Payplug est un système innovant visant à faciliter les échanges financiers sur le web. Il s’agit de permettre aux entreprises d’accéder à des modes de paiement simples.


Née en mai 2012, cette solution est une initiative de la start-up PayPlug et de son fondateur Antoine Grimaud.

Le dispositif offre 3 possibilités de transaction:

  • Le sms: le client reçoit sur une application mobile un lien vers une page de paiement sécurisé. Il peut ainsi rentrer son numéro de carte et valider l’achat.
  • L’email: il est possible d’envoyer des demandes de paiement par mail, par exemple dans le cas de commandes ou de réservations.
  • Le bouton de paiement: il suffit d’un simple copier/coller pour l’insérer sur le site du e-commerce, et le bouton renvoie le client vers une page de paiement sécurisé.

S’il est prématuré de réaliser le bilan de ce système, on peut considérer qu’il suscite un intérêt croissant.

Le site, qui se veut en concurrence directe avec PayPal, compte déjà des milliers d’entreprises.

Mais est-ce vraiment avantageux?

Jusqu’à présent ceux qui l’ont expérimenté semblent répertorier des atouts et peu d’inconvénients.

Les avantages de Payplug

  • La flexibilité: PayPlug possède des modules compatibles avec la plupart des CMS de création de sites e-commerce. Il s’intègre aussi bien à Magento qu’à Woocommerce et Prestashop.
  • Les tarifs attractifs: jusqu’à 2500€ ht, la société prélève une commission de 2,5% ht, ce qui est inférieur à ce que propose PayPal qui, en revanche, offre de meilleurs taux pour les valeurs les plus élevées. Il s’agit d’un choix stratégique de la start-up qui cherche à capter les nouveaux e-commerces et à les fidéliser.

Par ailleurs, Payplug a été élue meilleure solution de paiement 2014 aux E-COMMERCE AWARDS, ce qui ajoute à sa crédibilité.

Concernant les faiblesses du dispositif, on relèvera qu’en cas de demande de remboursement elle sera intégrale, et non partielle comme le permet PayPal, détail incommode pour certains sites.

payplug