Apple Pay, déployé pour payer en ligne !

apple-pay

Annoncée à la conférence annuelle des développeurs à San Francisco le lundi 13 juin, la nouvelle va faire frémir PayPal : le service Apple Pay est disponible pour le paiement en ligne sur les sites d’e-commerce.

apple-pay

Payez vos achats en ligne avec l’Apple Pay !

Jusqu’ici réservé aux iPhone, l’outil de paiement sans contact d’Apple, Apple Pay, va désormais étendre sa fonctionnalité aux Mac, via le navigateur Safari. Attention, la manœuvre nécessitera toujours l’authentification via l’iPhone des empreintes digitales (TouchID) ou via l’Apple Watch.

Concrètement, lorsque les clients navigueront sur les sites prenant en charge l’Apple Pay, comme Crate, Barrel ou Lululemon, un bouton Apple Pay apparaîtra pour procéder aux paiements.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Les utilisateurs n’auront plus besoin de rentrer manuellement les informations relatives à leur carte de crédit sur les sites e-commerce, voire les enregistrer en ligne : tout est géré et sécurisé à travers le système Apple Pay.

Quel est le calendrier de déploiement du service ?

La nouvelle fonctionnalité de l’Apple Pay, dont le déploiement a déjà commencé aux États-Unis et au Canada, a également traversé l’Atlantique pour atteindre le Royaume-Uni : aujourd’hui, des magasins, tels que Boots, Costa, Lidl, Marks & Spencer et Nando’s ont déjà introduit ce système de paiement sans contact. À ce jour, plus de 250 000 magasins ont franchi le pas !

Le service Apple Pay va se tourner vers la Suisse, Hong Kong et la France « dans quelques mois » pour reprendre les termes très mystérieux de Tim Cook, lors de la conférence d’hier.

Mais les clients de la Banque Populaire, de la Caisse d’Épargne, de Boon, de Carrefour Banque, mais aussi d’Orange Cash et de Tocket Restaurant pourront en profiter dès le mois de juillet 2016, auprès des enseignes partenaires que sont la FNAC, Boulanger, Carrefour, La Grande Epicerie, Flunch, Cojean, Total et Dior.

À noter que Visa Europe et MasterCard ont déjà noué des partenariats avec Apple à leurs clients ayant un iPhone.

Mais veut-on réellement de ce service ?

Apple Pay peine à s’imposer dans les pays où il est déjà déployé, car cette technologie n’offre pas de réel gain de temps face au paiement par carte NFC.

En France, par exemple, son arrivée n’empêchera pas l’étape d’identification via un code pour valider un paiement de 20 euros réalisé avec un mobile doté du terminal approprié. En plus, il faut savoir que l’usage du Smartphone n’est pas aussi étendu sur le territoire français que chez les Anglo-saxons (États-Unis ou Royaume-Uni).

Alors quel est l’avenir d’Apple Pay dans l’Hexagone ? D’autant plus que son concurrent Samsung Pay est également en phase de déploiement en France…
Sources :

Un commentaire

  1. Curieux article... Vous comparez avec les paiements sans contact via NFC d'un montant maximum de 20€, mais les paiements via ApplePay n'ont rien à voir, puisqu'ils ne sont pas limités ! Et il n'y a aucun code à taper contrairement à ce que vous écrivez... Juste une empreinte sur son iPhone Touch ID, et cela prend moins d'une seconde... Et via applewatch il n'y a même pas besoin d'empreinte...

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *