SEO : 4 façons d'éviter le duplicate content

Le contenu dupliqué est l’une des grandes peurs de bon nombre de créateurs de contenus sur le web. Comment faire face aux avertissements de Google et éviter que votre contenu soit considéré comme dupliqué ?

Eviter le duplicate content

Le contenu dupliqué est l’une des grandes peurs de bon nombre de créateurs de contenus sur le web.

Même si l’on s’applique à ne pas copier, ou trop fortement s’inspirer de ce qui a déjà été fait, l’explosion du nombre de contenus créés ces dernières années augmente fortement la probabilité de se retrouver confronté à un ou plusieurs contenus ayant des parties similaires à son propre original.

Compliqué donc d’être à 100 % unique, d’autant qu’il est impossible de tout vérifier de façon minutieuse (phrases, occurrences, co-occurrences, traductions). S’assurer de ne s’approcher d’aucune production, c’est en quelques sortes rompre avec sa créativité de l’instant, et ses propres inspirations qui pourraient être influencées par tel ou tel contenu préalablement absorbé.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Alors comment peut-on faire ? Comment faire face aux avertissements de Google et de son algorithme Panda pour continuer de s’en sortir au milieu de l’étendue web  Ouvrons la discussion ci-dessous autour de quelques points qui vous permettront d’éviter que votre contenu soit considéré comme dupliqué.

1. Ne pas copier du contenu de sites tiers

Le premier conseil est le plus évident, mais peut-on l’occulter sous prétexte qu’il est évident ?

Il est très tentant de prendre exemple sur un article ou sur un site web qui paraissent bien construits et pertinents. Néanmoins toute la sensibilité tient de la capacité de s’inspirer sans recopier exactement ce qui a été produit.

Comme pour de nombreuses idées, s’inspirer est nécessaire, mais à petite dose. Vous devez ainsi trouver votre patte rédactionnelle, à travers une ligne éditoriale qui va définir l’ensemble de vos productions digitales.

En tenant cette ligne directrice, il sera plus « difficile » à votre équipe de rédacteurs de tomber dans la duplication et donc de nuire involontairement au site web de l’entreprise.

Soyez cohérent entre vos différents contenus, et surtout planifiez toutes vos créations pour ne pas vous retrouver dans l’urgence (et alors avec moins de contrôle).

2. La curation et la citation doivent être (bien) gérées

Dans la variation des contenus que vous pouvez créer, la curation (le fait d’agréger des contenus de tiers sur un sujet particulier) ou la citation (pouvant agrémenter certains articles) doivent être gérées avec attention.

Notre conseil
Pour faire preuve de votre bonne foi auprès de Google, vous devez vous assurer de toujours mettre en place un lien vers le contenu que vous citez ou que vous partagez.

Il indique alors que tout ce que vous faites l’est dans une « bonne intention » qui va servir un contenu créé par vos soins. Vous ne cherchez pas à reproduire, mais à agrémenter votre contenu avec celui de tiers que vous jugez pertinents.

Si vous respectez les « crédits » et le travail des autres, vous n’avez pas à douter de l’exploitation de la curation ou de la citation, et ainsi diversifier vos contenus.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

3. Observez régulièrement ce qu’il se passe sur Internet

Quoi de mieux que d’aller sillonner le web pour voir ce qui se passe autour de vos thématiques et mots-clés.

Pour ce faire, vous pouvez effectuer une recherche simple sur Google, et, avec le filtre de date, observer les nouveaux contenus qui pourraient se rapprocher de ce que vous faites ou avez fait.

Également, pensez à vous servir de votre Search Console. Mise à disposition par Google, elle va vous permettra d’explorer les problèmes d’indexation, ainsi que les retours de Google sur d’éventuels problèmes de duplication. Mieux vaut prévenir que guérir et garder un oeil régulier sur celle-ci.

En restant éveillé sur ce qui se passe dans votre écosystème digital, vous ne relâchez jamais l’attention sur les contenus produits, et sur les éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer.

Quoi qu’il en soit, dans le cadre d’une stratégie de contenu et de référencement naturel, vous devriez vous tenir informé de ces évolutions. Autant en profiter !

4. N’oubliez pas de travailler sur la structure de votre site web

Tout n’est pas qu’une affaire de contenu concernant le duplicate content. Il s’agit également de la structure de votre site web, et de la façon dont vous l’organisez.

Que ce soit concernant les catégories, les urls, le comportement du site web en version mobile, ou de nombreuses autres spécificités techniques, vous devez vous entourer de professionnels capable de construire et d’optimiser votre architecture web pour la rendre performante, et éviter les quiproquos avec Google.

Un audit de départ, sur un site web existant depuis quelques années, pourra notamment vous permettre de comprendre quelles sont les actions à mettre en place pour vous assurer un site web robuste et content friendly.

 

Quelques conseils parmi de nombreux autres, pour attirer votre attention sur la nécessité de considérer correctement votre stratégie de contenus, et vous méfier de la duplication de contenus.

Évidemment, vous pouvez mettre en place vous-même certains de ces conseils au sein de votre structure. Pour tous les autres, n’hésitez pas à découvrir les spécialistes sur Codeur.com, prêts à vous accompagner.

SEO  : 4 façons d’éviter le duplicate content
3 (60 %) 4 votes

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *