraîner une amélioration de votre classement sur l’ensemble d’un sujet (votre site étant reconnu comme une autorité).

L’essentiel est d’établir des liens uniquement lorsqu’ils sont pertinents et d’utiliser des textes d’ancrage riches en mots clés.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

5. Mauvais linking externe

Vous pouvez influencer positivement votre classement dans les SERPS en établissant régulièrement des liens vers des sites externes faisant autorité.

En effet, Google aime voir les sites se référer à d’autres sites, de la même manière qu’une revue médicale cite d’autres études… Assurez-vous de faire des liens vers des sites faisant autorité dans votre domaine.

Mauvais linking erreur 404 SEO WordPres

6. Vos En-têtes sont mal structurés

Les en-têtes HTML (par exemple la balise <h1>) fournissent à Google beaucoup de contexte concernant la pertinence de votre site. Les mots placés dans ces balises ont un poids plus important que ceux contenus dans le contenu principal de votre site.

Il est donc essentiel que vous incluiez des mots clés pertinents dans ces en-têtes chaque fois que cela est possible, mais il est également important que vos balises d’en-tête soient structurées de manière appropriée. Certains thèmes WordPress ne suivent pas les meilleures pratiques à cet égard, vous pouvez donc vérifier vos balises d’en-tête dès maintenant. En bref :

  • Sur votre page d’accueil, la balise <h1> doit être le nom de votre site
  • Sur toutes les autres pages, la balise <h1> doit être le titre de l’article ou de la page.

Ainsi, votre page d’accueil a les meilleures chances d’être classée pour le nom de votre site, et les autres pages ont les meilleures chances d’être classées pour le sujet spécifique qu’elles couvrent.

En outre, les balises <h2> et <h3> doivent pouvoir être utilisées librement comme sous-titres contextuels pertinents.

 

Si vous souhaitez améliorer le référencement de votre site WordPress, vous pouvez suivre notre tutoriel ou faire appel à un expert WordPress freelance. Il saura effectuer tous les réglages pour booster le SEO de votre site et vous conseiller.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *