Étude : les influenceurs et les entreprises en 2017

influenceurs

Le marketing d’influence s’impose de plus en plus. Désormais, les influenceurs représentent une composante incontournable des stratégies digitales mises en place par les marques d’autant plus qu’il existe des outils permettant d’en trouver plus facilement.

Leur atout ? Leur capacité à fédérer une communauté sur n’importe quel canal de communication.

Codeur vous propose d’analyser une étude, réalisée par l’agence Reech, sur le « métier » d’influenceur et les relations que celui-ci entretient avec les marques.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

 

Pour comprendre l’importance des influenceurs, il est primordial de définir ce terme dans une optique marketing. L’agence Reech décrit les influenceurs comme des personnes qui, grâce à leur présence et leurs interventions sur les réseaux sociaux ou leur blog, influent sur les actes des internautes.

Par le biais des contenus qu’ils publient, ils se positionnent comme leaders d’opinion sur des sujets précis et incitent leurs lecteurs à suivre leurs recommandations. Grâce à aux actions qu’ils mettent en place sur internet, les influenceurs apparaissent comme des experts dans leur domaine d’activité (mode, sport, beauté, high-tech, cuisine…).

Par conséquent, leur parole est d’or ! Leur communauté les écoute attentivement et se laisse influencer par leurs recommandations.

 

Quel est le profil des influenceurs français ?

 

50 % des influenceurs sont issus de la génération Y. C’est-à-dire qu’ils ont entre 19 et 30 ans. La génération Z (de 12 à 18 ans) compte 9 % d’influenceurs. L’impact du numérique sur ces tranches d’âge permet de comprendre leur présence active sur les réseaux sociaux.

La plateforme Instagram est plébiscitée par les nouveaux influenceurs : ils sont 43% à utiliser cette plateforme. Le succès que rencontre ce réseau social s’explique par la possibilité d’y faire preuve de créativité et de valoriser son activité sous un autre angle.

Avec 26 % le format « blog » arrive en seconde position, suivi de Facebook (11,3 %) et YouTube (9,7 %). Le blog est principalement utilisé par les influenceurs de longue date (37 % des influenceurs ayant plus de 4 ans d’activité).

Leurs secteurs privilégiés ? Le lifestyle (70,8 %) suivi par la mode et la beauté (48,4 %). Le voyage (35,7%) n’arrive qu’en troisième position devant la nourriture (33,1 %).

 

Les influenceurs et leur communauté

 

Fédérer une communauté requiert beaucoup de temps, de patience et de travail. L’ancienneté joue un rôle important. 55 % des influenceurs, qui assurent une présence active sur les réseaux sociaux depuis plus de 3 ans, ont plus de 100 000 abonnés.

Or, sur l’ensemble des influenceurs français, seuls 6,7 % d’entre eux comptent plus de 100 000 followers. 70,2% ont une communauté de comprise entre 1 000 et 50 000 internautes.

L’objectif des influenceurs ? Fidéliser leurs abonnés et séduire les marques.

Quelles sont les relations entre les marques et les influenceurs ?

 

Lorsqu’une marque se tourne vers un influenceur, elle recherche avant tout à bénéficier de sa visibilité. Surtout que les partenariats peuvent s’établir très rapidement. En effet, 78 % des influenceurs confirment avoir été contacté par une marque peu de temps après avoir débuté sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, 41,1 % d’entre eux affirment être sollicités par les marques, une à trois fois par semaine.

Quant aux plateformes convoitées par les entreprises, le blog des influenceurs arrive en tête (il représente 71,7 % des demandes). Instagram (48 %) et Facebook (22,6 %) arrivent en seconde et troisième position.

L’étude de Reech démontre que les influenceurs acceptent les partenariats en fonction de trois critères :

  • le produit proposé (49 %)
  • les valeurs véhiculées par la marque (37 %)
  • la prise de contact (35 %)

 

Les influenceurs et les partenariats : quelle rémunération ?

 

Être influenceur n’est pas un métier aussi rentable qu’il n’y paraît. En effet, 94,8 % des blogueurs ou socionautes influents sont rémunérés entre 0 et 500 € pour un partenariat. Seuls, 0,8 % d’entre eux gagnent plus de 2 000 euros par mois grâce à leurs activités sur les réseaux sociaux.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Malgré les 46,4 % d’influenceurs qui confirment que les rémunérations proposées par les marques sont en adéquation avec leurs attentes, 87,5 % d’entre eux ont une autre activité professionnelle.

Il semble évident que les influenceurs pratiquent plus leur activité par passion que pour des raisons pécuniaires. C’est d’ailleurs ce qui leur permet de fédérer autant leur communauté !

 

Et vous, vous avez déjà fait appel à un influenceur ?

Étude : les influenceurs et les entreprises en 2017
5 (100%) 9 votes

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *