6 tendances de paiement en 2021

entrepreneur-successful

Les tendances de paiement qui se dessinent pour l’année 2021 reflètent l’impact énorme de la pandémie mondiale qui nous touche.

La COVID-19 a forcé les acheteurs à se tourner vers le commerce en ligne, beaucoup d’entreprise ont été contraintes de faire évoluer rapidement leur modèle vers la vente en ligne, pour répondre à la demande croissante.

Au crépuscule de cette année noire, les entreprises doivent être prêtes à faire face et à s’adapter aux perturbations qui ne vont pas s’arrêter demain, afin de rester dans la compétition.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

 

1. Acheter maintenant / payer plus tard

Afterpay

La Gen Z remodèle le fonctionnement du commerce de détail en exigeant que leurs préférences soient respectées. L’un des principaux domaines sur lesquels l’accent est mis est la flexibilité financière.

Il se trouve que cette population privilégie la flexibilité, ainsi que le bonheur par rapport à la richesse, et semble maintenir une épargne, ce que l’on ne voyait plus forcément avec les générations précédentes. Tous ces éléments se reflètent dans leurs habitudes de shopping.

Le concept « Acheter maintenant, payer plus tard » est de plus en plus populaire : cette tendance peut à la fois augmenter les ventes et la fidélité des clients.

La tendance commence même à se normaliser pour toutes les catégories démographiques, l’âge moyen des clients se situant au début de la trentaine. Elle stimule les ventes de nombreux détaillants, car les consommateurs sont plus susceptibles d’ajouter un plus grand nombre d’articles à leur panier sachant qu’ils auront la possibilité de le rembourser progressivement au fil du temps.

2020 a donc vu la croissance de services d’achat immédiat et de paiement différé comme AfterPay, Klarna, Affirm et Sezzle. Cette tendance n’a pas échappé aux entreprises établies qui faisaient référence en matière de paiement, comme le démontre le lancement par le géant PayPal de « Payer en 4x ».

 

2. Authentification améliorée

Des données de carte de crédit, soit le numéro de compte, le cryptogramme et la date d’expiration, ainsi que le nom et même l’adresse du détenteur peut être acheté sur le dark web pour seulement 1$ par compte. Ces données sont ensuite diffusées par des réseaux de fraude sophistiqués et ces derniers constituent une menace massive pour les consommateurs, comme les commerçants pour qui les achats frauduleux se traduisent par une baisse « pour rien » de leur stock qui se traduit parfois ensuite par des produits indisponibles à la vente.

Avec cette attention accrue portée aux questions relatives à la cybercriminalité, on s’attend à ce que les mesures préventives apparaissent.

Il est nécessaire de disposer d’une solution de gestion de la fraude pour réduire le nombre de commandes frauduleuses enregistrées par les boutiques en ligne.

De nouveaux protocoles d’authentification vont survenir : cette forme de protection contre la fraude détermine l’identité de l’utilisateur de l’appareil en analysant trois sources :

  • Les données hors ligne de l’utilisateur : le nom, l’adresse, le numéro de téléphone fixe, et l’adresse e-mail ;
  • Les données en ligne de l’utilisateur : l’adresse IP, l’identifiant du cookie ou un numéro de téléphone portable, voir même l’ID publicitaire attribuée à son smartphone sont utilisées pour identifier l’utilisateur ;
  • Les données provenant de l’appareil de l’utilisateur, telles que le comportement de l’IP ou la présence d’un VPN, l’utilisation du navigateur Tor…

Ce type d’authentification est imperceptible pour les consommateurs, et donc extrêmement pratique : sans impacter l’expérience utilisateur, il offre une garantie supplémentaire au commerçant.

 

3. Les paiements mobiles

Apple Pay

Les paiements mobiles sont considérés comme l’un des changements les plus importants dans le monde de la haute technologie. 2021 verra une adoption toujours plus grandes des paiements mobiles comme Samsung Pay, Google Pay et Apple Pay. Toutes les banques les acceptent désormais comme un moyen de paiement.

Le saviez-vous ?
Les transactions sur smartphone ont triplé entre 2015 et 2017, d’après la Mobile Marketing Association France.

Mais la tendance va beaucoup plus loin : aujourd’hui, les consommateurs veulent pouvoir sortir leur téléphone, comme ils sortent leur carte bancaire, pour régler un achat en magasin.

Les commerçants qui sont encore réticents à accepter les paiements « mobiles » pourraient s’en mordre les doigts, avant de s’y mettre à la hâte.

4. Le paiement en cryptomonnaie

Petit à petit, les cryptomonnaies se démocratisent et nombreux sont les sites qui acceptent ces monnaies : ShowroomPrivé.com, ma-carte-cadeau, OpenBazaar, ExpressVPN, Wikipedia…

Considérée comme une tendance prometteuse, il est temps de réfléchir à son adoption sur votre e-commerce !

 

5. Le paiement via chatbot

Une autre tendance concerne le paiement via chatbot.

Compte tenu de leur aspect ludique et de leur disponibilité, ces agents en ligne peuvent guider les consommateurs dans leurs achats… jusqu’à l’initiation du paiement.

Taco Bell, Oui.SNCF, Subway, Lufthansa, 1-800-Flowers… plusieurs entreprises proposent déjà ce service. Clairement, cette méthode de paiement s’inscrit dans la tendance, quand on sait que 85% des interactions client-entreprise impliqueront l’usage d’un chatbot en 2022, d’après Gartner.

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Inscrivez-vous sur Codeur.com pour être alerté lorsqu'un client recherche un prestataire avec vos compétences.

Trouver des clients

6. Paiement omnicanal

Le parcours d’achat est désormais omnicanal. Les consommateurs démarrent par le mobile et terminent leurs achats sur ordinateur. Parfois, ils commencent par effectuer des recherches sur leur PC, avant de se rendre en magasin. Ils peuvent aussi commander via une application mobile et se rendre en point de vente pour payer et retirer leurs produits.

Il est essentiel d’opter pour une véritable stratégie de paiement omnicanal pour augmenter les ventes. La possibilité de réduire le nombre d’intermédiaires en permettant au client de payer directement dans l’application de l’entreprise est de plus en plus séduisante.

Cela est particulièrement intéressant pour les restaurants et les cafés, s’adonnant au « clic and collect » (ou à la livraison à domicile), sans oublier les entreprises qui nécessitent de gros efforts de fidélisation, comme les stations-service par exemple.

Pensez-y
La création de votre propre application sert en outre à ouvrir un canal de communication direct avec le client, elle lui permet d’avoir la possibilité de mener à bien tout le processus d’achat de manière indépendante. En prime, une telle application peut inclure des outils de fidélisation tels que des cartes à points ou des bons de réduction.

 

Un large éventail de possibilités que la pandémie a rendues nécessaires et qui devraient connaître un beau succès en 2021.

Vous souhaitez installez de nouveaux moyens de paiement sur votre e-commerce ? Faites appel à des développeurs freelances pour implémenter les derniers systèmes de paiement tendances en toute sécurité. Postez votre projet gratuitement sur Codeur.com pour recevoir des devis gratuitement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *