Facebook réduit la participation humaine dans ses « Trending Topic»

facebook-sujets-tendances

Accusé de manipuler les Américains aux dépens des conservateurs, Facebook vient d’annoncer que sa liste de sujets « Tendances » serait désormais gérée de manière automatique.

facebook-sujets-tendances

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

La fonctionnalité « Trending » devient plus neutre

Facebook a choisi de miser sur l’intelligence artificielle pour gérer sa rubrique « Trending ». Une rubrique qui offrait, jusqu’ici, un condensé des sujets du moment, présenté sous la forme d’un titre et d’une description écrite par une équipe dédiée au sein du groupe.

Désormais, cette section va plutôt montrer un sujet algorithmiquement sélectionné, comme « Jeux olympiques », ainsi que le nombre de personnes qui parlent de ce thème.

Pour assurer ce nouveau fonctionnement, Mark Zuckerberg a donc annoncé qu’il va cesser d’utiliser une équipe d’entrepreneurs pour trier les nouvelles, tout en précisant tout de même qu’il la maintenait en place « pour garantir que les sujets qui apparaissent restent de haute qualité » et restent conformes aux règles strictes imposées par le groupe.

Une évolution subie ou « pratique »

Contactez jusqu'à 400 clients/mois

Proposez vos services sur Codeur.com et contactez les clients en souscrivant un abonnement pour seulement 29 € HT.

Trouver des clients

Si Mark Zuckerberg soutient que l’évolution de cette fonctionnalité est motivée par des raisons pratiques, elle intervient après une forte polémique à son sujet. En effet, suite à la publication du rapport Gizmodo en mai dernier, Facebook avait été accusé de manipuler ses lecteurs au détriment des conservateurs.

Dès lors, certains experts avaient été invités au siège du groupe pour rencontrer le chef de la direction Mark Zuckerberg, chargé de rassurer son auditoire sur l’absence d’orientation politique de son site.

Et, pour davantage de transparence sur le sujet, le réseau social avait également publié les résultats de son enquête interne, soulignant (encore !) qu’il ne favorisait pas certaines idées politiques…

Aujourd’hui, la réorientation de la rubrique « Trending » est justifiée par des raisons pratiques. « Une procédure davantage basée sur des algorithmes nous permet d’augmenter l’échelle des Tendances pour couvrir davantage de sujets et de mettre (la fonctionnalité) à disposition de davantage de gens dans le monde sur la durée »  précise Facebook.

 

A noter que cette rubrique « Trending » n’existe pas sur Facebook France : il est donc inutile de la rechercher à côté de votre profil…

 

Sources :

Notez cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *